in

La France, aimez-la ou changez-la !

La mobilisation contre la proposition de loi liberticide au sénat a montré que de nombreux citoyens, de tous horizons et de toutes confessions, ainsi que des élus peuvent se réunir ensemble pour défendre une France juste, fraternelle, tolérante et inclusive.

L’islamophobie est aujourd’hui une opportunité électorale pour des partis et des personnalités politiques sans projets pour la France. Ils méprisent le vécu de plus en plus difficile des françaises et français. Ils divisent pour mieux régner et occultent les vrais problèmes de la France.

Nous devons barrer la route aux définitions erronées de la laïcité, aux arguments fallacieux contre la foi et la pratique des musulmans, aux saltimbanques de la politique et des médias qui salissent la réputation et l’image de plusieurs millions de musulmans français

Vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à vous indigner, à vous révolter contre les actes, paroles ou décisions politiques islamophobes.

C’est pourquoi le CCIF vous appelle citoyennes et citoyens de confession musulmane ou simples humanistes à vous inscrire sur les listes électorales. Cela vous permettra dans le prolongement de votre récente mobilisation de pouvoir encore faire entendre votre voix lors des élections présidentielles qui auront lieu les 22 avril et 6 mai prochains et lors des élections législatives des 10 et 17 juin 2012.

Voter est à la fois un droit et devient un devoir.

Ce contexte inquiétant pour nos libertés les plus fondamentales fait de ce droit civique un devoir impérieux pour celles et ceux qui souhaitent faire entendre leur voix. Nous devons peser dans la balance électorale pour faire appliquer, par ceux que nous aurons fait élire, les principes d’égalité, de liberté et de fraternité qui ne sont devenus qu’un décorum sur les frontons des mairies.

Dans un plaidoyer confondant l’hypocrisie et le burlesque, une sénatrice en faveur de la loi citée plus haut lançait : « Il est temps que les 6 millions de musulmans modérés se fassent entendre ». Oui, il est effectivement temps de se faire entendre et de choisir, sans se faire déposséder de notre discours, comment nous participerons à la destinée nationale de notre pays.

Vous avez jusqu’au 31 décembre 2011 pour vous rendre à la mairie de votre lieu de résidence afin de vous inscrire. Plus d’information sur l’inscription sur les listes électorales :http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/elections/comment_voter/inscription-sur-listes.

Dans 2000 villes en France, vous pouvez vous inscrire sans même vous déplacer, directement par internet en cliquant ici

Le Collectif contre l’islamophobie en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien téléphonique avec Salah Hamouri

La charia et les punks