in

Une veuve saoudienne finance la construction d’une mosquée après avoir économisé toute sa vie

« Que tu es merveilleuse, ma mère … elle n’a jamais tiré aucun profit du modeste salaire de retraite de mon défunt père, et elle a passé 30 ans de sa vie à économiser un riyal à la fois jusqu’à ce qu’elle construise une mosquée à la mémoire de son mari. Une place au ciel, nous appartenons à Dieu et à lui nous revenons ».

Ces mots poignants, qui ont ému les réseaux sociaux, sont ceux d’un fils saoudien admiratif, Mohamed Al Harbi, à la fois touché et fier du beau projet nourri par sa mère depuis plusieurs années.

Il a choisi Twitter pour lui rendre un vibrant hommage, ne tarissant pas d’éloges envers celle qui fut une maman et une épouse exemplaire, et qui, une fois veuve, a économisé suffisamment d’argent pour mener à bien la construction d’une mosquée, avec une patience admirable, mère de toutes les vertus.

C’est en puisant dans la pension de réversion attribuée après le décès de son mari que cette Saoudienne, très pieuse et méritante, a réussi à matérialiser le rêve de toute une vie, qui ne lui a jamais paru inatteignable.

La mosquée financée par la mère pleine de dévotion de Mohamed Al Harbi sera conçue à son image, simple et épurée, tel un havre de paix nimbé de lumière, favorisant une proximité éclairée avec le Très-Haut.

Sur la photo qui accompagne le tweet de son fils, elle apparaît de dos, revêtue de son niqab noir, se tenant debout dans son lieu de culte en plein chantier, au milieu d’une pièce aux couleurs pures. Preuve, s’il en était besoin, que son grand projet de mosquée n’a jamais été un simple vœu pieux.

25 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bonjour monsieur leroy
    Je trouve que vous exagerez dans vos propos. Vous confondez malheureusement le vrai message de l’islam et le niveau d’ignorance des musulmans que nous sommes sensés présenter cette religion. La faute est au manque de liberté de penser de soit même.
    On répète les mêmes conneries des anciens et ceci depuis 1400 ans!!!
    Très cordialement

  2. Bonjour
    Libre à elle de faire de son argent ce qu’elle veut mais si j’étais son fils ou son frère, je lui aurait conseillé d’investire cet argent dans le présent et le future, c’est à dire soit dans une école pour éduquer et apprendre soit dans dans un dispensaire pour soigner les malades necéssiteux.
    La mosquée dans l’esprit du prophète c’est le centre d’apprentissage( école) et non un lieu de priére pour les retraités. Les 2 mosquées du maroc et de l’algérie ont un seul rôle, c’est d’hypnotésie le peuple.
    Les cancèreux en algérie crèvent à petit feu dans l’absence totale de l’état. A la place de cette mosquée, on aurait construit le plus grand centre de le prise en charge du cancer à l’échelle africain en jumelage avec l’institut gustave roussy de villejuif.
    Bonne journée.

  3. franchement il aurait été plus intelligent de dépenser son fric dans des oeuvres caritatives plutôt que dans une mosquée…Moi par exemple je finance la scolarité dorphelins ça c’est du concret ! !Quand je pense qu’au Maroc le roi a mis des milliers d’euros ou peut être même milliard dans une mosquée alors que son peuple est obligé de mendier pour manger ! @

    • Que tu finance la scolarité d’orphelins, grand bien te fasse. Mais je suis curieux de savoir où tu as pu pécher l’idée que le peuple marocain mendiait parce qu’il été affamé. Peut être a-t-il mendié auprès de toi ou des tiens?
      Qu’il y ait de la pauvreté au Maroc, soit, mais que tout le peuple soit mendiant, il y aurait comme de l’exagération. Cela en devient ridicule.
      “Tout ce qui est excessif est insignifiant.” Je pense que tu as perdu une occasion de te taire. Il y a comme de l’arrogance dans la manière dont tu t’exprimes. Je te plains d’avoir attiré sur toi l’opprobre de tout un peuple surtout en ce mois de Ramadan.
      Allah y ghdina wa y ghdikoum..

