in

Irak : les manifestants inflexibles malgré la démission annoncée du Premier ministre

Les Irakiens ont continué de manifester, samedi, à Bagdad et dans le sud de l’Irak, assurant qu’ils resteraient mobilisés jusqu’au départ de “tous les corrompus”, après l’annonce du Premier ministre, Adel Abdel Mahdi, de son intention de démissionner.

Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Candlelight : Vous avez raison, que toutes les ambassade occidentales, quittent les pays musulmans, et, que tous les musulmans quittent les pays occidentaux, chacun chez soi, avec des bardées de missiles pointées chez le voisin, le bonheur, quoi !

  2. Certes il y a la corruption à cause de qui l’occupation israélienne avec le corps et les mains américaines…Tant qu.il y aura en Irak l’ambassade americaine il n’y aura aucun progrès économiques et sociales dans ce pays bien au contraire…alors la démission d’Abdel Mehdi ne sévira à rien….par ailleurs plusieurs fauteurs de troubles (soutenus par les Etats Unis et l’Arabie) se sont infiltrés parmis les manifestants pour semer le chaos hélas…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Paris: Marche pour l’annulation de la tenue de l’élection présidentielle du 12 décembre en Algérie

La sculptrice palestinienne Rana al-Ramlawi crée des sculptures qui représentent la souffrance des Palestiniens