in

Mais qui est la jeune fille à côté du chameau ? La question a enflammé les réseaux sociaux saoudiens

Heureux comme un chameau saoudien mis à l’honneur dans le prestigieux Festival King Abdulaziz organisé à Al Sayaheed, un petit village du gouvernorat Rumah situé dans la province de Riyad, entièrement pavoisé aux couleurs du plus grand événement de la région !

Alors que les festivités battent leur plein et que des milliers d’yeux contemplent avec admiration l’animal roi du désert, une jeune fille en fleur a réussi l’exploit, bien malgré elle, de voler la vedette à l’un de ses plus beaux spécimens…

Photographiée en train de courir aux côtés du chameau de son oncle qui se préparait à s’illustrer dans une course de haut vol, la jeune Nora al-Subaie était loin d’imaginer que la recherche de son identité allait mettre les réseaux sociaux saoudiens en effervescence.

« Mais qui est donc la jeune fille qui court à côté d’un chameau lors du King Abdulaziz Camel Festival ? ». La question obsédante a créé le buzz, obligeant le père de la fillette à révéler le fin fond de l’histoire à Al Arabiya afin de satisfaire la curiosité générale, pas toujours bien-intentionnée.

Son enfant Nora a juste eu envie de courir à côté du chameau de son oncle, sans penser une seule seconde que cette scène serait immortalisée par une photo prise à son insu, voilà la vérité toute simple, dans sa profonde banalité. Il n’y avait vraiment pas de quoi fouetter un chat lors du Festival très prisé où le chameau, paré de ses plus beaux atours, reste le roi indétrônable de la fête !

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Exiber est moins coûteux que de faire ou aider les indigents?Les occire avec les milliards peut aussi satisfaire et économiser l’oxygène et ce qui nous rallongera la vie?n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une gigantesque Cité du divertissement sortira de terre en Arabie saoudite en 2020

Des Egyptiens musulmans donnent leur sang aux blessés chrétiens des attentats de dimanche