in

Le festival Halal de Londres bat son plein

Les petits plats ont été mis dans les grands pour le plaisir des yeux, des papilles et des fins gourmets, le Festival Halal de Londres bat son plein depuis trois jours, toujours plus diversifié, coloré et gourmand.

Le halal, marché en pleine croissance mais aussi mode de vie, se mitonne à toutes les sauces, parmi les plus délicates et savoureuses, satisfaisant des palais de plus en plus exigeants, notamment parmi la jeune génération. Au menu de cette grande fête de l’art culinaire islamique, le Halal Foodie exhale ses arômes subtils, au détour de 100 stands alléchants, démontrant ainsi que les musulmans sont des gastronomes et recherchent une cuisine raffinée et sans frontières.

"Le changement de génération a fait évoluer la manière de consommer le halal", a déclaré Zubia Tariq, 32 ans. "Les gens qui sont plus âgés consomment uniquement des aliments traditionnels pakistanais. Nous, nous avons été élevés à la cuisine traditionnelle britannique. Nous aimons les fish and chips, mais nous voulons des fish and chips halal."

Co-Fondateur de l’événement, Salman Shaikh, qui espère en faire un grand-rendez-vous annuel inscrit sur le calendrier gastronomique du pays, n’en déplaise aux hordes de blousons noirs de l’EDL, les néo-fascistes anglais, qui enragent déjà après avoir tempêté contre l’abattage rituel et semé la terreur depuis le meurtre du soldat Lee Rigby en mai dernier, a déclaré : "Londres est devenue la capitale européenne du hamburger gastronomique. La communauté musulmane du Royaume-Uni a considérablement changé au cours des dernières décennies et notre festival vise à valoriser la diversité des aliments halal du monde entier en mettant à l’honneur la large gamme de produits de nos exposants."

Parmi les 100 exposants qui présentent aux nombreux visiteurs leurs dernières recettes salées et sucrées, telles que des bonbons, du chocolat et des petits gâteaux, y compris une pina colada cupcake sans alcool, l'ensemble étant 100% garanti sans gélatine et sans porc, se mêlent aussi des stands de prêt-à-porter islamique, des agences de voyages… Jean-Christophe Novelli, le national de l’étape, ne s’est pas fait prier pour participer au festival Halal de Londres, coiffé de sa toque de chef français lors de cours de cuisine où s’est pressé  le grand public : "Ce n'est pas seulement pour les musulmans", a-t-il expliqué, poursuivant : "C'est également pour des gens comme moi qui aiment la cuisine et ont l’amour de la nourriture."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résistance en Résidence : Le Caravanserail Café

L’Egypte compte le plus grand nombre d’utilisateurs de Facebook du monde arabe