in

La charia et les punks

Peuplé de 240 millions d’habitants, dont 90% sont de confession musulmane, l’Indonésie est le premier pays musulman dans le monde.

Dans ce pays, la police en charge de la charia (loi islamique) a procédé mardi 13 décembre à l’arrestation d’une soixantaine de jeunes…punks ! En effet, 59 hommes et 5 femmes qui participaient à un concert de rock, pour amasser des fonds pour les orphelins, dans la capitale provinciale de Banda Aceh, ont été embarqués par les forces de l’ordre qui les ont aussitôt placés dans un centre de rééducation. « Nous craignons que leurs actions viennent perturber l’application de la charia », a expliqué à l’AFP Illiza Sa’aduddin Djamal, maire adjoint de Banda Aceh.

Obligés de se couper les cheveux, ils ont été baignés dans un lac naturel puis revêtus d’habits neufs avant de participer à une séances de prières. Objectif : dissuader les jeunes de comportements « déviants ». « On doit les réhabiliter afin qu’ils aient un comportement convenable. Un traitement sévère est nécessaire », a ajouté Iskandar Hasan, le chef de la police de Banda Aceh.

Ces arrestations ont suscité la protestation de plusieurs organisations de défense les droits de l’Homme. Un militant local, Evi Narti Zain, a condamné l’arrestation : “Etre punk est un mode de vie et les punks vivent de par le monde sans porter préjudice à qui que ce soit”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La France, aimez-la ou changez-la !

Un magazine australien dénonce les tortures israéliennes sur les enfants palestiniens