in

La Tunisie interdit le niqab dans les administrations et institutions publiques

La Tunisie a décidé vendredi d’interdire d’accès aux institutions publiques toute personne portant le niqab, le voile intégral, “pour des raisons de sécurité”. La disposition intervient après le double attentat suicide perpétré le 27 juin à Tunis.

Publicité
Publicité
Publicité

25 commentaires

Laissez un commentaire
  1. ils ont reussis a limiter la religion musulmane a un chiffon quel talent!!!!les marchants de lingerie feminine sur les marches ont des barbes qui trainent a terre ,ca expose des cullottes des strings des nuisettes ,qui suggerent plein de choses et se cachent le visage ,a mon avis ils ont besoin de s allonger sur un divan pour en parler,

  2. @karim. Je suis un homme. Vous aussi. Mais la différence entre nous c’est que vous êtes misogyne comme le montre votre réponse à mon post. Et toujours aussi insultant. C’est le propre de ceux qui sont irrités par les arguments des autres en n’en ayant aucun de valable à leur opposer.

  3. Bien sûr la France n’est pas le seul pays à interdire le niqab y compris en terre musulmane, pour diverses raisons : sécuritaires ou liées aux rudiments de l’interaction sociale. Chaque société a bien sûr ses mœurs. La France n’est ainsi pas l’Arabie saoudite : les femmes et les hommes se parlent sans chaperon et ils ne portent pas de masque pour le faire.

  4. Rien n’est plus désagréable que de parler à quelqu’un qui dissimule son visage tout en vous regardant. C’est la séparation extrême.
    La plupart des musulmanes du monde ne portent pas le niqab ou la burqa. Si c’était un commandement divin, ça se saurait donc.
    Il s’agit de formes extrêmes d’affirmation de l’islam. Rien n’oblige des femmes à se rendre invisibles, sauf le masochisme ou quelques pouvoirs politiques obscurantistes ou patriarcaux, comme en Arabie ou en Afghanistan.

    Et par temps très chaud, c’est très inconfortable de vivre là-dessous, d’autant plus que la couleur noire absorbe la chaleur au lieu de la réfléchir. Ayons pitié de ces pauvres femmes victimes.

    • Ne dites pas n’importe quoi svp: vous n’avez probablement jamais parlé à une femme en niqab et ne pouvez donc pas affirmer que c’est “désagréable”.

      Soyez plus honnête dans vos commentaires qui impliquent votre responsabilité.

  5. Le problème n’est pas le niqab.

    Il n y a qu’un seul problème :
    Cadrer la révélation par la pensée humaine est une entreprise impossible à réaliser.
    Dieu géré par l’homme, on marche sur la tète.

    Pour ma part, je ne sais pas encore l’utilité du niqab.
    Une chose est certaine, dieu n’est pas pour le minijupe, do nu et bas troué. Personne au monde ne peut dire le contraire.

    • @water water. Si Dieu existe, j’ai du mal à imaginer qu’il puisse s’intéresser à ce qu’on porte. Et les peuplades dans le monde qui vivent à moitié nues, elles iront en enfer n’ayant jamais entendu parler de votre Dieu si préoccupé de mode ?

      • “Ainsi parlait Zarathoustra”.
        Puisque dieu n’existe pas pour vous, pourquoi vous en parlez.
        En arabe, Kafara veut dire cacher la vérité.

        Puisqu’il vous est facile de cacher le créateur, apprenez à cacher votre nudité.

        • Désolé pas compris. C’est vous qui associez Dieu et le port de vêtements. Personnellement je ne vois pas le rapport entre des vêtements et un seigneur de l’univers. Normal il n’y en a aucun. Il s’agit juste d’une régulation sociale vieille comme le monde qui porte sur la sexualité. Les religions ont quant à elles fait de la sexualité un péché et l’ont dénaturée. La sexualité est la cause de la procréation et pas l’inverse contrairement à ce que les religions veulent faire croire. La cause de la sexualité est le désir et le plaisir. Sans désir ni plaisir, pas de sexualité. Voiler les femmes ne fait que les sexualiser en accentuant le désir (finalement on met l’accent sur ce que l’on veut cacher) et en générant un rapport malsain au corps et à la sexualité. Il n’y a rien de plus laid qu’une sexualité réprimée, vécue dans la honte. Ça produit des comportements complètement déviants.
          Quant à la nudité, elle ne génère pas automatiquement le désir. Il suffit de voire les peuplades qui vivent à moitié nues et qui ne passent pas pour autant leur temps à copuler. Idem dans les camps de nudistes.

          • @zarathoustra, je suis sûr en tout cas que vous n’êtes pas jolie à voir nue, donc rhabillez-vous et ne nous obliger pas à voir ce désastre physique.

            Quant à la sexualité en Islam, vous n’y connaissez rien , elle s’exprime depuis le début de l’Islam sans tabou mais dans l’intimité et dans les rapports conjugaux.

            Est-ce qu’une femme doit obligatoirement mettre en avant sa sexualité pour se faire accepter dans la société ?
            La plupart des femmes qui vont au boulot en mini jupe, ne font pas ces efforts pour leur mari.

            Bref la sexualité est dans l’intimité pas dans le m’as tu vu.

