in

Le Grand Oral de Mohamed Bajrafil dans les Grandes Gueules sur RMC

Mohamed Bajrafil, théologien, linguiste et auteur de “Réveillons-nous ! Lettre à un jeune musulman”, était l’invité des Grandes Gueules sur RMC avec  Sylvain Grandserre, instituteur. Gilles-William Goldnadel, avocat. Et Mourad Boudjellal, président du Rugby Club Toulonnais.

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est très intéressant d’écouter, ce grand oral, cette nouvelle proposition d’actualisation de la lecture des textes religieux et de l’islam. C’est est à peu près à la cinquième depuis 2015, année ou une initiative dont on n’entend plus, et qui avait été initiée par les mêmes acteurs et un ancien converti parce que marié avec une tunisienne musulmane, s’était terminée sans plus de bruits après que certains ont relayé le message de la ténu d’un diner pour démocratiser l’Islam, arrosé avec des bouteilles de vin replies peut être d’eau et de jus d’orange.
    Cette nouvelle initiative et d’autant plus intéressante par la nouveauté de la méthode. Nous connaissons bien les débuts de l’Imam Malik, dans ses écoles de jurisprudence islamique à la Médine, ou ses colloques devant des sages bien connus de leur temps et aussi de nos jours. Nous connaissons ses professeurs et ses disciples et de nos jours nous connaissons tous le Madhab Al Maliki.
    Je me suis transporté dans le future et imaginé pour un instant ceux qui suivront ce nouveau Madhab qui aurait vu le jour dans un pays d’Europe. Et qui contrairement aux lectures classiques, qui elles commençaient avec des examens et des débats face aux plus grands exégètes de l’islam. Le Madhab al-Bajrafili avait démarré devant l’audience des grands gueules et en présence de M Glodnadel.

    Ca c’est ce que l’on appel une réussite totale de la nouvelle lecture.

    • Mais où voyez-vous que c’est une nouvelle lecture ? Etayez vos propos. Je suis d’accord avec lui sur 100% de ces propos qui correspondent totalement au Coran.

      Il appelle à redécouvrir l’intemporalité du Coran dans sa temporalité textuelle face à une fixation littérale de certains. Il appelle à respecter le fait de s’habiller religieusement etc.
      Il laisse l’avis de chacun à sa place c’est-à-dire chez celui qui le dit sans y opposer une contradiction. Il est dans le respect en somme.

      Je rajouterais trois choses :
      – Il devrait mieux expliquer que pour comprendre le Coran et ses sourates il faut comprendre l’histoire qui a amené ces sourates. Toutes les sourates que Goldanel dénonce être comme “violentes” sont des sourates où le Prophète Muhammed (sws) et les musulmans (as) ont du se défendre pour sauver leur vie. Et Dieu (swt) sait combien ils ont souffert. Tout le monde cherchait à les tuer par pure intolérance. Au bout d’un moment, ben soit tu te défends soit tu meurs.
      Les premiers musulmans comprenaient bien les leçons du Coran car ils avaient tous en tête les histoires des versets du Coran pour en tirer la philosophie et l’appliquer. En Français, on apprend à donner des “images” pour étayer ses propos par des exemples. L’histoire des sourates (pas que l’histoire en fait mais restons-en là) correspond à ces exemples pour mettre en lumière leur sens. C’est ce qui manque de nos jours. Lire littéralement le Coran ne vous donnera qu’une compréhension superficielle et trop souvent erronée dans la plupart des cas.

      – Il faut rappeler à Goldanel que sans l’Islam, les juifs auraient été fagocités par byzance. Les byzantins interdisaient l’hébreux et la culture juive. Les juifs ont pu repratiquer et refaire vivre l’hébreux (devenue à l’époque une langue quasiment morte) grâce à l’Islam tolérant envers eux (gens du livre). Par ailleurs, lors de la seconde guerre mondiale, les réfugiés juifs ont tous trouvé refuge dans les pays musulmans soi-disant antisémites. Les arabes sont eux-mêmes des sémites, c’est vraiment un non sens et une idiotie de la part de Goldanel. Beaucoup d’arabo-musulmans sont morts au front face aux nazis.

