in

L’Arabie saoudite veut créer le plus grand fonds souverain au monde avec 2000 milliards de dollars

Doté de 2000 milliards de dollars issus de la mise en vente de 5% du pétrolier Aramco (compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures) . Il détrônera le fonds souverain norvégien qui pesait lundi matin 866 milliards de dollars «seulement» rapporte le site  de l'Agence économique et financière.

L'Arabie saoudite va vendre en Bourse moins de 5% du géant pétrolier Aramco et se doter d'un fonds souverain de 2000 milliards de dollars (1777 milliards d'euros), le plus important au monde, dans le cadre d'un plan de réformes annoncé lundi.

Ces annonces ont été faites par le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane qui a souligné la nécessité pour le royaume saoudien -première économie du monde arabe et premier exportateur de brut- d'en finir avec la dépendance vis-à-vis du pétrole.

Le plan, présenté par le prince Mohammed comme "une feuille de route" pour le développement du royaume durant les 15 prochaines années, est destiné à diversifier l'économie saoudienne qui dépend à plus de 70% du pétrole au moment où les prix du brut sont en chute libre depuis environ deux ans.

Initiateur du vaste plan de réformes baptisé "Vision saoudienne à l'horizon 2030", il a défendu l'ouverture d'Aramco au capital local et étranger qui, selon lui, va assurer "la transparence" dans la gestion du géant pétrolier.

"Nous avons tous une dépendance maladive vis-à-vis du pétrole en Arabie saoudite, ce qui est dangereux. Cela a entravé le développement de plusieurs secteurs ces dernières années", a-t-il martelé, dans une allusion apparente aux critiques concernant la privatisation partielle d'Aramco.

Après Aramco, "ce sera au tour des filiales d'être introduites en Bourse", a poursuivi le prince, en tablant sur une économie saoudienne qui ne dépend "plus du pétrole mais (qui tire) ses revenus des investissements".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BDS : un syndicat de l’Université de New-York vote le boycott d’Israël

Inde : une mosquée ouvre ses portes aux femmes pour la première fois en 1 000 ans d’existence