in

L’Arabie saoudite organise sa première course de demi-fond féminine

Des enceintes sportives où elles ont été autorisées à prendre place, en octobre dernier, au bitume qu’elles ont été encouragées à fouler samedi 3 février, au cours d’une course de demi-fond inédite, il n’y avait qu’un pas de plus à franchir pour faire avancer les droits des femmes saoudiennes.

L’effervescence des grands jours régnait à Al Ahsa, alors que plus de 1 500 participantes, issues des quatre coins du royaume, se sont alignées sur la ligne de départ dans une joie communicative. Toutes étaient résolues à se surpasser sur un parcours long de 3 kilomètres, en ayant à cœur de se faire les porte-drapeaux de l’égalité hommes-femmes en petites ou grandes foulées.

Quelques semaines avant l’annonce de cette course haletante à bien des égards, coupant le souffle aux esprits les plus rigoristes, les autorités saoudiennes, sous l’influence réformatrice du prince héritier Mohammed bin Salman, avaient déjà laissé sans voix les plus rétrogrades de leurs compatriotes, en proclamant ouvert aux femmes le prochain marathon international de Riyad.

Première gagnante de la première course d’endurance féminine organisée sur le sol saoudien, Mizna Al-Nassar, 28 ans, était radieuse en se hissant sur la première marche d’un podium inespéré, presque irréel, qui l’a remplie de fierté.

Cette athlète chevronnée, qui se double d’une graphiste de talent, a souhaité dédier sa belle victoire à ses parents dont le soutien sans faille lui permet, depuis 2014, d’avaler les kilomètres avec une plus grande aisance, tout en progressant significativement sur la voie de l’émancipation.

« J’ai participé aux Jeux Islamiques de 2017 à Bakou, en Azerbaïdjan, et aux Jeux Sportifs des Dames à Sharjah, en 2018 », a-t-elle déclaré avec un large sourire et des étoiles dans les yeux.

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est toujours dans la propagande des pays totalitaires qu’on relève les éléments propres à les dénoncer.
    Ce reportage fait froid dans le dos. Il n’a d’équivalent qu’en Corée du Nord.
    Ceci dit, uns course de bonnes soeurs, pourquoi pas?
    C’est tout sauf une critique envers les gens bizarres…. Comme l’intervenant précédant, que je ne juge pas. C’est tout sauf un compliment.

  2. Encore un pas dans l’égarement pour l’Arabie Saoudite,oui les femmes du prophéte salala alayhi wa salam effectuaient des courses mais cela ne s’effectuait que entre femmes et loin des regards des hommes tout en discrétion,mais de la a prendre des photos de femmes et a les exposer sur les réseaux sociaux et a en faire tout un événements en encourageant la mixité ya aouzoubila, a force de trop vouloir copier le mode de vie des femmes occidentales on tombe dans la mécréance,pour plus de droits de femmes oui mais tout en restant dans la SUNNAH !

    • Vous n’avez pas encore compris que le monde a changé depuis l’époque de Mahomet ? D’ailleurs que faites-vous là en train de commenter sur votre ordinateur, alors que les ordinateurs n’étaient pas encore inventés à cette époque, et sont donc fort probablement haram….
      Aprés, vous vous étonnez que les européens (et tant d’autres) aient du mal avec des crétins de votre espèce ?

    • Où est-ce qu’il y a égarement??? Elles portent le hijab et des vêtement amples! En lieu public, ce n’est pas pire de faire la course devant des hommes que de faire les courses devant les hommes. Et donnez-moi le verset du Qur’an qui interdit ce genre d’activité aux femmes s’il-vous-plaît. Vous devez être un homme extrêmement jaloux pour écrire ce genre de commentaire.

    • tu a parfaitement raison.et en plus de ca le monde musulmans croient que la societe occidentale est developee mais ils se trompent car leur societe est foutue ils n’arrivent pas a controler .demandons au prince d’arabie a quand le marriage entre femmes et et marriage entre hommes.le prince veux immiter les occidenteaux mais helas helas c’est le debut de la fin.

    • Vous avez vécu l’époque du prophète en Arabie pour savoir exactement comme les gens vivaient ? Et en quoi ça égare de courir ? S’ils n’ont plus envie de vivre comme des reclus de ce monde en quoi cela vous regarde ? A force d’interdire tout et n’importe quoi l’Arabie saoudite a plus que sombré et a donné une très mauvaise image de l’islam, j’espère que désormais ce pays va retrouver la raison et réhabiliter peu à peu le vrai islam qui n’a rien à voir avec le wahabisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Migrants/islam : Bercoff et Goupil s’étripent en direct sur LCI

Tariq Ramadan change d’avocat