      – Il ne s’agit pas là du soufisme mais bien d’un retour au vrai sens de l’Islam. Il s’agit bien d’un Islam radical et fondamental. Mots qu’on essaie d’effacer en pervertissant leur sens.
      Quelques définitions : radical = adjectif, Relatif à la racine, à l’essence de quelque chose. Qui concerne le principe premier, fondamental, qui est à l’origine d’une chose, d’un phénomène.
      fondamental = adjectif, Qui sert de fondement. Qui sert de fondement, de base à un système, à un ensemble.
      Le soufisme, le malékisme, le hanafisme, le chaféisme etc ne sont que des manières de vivre pas de comprendre l’Islam. Ils ne font que montrer la richesse des manières de vivre son Islam.
      Le problème de ces jeunes endoctrinés est une propagande qui pervertie le fondement même de l’Islam en colportant de faux hadiths ou en coupant le Coran de son historicité pour lui donner les sens qu’ils veulent dans un objectif criminel. On ne parle plus d’Islam mais d’idéologie fabriquée. Il a donc raison quand il dit que pour lutter contre les crapules colporteurs (le Coran est beaucoup moins tendre et leur réserve le dernier niveau de l’enfer) de cette ignominie, il faut redonner les bons outils de compréhension et de critique à nos jeunes pour les immuniser contre ce cancer. La question sociale fait bien sûr partie de la solution pour rejoindre l’avis du rugbyman. La question psychologique également pour rejoindre l’avis de l’athée.
      Pour ne pas paraître contre Goldanel qui a l’air d’évoluer sur la question, oui l’Arabie Saoudite évolue. Les Saouds (amis de longue date et désormais alliés d’Israël) ont été obligés de se désolidariser du wahabisme suite à la conférence internationale du sunnisme qui a déclaré que le wahabisme ne fait pas partie du sunnisme.
      Il est a noté ici que les salafistes doivent désormais se questionner sérieusement car ils ne font pas partie du sunnisme. Le terme salafiste a été créé par les wahabites parce que wahabite était considéré comme une idolâterie puisque cela venait du nom de son créateur. Et non, mes chers salafs, vous avez beau arborer un nom vertueux cela ne fait pas de vous les “véritables”. Les véritables croyants, Seul Dieu les connaît car Seul Lui connaît les coeurs de Ses créatures. Ce n’est pas en arborant des tenus vestimentaires qu’on devient un musulman mu’min. L’habit ne fait pas le moine. Votre lecture littéraliste a suffisamment fait de dégâts dans vos propres rangs tout en laissant la porte ouverte à des interprétations plus que douteuses.

      Amis et frères arabo-musulmans, je sais que la propagande néo-nazi qui nous tombe dessus et dont personne ne s’offusque est honteuse au regard de l’histoire de l’Europe. Mais voyez les avancées de compréhension commune qui naissent contre le gré de nos détracteurs calomniateurs. Dieu est grand, la patience, le calame et la raison apporteront la paix.

      Salam alaykoum wa rahmatoulah wa barakatou

  2. Pour moi nous sommes tous des humains les différences ne sont que des inventions faites par des hommes, pour créer des clans. Quand à la création de l univers personne ne connaît l origine, ni les religions même pas la science. L’homme honnête doit prêcher la paix, la santé. Ne jamais dire de mal de son voisin, si ses croyances sont différentes.

  3. Je suis de très près cet imam vu sa connaissance érudite des sources de l’islam et je l’encourage à poursuivre dans cet effort de revenir à celles-ci pour éclairer notre lanterne. Ce travail est incontournable pour répondre “islamiquement” aux défis contemporains en lieu place de tous ces discours sur la réforme de l’islam ou sa modernisation, etc.,
    Dans l’optique de cette ouverture d’esprit qu’il défend, j’ai deux choses ç remettre en cause sur certains de ces propos lors de cette émission:
    – parler de politique dans l’islam ne fait pas sens! Si j’ai bien compris l’islam n’a pas une pensée et une éthique politique, ce qui serait très problématique à mon sens et une idée fausse;
    – je laisserai ma femme te mon épouse faire ce qu’elles veulent de leurs corps! A mon avis, c’est un devoir pour le parent musulman de transmettre les valeurs et pratiques de l’islam à ses enfants qu’ils s’en approprient ou non c’est une autre question, et ce que je dis entre aussi dans l’obligation pour l’autorité ici le parent et notamment le chef de famille d’ordonner dans son foyer le bien et d’y interdire le mal, mais si on considère que le,port du voile ne relève pas de l’obligatoire, c’est une autre question,
    l’imam Bajrafil ne laisserait pas se femme et sa fille porter ou ne pas poter ce qu’elles veulent à la maison ou dehors sous prétexte de les faire ce qu’elles veulent de leurs corps! Cette posture de l’imam Bajrafil remet en cause un principe important en islam “al amr bil ma’ ruf et anahyou anil de la munkar” de la part des autorités, oulémas et parents
    Des choses de ce genre, sans savoir si l’imam Bajrafil aura l’occasion de lire et d’y répondre

    • Tout à fait.
      L’islamisme est un courant politique. C’est comme le capitalisme, le communisme etc. En somme, il s’agit de courants politiques qui ont des idéaux.
      Permets moi de te corriger sur ce qu’il a dit. Il a dit que sa femme ou sa fille sont libres de faire le choix qu’elles veulent. Pas qu’il cautionne.
      On peut s’habiller de manière docte et tout à fait moderne, les habits de ce type (style intello sérieuses ou sérieux) ne manquent pas. La France est assez puritaine dans les faits, surtout concernant les fils et filles de bonnes familles. Après, si tu penses au style vestimentaire d’une Nabilla, ben on est dans un autre registre hein.