      • Voyez vous Titi, il ne faut pas monter sur ses grands chevaux, ou se sentir insulté, a chaque fois que quelqu’ un n’ est pas en accord avec votre vision des choses !

        https://www.huffpostmaghreb.com/2018/01/22/inegalites-oxfam_n_19057162.html

        Voila, un article, qui m’ amenne une reflexion, on cherche en permanence, a nous vendre, allez, je vais etre gentil, a nous offrir, l’ Islam, comme étant la voix et la voie de Dieu, qui soignerait tout les maux du monde !
        Mais alors, pourqoi, les pays musulmans, ne nous montre pas, cette soi disant vérité ?
        Si tel était le cas, beaucoup peuples, ne demanderaient pas mieux, que de se convertir, mais au lieu de cela, les pays musulmans, souffrent des memes maux, que les pays du grand Satan, cherchez l’ erreur ?
        Dans tout ces pays, les spheres du pouvoir, se goinfrent, au detriment des peuples, soumis, de gré, ou voir de force, par des polices politique et religieuse, ou voir les deux en meme temps. C’est ça, le reve de l’ Islam, voir sa population, rejoindre les pays occindentaux, histoire d’esperer une vie meilleure, en clair, pousser son peuple vers l’ enfer, pour pouvoir s’ empifrer encore plus, avec l’ argent que ces exilés renvoient pour aider leurs familles.
        J’ai dernierement, regardé la serie televisée ” Black Crow ” , je dois avouer, que ce que j’ y ai vu, reflette bien l’ organigramme hierarchique des etats musulmans ( je ne parle pas du fond, mais de la forme ).
        Quand on voit la vague des migrants, on se rend compte, de l’ imposture du discours religieux, alors, je sais bien, que l’ on va me rétorquer, l’ histoire des politiques banannieres, mais, ne soyez pas hypocrites, et, comprennez, que ceux qui ont mennés les guerres d’ independances, ce n’ était pas pour vous offrir la liberté, ça, c’est le discours, dans les faits, c’ était surtout pour pouvoir se goinfrer. Apres l’ instauration de l’ independance, c’es quoi qui a cafouillé, pour en arriver là ?

        • En tant que français, Je ne vois pas en quoi je devrai me sentir insulté. Je n’ai fais que relever l’écart de langage de Cemoi.
          Votre article du Huffpost confirme mon intervention. Rien de nouveau sous le soleil.
          Quand à vos conclusions sur les pays dit musulmans (Elites pourries) vous pouvez aussi, les appliquer aux pays occidentaux. Elles ne présentent pas de particularités spécifiques.
          Pour la France par exemple, doit-on citer tous les politiques sentant le fagot (Sarkozy, Cahuzac, M.Noir, Chirac, Dassault, P.Boton, De Broglie, Cambadelis, Le Guen, Juppé, Pelat, Woerth, Michel Mouillot, Bédier, Tiberi, Charles Pasqua, Patrick Balkany, etc…). J’ai préféré m’arrêter, atteint par la crampe de l’écrivain, sinon j’en avais jusqu’à demain. Si on prends une autre “démocrassie”, Israël par exemple: les premiers ministres sont choisis dans le caniveau: Benjamin Netenvoyou a, à lui tout seul, 4 affaires aux basques et est toujours à la tête du pays; Ehud Olmert collectionne 6 affaires et est condamné à de la prison ferme. Idem pour le président Moshe Katsav qui lui est un violeur en série qui a pris sept ans de prison ferme, le président Ezer Weizman fut pour son compte, impliqué dans diverses fraudes, détournement et trafic d’influence, etc..
          Comme vous pouvez le constater la pourriture n’a pas atteint que le monde arabe,
          d’autant que ses dirigeants ne sont là que par la volonté des pays occidentaux.
          Il faut bien piller en paix, au détriment des autochtones. La pourriture qui est imposée aux peuples arabes n’est même pas la leur, c’est de l’import.
          La religion n’a rien à voir la dedans, elle n’est qu’un élément mineur dans une équation de plusieurs degrés. Je vous rassure, l’islam n’a pas de rêve comme vous pouvez l’affirmer. Ce n’est pas une entité dotée d’une pensée autonome dressant une stratégie pour soumettre les pays non musulmans. Honnêtement lorsque je vous ai lu, j’ai craint pour votre santé mentale. je crois avoir détecter tous les signes d’une paranoïa. Je suis sincèrement inquiet pour vous.
          A moins que vous n’utilisiez la religion pour vous épancher, donner libre cours à vos bas instincts et à trouver des solutions toutes faites à vos problèmes quotidiens. Après tout, on se rassure comme on peut.

    • Et la grande mosquée d’Alger, c’était une priorité dans un pays où le logement est insuffisant et où l’Etat subventionne par prudence les produits de base ?

  4. Mes remarques dans le monde sont les suivantes:
    Dans le monde musulman, la mosquée est plus considérée que l’école. pourquoi?
    Dans le monde chrétien, l’école est plus considérée que l’Eglise. pourquoi?
    Dans le monde juif (judaïsme), le cimetière et l’école sont plus considérés que la Synagogue. Pourquoi?
    Dans le monde hindouiste et Bouddhiste , le fleuve est plus considéré que le temple. pourquoi?
    Aidez-moi.