    • “Dieu n’est pas pour la minijupe (…). Personne au monde ne peut dire le contraire.” ? Mais personne au monde ne connaît Dieu et donc serait incapable de savoir s’il a une opinion précise sur ça ! En toute objectivité, il me semble que cela doit être pour lui d’une infinie secondarité. Pareil pour le niqab, c’est une obligation inventée par des hommes, qui n’a rien à voir avec quelque pensée divine que ce soit, ou alors je serais très déçu de la pensée divine. Impossible…

      • On connait dieu par son industrie et son message rationnel qui défit l’homme pour l’emmener à faire un choix entre croire ou cacher la vérité.

        Le mini jupe n’est pas le passé en Europe, encore moins la mixité.
        Par le passé la beauté d’une femme n’était pas publique en Europe.

        Je ne suis ni pour ni contre le niqab.

        Je répète ,
        Par définition, est hijab, tout habit qui diminue la beauté d’une femme, sinon il ne l’est pas.

        • water water par définition “Hidjab du verbe hadjaba=dérober au regard,cacher et par extension il prend le sens de rideau ,écran.Dans le Coran le mot hidjab est cité 7fois:-Sourate7(Al Ar’af)verset42-Sourate17(Al Isra),verset45-Sourate19(maryam)verset17-Sourate33(A Ahzab)verset 53-Sourate38(Sad)verset 32-Sourate41(foussilate)verset 5-Sourate51(Achoura)verset51-Sourate83(Al Moutaffifine)verset15
          Dans aucun cas il n’est fait référence dans ces versets au vètement féminin .Le vètement féminin est cité dans le coran par deux formules:Khoumour qui est le pluriel de khimar (sourat24 (Annour)verset 31) qui signifie foulard,fichu;etDjalabib Sourate33(Al Ahzab)verset59 qui est le pluriel de djilbeb qui désigne en arabe un vètement ample qui recouvre tout le corps.Ibn Hazm le grand linguiste Andalou a défini dans son livre “Al Mouhalla” le Djilbeb comme suit:” le djilbab dans la langue des arabes,avec laquelle Dieu s’est adressé à son messager(que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui) représente tout ce qui couvre le corps et non pas une partie de celui-ci seulement”. Dans ces versets il n’est pas fait mention d’un quelconque vètement qui diminurait la beauté d’une femme mais les versets recommandent aux femmes(tout comme les hommes) de baisser leur regards,d’ètre chastes et concernant les femmes, de porter un djilbab(un vètement ample) de rabattre leur khimar sur leur encolure et de ne montrer de leurs atours que ce qui en parait.le but du djilbeb et du khimar est la décense ,la chasteté et que la femme puisse ètre reconnue(en tant que musulmane) pour ne pas ètre offensée. la beauté de la femme n’est aucunement mentionnée et ses versets sont adressés à toute les femmes musulmanes:belles ,moins belles et laides .Toutes sont tenues de porter un vètement ample et de rabattre leur foulard sur leur encolure.Le critère de la beauté féminine n’est aucunement pris en compte.

          • @nacera, @water water t’a fâchée sans le vouloir lol 🙂

            Ce qu’il voulait sûrement signifier mais il répondra de lui même, c’est que les courbes féminines (de toutes les femmes) sont attirantes pour l’homme (tous les hommes … qui aiment les femmes).

            Bref la notion de beauté féminine dont parle water water est la sensualité féminine que possède chaque femme de par le fait qu’elles sont femmes.

            Et effectivement le jelbeb etc … permet je pense de limiter cette sensualité de la femme lorsqu’elle se trouve en présence d’hommes afin de ne pas les attirer sans le vouloir.

            mais il est vrai qu’aujourd’hui d’un pays à un autre, cette analyse est différente: je comprendrais le jelbeb voir le niqab en Arabie Saoudite ou en Egypte, où certains hommes transpercent les femmes de leur regard même si elles portent le hijab.

            et il n’est pas forcément nécessaire en Europe, où la majorité des femmes sont moins vêtues et donc les hommes moins attirés ou plus habitués.

            Quant au hijab de la femme musulmane en Europe, même si c’est une prescription islamique, je pense (personnellement) que chaque musulmane peut décider pour elle-même selon son contexte (environnement) personnel sans que personne (je dis bien personne, ne puisse émettre aucun jugement ni extérieurement ni intérieurement).
            Ce que je veux dire c’est que les femmes peuvent s’habiller de manière pudique (et mettre des limites avec les hommes ) sans porter forcément le hijab.
            Bon courage à vous femmes musulmanes en Europe, vous avez souvent plus de mérite que les hommes musulmans. Qu’ ALLAH vous protège.

          • La définition du hijab que j’ai donné, en lisant sourat nour.

            Voici la traduction Sourat nour verset 31, qui parle beauté.

            “Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès”.

            Cordialement.

      • Une chose est certaine,

        Allah me connait plus que moi.
        Moi, je me connais plus que les autres.

        Partant de cette définition de l’homme, vous avez peut être raison.

      • Ce que dieu veut réellement, est une information révélée, le coran, tout le monde le sait.
        Cette information a été transmise de génération en génération, et personne au monde n’a pu la contredire.

        L’homme qui veut cadrer le coran par sa pensée, quand il mourra , on lira sur lui sa pensée, avec la bénédiction de sa déesse.

        Personnellement, j’ai jamais assisté à l’enterrement d’un homme qui a sa passion pour divinité. Chacun est libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Royal Air Maroc devient transporteur officiel de la confrérie Tijania

D’un populisme à l’autre ou phénomène des vases communicants ?