in ,

La conférence “Islam et Démocratie” qualifiée de “Conférence d’apostats” par le journal de Daesch

A l’effarement général, la Conférence « Islam et Démocratie » initiée par Félix Marquardt à Paris, en avril dernier, en prélude au Forum mondial pour une réforme islamique prévu à l’horizon 2016, a été épinglée par l’édition française du journal publié par Daesch « Dar al-Islam », se voyant qualifiée de « conférence d’apostats » dans un long article au titre aussi explicite que glacial : « Le combat contre les apostats ».

C’est la photo ci-dessus, réunissant sur la même scène Félix Marquardt, le théologien Adnan Ibrahim, et l’imam d’Ivry-sur-Seine, bien connu des Oummanautes, Mohammed Bajrafil, qui a été choisie pour illustrer un texte à charge.

Contacté par Oumma en fin d'après-midi, Mohammed Bajrafil s’est dit profondément « choqué et atterré », les mots manquant pour exprimer son sentiment à la vue de cette condamnation sans appel et dénuée de tout fondement, qui dépasse l’entendement.

A cette occasion guère réjouissante, il nous est apparu important de rediffuser l’émission « Au fil des rencontres » en présence de Félix Marquardt et Adnan Ibrahim, en déplorant qu’une vaine polémique, savamment orchestrée sur les réseaux sociaux par une poignée de musulmans donneurs de leçons, qui se font les censeurs de l’islam, prétendant être les seuls garants de son orthodoxie et de sa pureté, ait atteint son paroxysme.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Deux cousins saoudiens, tués dans un attentat qu’ils ont déjoué, célébrés en héros nationaux

Une rue porte le nom de Yasser Arafat à La Seyne-sur-mer