in

Le gardien de but de la Tunisie simule une blessure pour rompre le jeûne du Ramadan à l’heure prévue

Etendu de tout son long sur la verte pelouse, au moment même où le soleil déclinait à l’horizon, Mouez Hassen, le gardien de but des Aigles de Carthage, aurait-il fait semblant d’être blessé pour permettre à ses co-équipiers de recharger leurs accus en temps et en heure ?

Assaillis par le doute devant une scène qui s’est produite à deux reprises avec un timing parfait, au cours des deux matches de préparation de la Tunisie contre le Portugal et la Turquie, des internautes tunisiens, intrigués et amusés à la fois, en ont acquis la ferme conviction : Mouez Hassen, malgré tout son talent d’acteur, leur est apparu comme un blessé imaginaire qui s’est allongé devant ses cages de but, précisément à l’heure de rompre le jeûne du Ramadan, afin d’offrir une pause revigorante à son équipe.

A son signal, lorsqu’il s’est couché sur le terrain, ses co-équipiers, et lui-même, ne se sont pas fait prier pour se déshydrater et se sustenter, avant de revenir pleins de vigueur et d’égaliser face à leurs adversaires quelque peu déconfits.

A ceux qui n’y ont vu que du feu, le tweet malicieux de Mouez Hassen, accompagné de smileys qui semblent sourire à sa supercherie, devrait leur ouvrir les yeux : « J’avais mal fréro », a-t-il écrit, à la manière d’un gros clin d’œil complice adressé à ses fans.

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Rhama ou taqîya ?
    Comment faisait ils du temps du Prophète (saw) ils simulaient un malaise pour pas bosser sous 45 degrés ?
    Ben non ils étaient pas millionnaire, pas travail… pas miam miam !
    La racine du mot ramadan (ou ramadhan, ou encore ramazan) est dérivée de l’arabe ramida ou ar-ramad qui font référence à une chaleur intense.
    Le ramadan c’est une remise en compte de sa pratique de l’islam, Il s’agit de se priver pour favoriser une spiritualité et une réflexion.
    Si maintenant il pense que son match est plus important que l’un des pilliers de l’islam, tant pis pour lui, je ne le lui souhaites pas. Vaut mieux perdre un match par abandon qu’abandonner sa foi

  2. Ce gardien n’en est pas à son premier tour de simulation ! Dans le passé il a déjà eu des comportements similaires sur des faits sportifs. Ceci .étant, c’est un excellent gardien qui a contribué à faire gagner la Tunisie et à la qualifier pour le mondial

    • Pas plus que la politique, les certifications de certains certificateurs halal, l’entraide accommodante de l’Arabie Saoudite envers les USA et Israel, les médias (télé en particulier), ….

  3. Bonsoir à toutes et à tous
    J’ai honte, mille fois honte de ces musulmans qui font Ramadan et trichent.C’est le comble de l’héronie.
    Le gardien à l’air content de son coup! Il suffit seulement de demander à l’arbitre et l’équipe adverse, avec le sourir, que vous jeûnez et demandez 10 minutes d’arrêt du match pour rompre le jeûn et le problème est règlé. La suspension d’un match amical ne pose aucun problème.Je crois d’ailleurs qu’on peut arrêter un match à la demande des joueurs quant il fait chaud.
    On est loin, très loin de la bonne éducation musulmane.
    Tricher ou mentir, reste un geste impardonnable.
    Bonne nuit.

    • Un humain, tout le monde n’a pas la sagesse et la connaissance. Sinon, ps besoin de tricher pour un Iftar. L’intention seule peut suffir… Et je pense comme toi qu’une pose spéciale pouvait être accordée pour la rupture…

    • Ou alors c’est son probleme et t’as juste a fermer ta gueule de fanatique? Ta pratique religieuse est la tienne, celle des autre te concerne pas tant qu’elle ne met, n’oppresse personne.

      tu fairais mieux de dépenser ta honte sur les exciseur et autre chariah qui sont elle des pratique réellement peu musulmane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des militants pro-palestiniens inaugurent la saison France-Israël avant Netanyahou

Une veuve saoudienne finance la construction d’une mosquée après avoir économisé toute sa vie