in ,

Jérusalem/Al Qods, la troisième ville sainte de l’islam

Alors que plane au-dessus d’elle l’épée de Damoclès de l’appropriation honteuse et illégale par Israël, avec l’assentiment complice des Etats-Unis et d’une Europe vassalisée, il est essentiel de rappeler que Jérusalem, Al Qods en arabe, est non seulement la Ville trois fois sainte, mais aussi la troisième ville sainte de l’islam. (vidéo ci-dessous)

Près de cinq ans après que Donald Trump, alors au pouvoir, osa le premier reconnaître Jérusalem comme la capitale de l’Etat israélien d’apartheid, au risque de mettre le feu aux poudres au Proche-Orient, et seulement un mois après que la France s’est déshonorée, par la voix de son Premier ministre, Jean Castex, en proclamant que « Jérusalem est la capitale d’Israël » lors du dîner ultra-communautaire du Crif, il est crucial de montrer l’importance que revêt Al Qods pour les Palestiniens et l’ensemble des musulmans, à travers le monde.

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Un mois de guerre en Ukraine : en Afrique, la menace d’une crise alimentaire

Détermination de Ramadan, calendrier lunaire ou calendrier solaire : de la “perversion du calendrier hégirien” ?