    • Pour un musulman, c’est l’université et la mosquée qui sont considérées à parts égales. Ceci depuis toujours puisque la première université au monde accompagnée de la plus ancienne bibliothèque au monde furent construites dans une mosquée (source UNESCO). Donc, en islam, on place le niveau un cran au dessus de l’école tout de même. L’objectif étant de devenir les hommes les plus évolués en travaillant sa raison et sa foi : des homo sapiens sapiens (savant = université et sage = mosquée).

    • Vos remarques concernant l’islam sont fausses voici des hadiths du prophète (sws) qui donnent une mesure de la place de la science et l’enseignement dans notre religion:
      «L’encre du savant est préférable au sang du martyr »
      «Demandez la science du berceau jusqu’à la tombe.»
      «Cherchez la science serait-ce jusqu’en Chine, s’il le faut..»
      «Les Savants sont les héritiers des Prophètes.»

  5. Dans notre monde arabe, c’est certainement pas les mosquées qui manquent, elle aurait mieux fait de financer une école pour instruire et éduquer nos enfants, n’est-ce-pas pas ce qui nous manque cruellement, je dis ca, je dis rien.

  6. Bravos milliards de fois sans jeux de mots,cette femme est magnifique elle me rappelle une marocaine qui a fait la même chose dans l’histoire islamiques ; a plus inchallah !

    • Il s’agit de Fatima al-Fihriya, surnommée “Oum al Banine”, Tunisienne de naissance (alors que la Tunisie n’existait pas) et Marocaine d’adoption (Idem pour le Maroc), nous dirons Maghrébine pour mettre tout le monde d’accord, qui a bâti en 859 la Mosquée-Université Al Quaraouiyine à Fes. C’est la plus ancienne Université au monde. De quoi être fier de ces femmes “soumises” (à Allah et personne d’autre).

      • Ce n’est pas Mr Wikipédia qui a identifié “la marocaine qui a fait la même chose dans l’histoire islamique” que je sache. Outre cela, ce n’est pas honteux d’avoir recours à Wikipédia ou toute autre source du net. Ce qui l’est à mon avis c’est de croupir dans une ignorance crasse et de moquer ceux qui font l’effort d’améliorer leur condition. Je vous joins une de mes interventions sur Oumma concernant cette magnifique femme, pour parfaire votre culture qui en a bien besoin. Vous pourrez par la même occasion compléter Wikipédia si vous le désirez.
        “La seule qui ait laissé à l’humanité non seulement la mosquée université El Qarawiyyîn (les Cairouanais) mais aussi et surtout le concept d’Université est Fatima el Fihriya. Une femme musulmane très pieuse et savante. Au IXéme siècle vers 850, originaire de Kairouan en Tunisie, elle émigra avec sa famille à Fès. Son père était un riche commerçant dont elle hérita la fortune.
        Afin de s’assurer que chaque pierre de la mosquée ait une origine sûre et licite, elle acheta un terrain adjacent à celui de la mosquée et demanda aux ouvriers de n’utiliser que des matériaux issus de ce terrain. Ils creusèrent donc la terre afin d’en extraire des pierres, du sable, du plâtre etc.
        Et pour entourer ce projet de toutes les bénédictions divines possibles, elle fit le vœu de jeûner tous les jours, jusqu’à la fin des travaux. Lorsque la mosquée fut achevée, Fatima s’y prosterna par reconnaissance envers Son Seigneur pour lui avoir permis de mener ce projet à terme.
        La mosquée Qarawiyyîn, qui est la première université de l’histoire, produisit de grands penseurs tels qu’Abou Al-Abbas al-Zwawi, Abou Madhab al-Fâsi, un grand théoricien de l’école malékite, ainsi que Léon l’Africain, le célèbre voyageur et écrivain. Des sources historiques parlent également de sommités telles que le philosophe Ibn al-‘Arabi, l’historien et inventeur de la sociologie Ibn al-Khaldoun, ou l’astronome andalous Alpetragius (Al-Bitruji) qui enseignèrent aux étudiants d’al-Qarawiyyîn.
        Le célèbre philosophe et théologien juif, Ibn Maimoun (Maimonide) étudia dans cette institution. Gerbert d’Aurillac, qui n’est autre que le pape Sylvestre II et celui qui aurait introduit le chiffre zéro en Europe, fut également un étudiant de cette Université.”

        Comme vous pouvez le remarquer certain occidentaux, au moyen âge, était beaucoup plus ouverts d’esprit que nombre de crétins contemporains. Is’nt it?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le gardien de but de la Tunisie simule une blessure pour rompre le jeûne du Ramadan à l’heure prévue

Football: le match entre Israël et l’Argentine a été annulé