in

Le jeûne du ramadan et la canicule

Une vague de chaleur exceptionnelle s’abat sur la France en cette fin du mois de Ramadan. Aux journées très longues ou les musulmans doivent observer 19h de jeûne, s’ajoutent des températures frôlant parfois les 40 degrés dans certaines régions de France.

A cette occasion, je tiens à rappeler que la préservation de la vie passe avant l’obligation du jeûne. C’est pourquoi, des dérogations ont été prévues dans le droit musulman pour faire face et sortir des situations difficiles comme les périodes caniculaires par exemple.

1 – Il faut éviter de s’exposer au soleil et limiter les efforts dans la mesure du possible.

2- Les personnes âgées doivent rester au frais et ne doivent pas trop se déplacer. Elles doivent susciter particulièrement l’attention des enfants et des proches. En cas de déshydratation, elles peuvent rompre le jeûne et le rattraper par la suite.

3- Les parents doivent protéger les enfants pendant cette période caniculaire. Ils doivent leur interdire de jeûner.

4- Les personnes malades sont dispensées du jeûne.

5 – Les femmes enceintes ou celles qui allaitent sont également dispensées du jeûne.

6 – Les voyageurs (plus de 84 kms) sont autorisés à rompre le jeûne surtout en période de chaleurs intenses.

7- les personnes exerçant un travail pénible – comme les ouvriers du bâtiment – peuvent boire de l’eau en cas de difficulté extrême. Ils doivent s’abstenir de manger pour le reste de la journée et rattraper le jeûne au moment opportun car “Dieu veut pour vous la facilité, et ne veut pas vous mettre en difficulté” (Coran 2/185).

8 – les élèves qui passent le Bac peuvent ne pas jeûner durant les jours des examens selon une fatwa du Conseil Théologique Musulman de France (CTMF).

9- les personnes qui jeûnent peuvent évidemment prendre plusieurs douches par jour, se rincer régulièrement la bouche, s’asperger d’eau fraîche ou utiliser un brumisateur (qui permet de vaporiser de l’eau). Il faut juste veiller à ne pas avaler l’eau.

10 – Les musulmans qui se voient contraints et forcés de rompre leur jeûne ne doivent en aucun cas culpabiliser car toutes ces dérogations sont prévues par le droit musulman.
Bonne fin de Ramadan.

Azzedine GACI

Recteur de la mosquée “Othmane” de Villeurbanne (Rhône).

8 commentaires

Laissez un commentaire
    • c’est un rappel et une question de bon sens..ceux qu’ils veulent jeuner et mettre leur vie en danger tanpis pour eux , et puis c’est vraix quoi dite ca au diabetique ou au malade chronique
      de jeuner…….

  1. il est peut être pas autorisé à faire des fatwas mais lui au moins il fait face à ces responsabilités et prend des initiatives quitte à déplaire aux plus rigoristes

  2. franchement rien à redire sur ces conseils. Ca reste des conseils vous n’êtes pas obligé de les suivre a la lettre. Dans tous les cas cela permet de montrer a l’ensemble de la communauté que jeuner ce n’est pas un acharnement ou du sadomasochisme mais surtout un mois durant lequel on doit méditer et se retrouver

  3. 183. Ô les croyants! le jeûne vous a été prescrit comme il l’a été pour ceux d’avant vous, puissiez vous vous prémunir;
    184. pour un nombre de jours déterminé.
    Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra le reporter (le jeûne) en nombre égal à d’autres jours.
    Et pour ceux qui ne pourraient le supporter, une compensation en nourriture pour un pauvre.
    Et que celui qui veut donner plus, c’est un bien pour lui; cependant jeûner est meilleur pour vous, si vous saviez!

    • Et la marmotte met le chocolat dans l’papier alu!!!!! foutez nous la paix avec vos rites débiles on est en France et on s’en tape de vos conneries, ça va chier dans peu de temps car top c’est trop!!!

  4. oui il faut vivre avec son temps…..est avoir un peu de bon sens!
    ne pas oublier qu’on est en France est que la vie a toujours son même rythme! pas comme les pays musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le discours d’Emmanuel Macron à l’Iftar du Conseil français du culte musulman

Tout savoir sur la nuit du destin (Laylat-Al-Qadr)