in

La nouvelle parade anti-terroriste de Nicolas Sarkozy

La solennité rassembleuse et offensive à la fois, empreinte d’une bonne dose de marketing sécuritaire, Nicolas Sarkozy a décliné, jeudi, dès l'annonce du décès de Mohamed Merah, toute une série de mesures phares pour éradiquer le terrorisme, comme autant d’Eurêka anti-terroristes…

C’est prodigieux comme la lumière jaillit de la tragédie, et à quelques encablures du premier tour de la présidentielle, l’éternel candidat à sa réélection a sorti opportunément du chapeau le dispositif imparable, auquel personne n’avait encore songé. 

Sus à "l'endoctrinement" à des idéologies extrémistes sur le Net, lors de voyages ou dans le milieu carcéral, le chef de l’Etat a trouvé in extremis la parade à "l’apologie du terrorisme" ! "Désormais, toute personne qui consultera des sites internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la violence sera punie pénalement", a indiqué ce dernier.

Une telle loi serait-elle pour autant acceptable si elle était validée ? La question mérite d’être posée avant que notre démocratie se distingue encore par une spécificité à double tranchant.

Nicolas Sarkozy a également annoncé que : "Toute personne se rendant à l'étranger pour y suivre des travaux d'endoctrinement à des idéologies conduisant au terrorisme sera puni pénalement", avant d’ajouter : "la propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes seront réprimées par un délit figurant au code pénal, avec les moyens qui sont déjà ceux de la lutte antiterroriste".

Cet arsenal de pénalisations nous rappelle que le procès d’Adlène Hicheur, ce docteur franco-algérien en physique des particules, maintenu en détention provisoire depuis deux ans, se tiendra les 29 et 30 mars, pour« association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

La Ligue des droits de l'homme (LDH) a récemment dénoncé une mascarade de procès dans la patrie des droits de l’Homme, tandis que son avocat, Me Patrick Baudouin, a fustigé la"dérive de l'antiterrorisme", qualifiant, ce jour, le plan d’actions de Nicolas Sarkozy de "nouvelle rodomontade".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mohamed Merah et moi

Le mystérieux déplacement de Mohamed Merah en Israël