in

Le géant américain Walmart présente des excuses après avoir confectionné un gâteau aux couleurs de l’Etat Islamique

Décorer un gâteau aux couleurs de l’étendard de l’Etat Islamique, Oui, mais avec le drapeau des Confédérés, Non !  C’est une douceur sucrée à l’arrière-goût amer de l’apologie de la barbarie humaine qu’a confectionnée l’entreprise américaine Walmart, ce mastodonte de la grande distribution, à la stupeur générale.

Ce gâteau empoisonné, tout droit sorti de l’un de ses magasins de Louisiane, s’est conformé, sans émouvoir personne, à la commande passée par Chuck Netzhammer, un Américain moyen, qui s’est rabattu sur ce drapeau mortifère par défaut, après que sa première exigence, tout aussi funeste, n’ait pas été satisfaite :  une ornementation illustrant le drapeau des Confédérés, symbole du racisme et de l’esclavage pour nombre de ses concitoyens, revenu récemment sous les feux de l’actualité brûlante à travers Dylan Roof, l’un de ses plus fervents promoteurs et auteur de la tuerie du 17 juin dernier dans l’Eglise Emanuel de Charleston, en Caroline du Sud.  

Cette pâtisserie pleine de crème a provoqué une crise d’indigestion aiguë sur les réseaux sociaux, alors que Chuck Netzhammer, le client frustré, l’exhibait sur Youtube, le 26 juin, pour mieux déplorer le refus qui lui a été opposé au sujet du très controversé drapeau des Confédérés. « C’est un gâteau décoré du drapeau de guerre de l’Etat islamique que tout le monde peut se procurer chez Walmart », clamait-il en signe de provocation, en se désolant de ne pas y voir à la place le drapeau qui a sa préférence et sur lequel il voulait faire figurer l’inscription suivante : « Héritage, pas de haine ».

Découvrant, un peu tard, le gâteau immangeable préparé dans l’un de ses supermarchés du Sud des Etats-Unis, la direction de Walmart a dû présenter ses plus plates excuses. Son porte-parole a indiqué, lundi 29 juin, sur ABC que "l'employé du magasin en question n'a pas su ce que la décoration voulait dire et a commis une erreur", tout en réaffirmant avec solennité que l’enseigne Walmart, à l’instar d’autres grandes compagnies nationales, s’interdit de commercialiser toute marchandise portant le drapeau des Confédérés.

  

Chuck Netzhammer, le client frustré, se vengeant de Walmart en électrisant les esprits sur Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ramadan: comment s’organisent les entreprises en France ? (reportage France 2)

Le voile d’une actrice chinoise censuré dans un show télévisé très populaire