in

Inde : une mosquée ouvre ses portes aux femmes pour la première fois en 1 000 ans d’existence

Du 24 avril au 8 mai, sur les rives de la rivière Meenachil, la mosquée millénaire Juma Masjid, ce joyau patrimonial de l’Etat indien du Kerala, célèbre pour sa richesse architecturale, ses sculptures ciselées dans le bois et ses belles fenêtres grillagées, connaîtra une effervescence sans précédent à ses abords, alors que ses portes s’ouvrent aux femmes musulmanes pour la première fois de son histoire ancestrale.

Après avoir traversé les siècles en émerveillant des générations entières de fidèles et de visiteurs, la mosquée, qui se dresse magnifiquement à Thazhathangady, accueille depuis dimanche dernier des musulmanes par milliers, lesquelles ne se sont pas fait prier pour converger vers le lieu de culte, revêtues de leurs plus beaux atours traditionnels.

En déverrouillant des portes en bois massif qui restaient hermétiquement closes devant la gent féminine, le président du comité de la mosquée a mis un terme à un ostracisme sur lequel le temps, jusqu’ici, n’avait pas eu d’emprise.

A l’heure où les femmes musulmanes du Kerala aspirent à avoir accès aux lieux de culte et le revendiquent de plus en plus perceptiblement, ces journées « portes ouvertes » à marquer d’une pierre blanche semblent être les prémices d’un assouplissement des mentalités, dont la résistance aux archaïsmes se mesurera à l’épreuve des faits.

"C’est une mosquée vieille de 1000 ans. Nos femmes n’avaient jamais pénétré à l’intérieur et exprimaient le souhait de le faire. Par conséquent, le comité de la mosquée a décidé de les autoriser à découvrir l’enceinte sacrée du 24 Avril au 8 mai", a expliqué le président, l’avocat Nawab Mulladom, en précisant que les hommes ne seront pas présents lors de ces visites qui, pour être tout à fait exceptionnelles, n'en ont pas moins le grand mérite de mettre le cœur des femmes en joie, à l’instar de Fathima.

"Je suis toujours passée devant la mosquée en ressentant un pincement au cœur, car je ne pouvais pas y entrer et m’y recueillir. Je craignais même d’exprimer tout haut ce désir. Je suis heureuse que cette opportunité nous soit enfin offerte aujourd’hui", a-t-elle confié à la presse locale, avant de franchir le seuil de l’une des plus anciennes mosquées de l’Inde et de s’imprégner de la beauté pittoresque de ce havre de paix.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Arabie saoudite veut créer le plus grand fonds souverain au monde avec 2000 milliards de dollars

Des entraîneurs de football des camps de réfugiés palestiniens formés par le Real Madrid