  4. Assalam aleikoum depuis quand le salafisme est synonyme de terrorisme !
    Les salafis sont l ‘antidote du chaos
    Religieux ! Savamment orchestré par
    Les ennemis de la sunna authentique
    Que sont les innovateurs musulmans
    Soufisme frères musilmans …..
    Et les médias sionistes !
    Vous serez interrogés par Allah sur votre
    Ruse !
    Le salafisme est indivisible ! Apolitique et anti DAESH ! Piétiste est une condition louable ! Respectez la voie des pieux prédécesseurs sans feintes ! La haine la guerre la vengeance sont contraires aux fondements des salafs !!
    Prioriser vos actes : la bonne compréhension est la source de la resuisite et non le verbiage , la semantique artistique religieux !
    Les salafs et les innovateurs sont opposés éternellement ! Faites votre choix ! Bien à vous

    • si j’ai bien compris il y a les salafs (les élus) et les autres qui n’ont rien compris aux textes et qui forcement subiront le courroux d’Allah,et bien ! tu le vends bien ton salafisme discount.

    • Les salafs ne font plus partie du sunnisme depuis la conférence internationale du sunnisme qui a déclaré que le wahabisme ne fait partie du sunnisme.
      Le salafisme est un nom créé par les wahabites car wahabite donner une connotation d’idolâterie du fondateur Suleyman ibn Abd al-Wahhab.
      Si innovation il y a, c’est bien le salafisme qui est une invention du 19ème siècle. Alors arrêtez de vous croire comme véridique svp et respectez les musulmans dans leur diversité. Pour qui vous prenez vous ? Seul Dieu connaît les coeurs de Ses créatures et donc les véridiques par opposé aux hypocrites !

  5. Mr Goldnadel
    Voulez vous que je cite les passages de L’ancien estament qui ennonce aussi sans exegese de tuer des bebes, enfants, vieillards et meme animaux car ils ne croyaient pas a un dieu unique? Voulez vous que je cite le passage ou Dieu a punit Saul de ne pas avoir obeit aux recommandations divins? Je vous suggere de relire 1Samuel 15 et apres on pourra discuter.
    Cordialement
    Nessim

    • Vous faites amalgame entre la sionisme criminel et l’antisémitisme !
      Les israéliens ne sont pas tous sémites or les Arabes,les Berbères ,les araméens,etc sont les véritables sémites !

      Je vois que vous un antisémite islamophobe arabophobe !

    • Les musulmans sont à juste titre anti-Israël pas antisémites, antisionistes mais pas antisémites.
      Les plus antisémites de tous les Hommes sont ceux qui ont créé et alimenté les camps de la Mort.
      Ça me fait doucement rigoler quand les descendants de Nazis et de Collabos osent sans vergogne parler d’antisémitisme vis á vis de tel ou tel personne.
      Plus c’est gros et plus ça passe !
      Vous massacrez 5 millions de juifs au gaz et couteau et c’est les musulmans qui sont antisémites ?
      Je ne suis pas musulman mais plus ça avance et plus on voit qui sont les vrais pervers.

  6. Mohamed Bajrafil a bien parlé,
    Il n’a pas fait attention au verset coranique sur la tenue de la femme, Allah s’est adressé directement au prophète en disant Oh prophète et non pas oh les croyants.
    Pour le Ramadan, Allah dit Oh les croyants, parce que ce n’est pas vraiment difficile d’accepter le jeune.
    Pourquoi il ne le dit pas dans le verset concernant la tenue de la femme.
    Je pense sans prétendre avoir raison, en politique , quand on sait qu’une chose ne peut pas passer facilement , on s’adresse directement au chef et non pas à la communauté.

    La tenue actuelle de la femme, on l’appelle hijab, parce que le mot hijab en littérature veut dire opaque.

    • Parce que c’est leur mission. Tariq Ramadan disait une fois que, sur un plateau, même si vos arguments tiennent et que votre interlocuteur a tort, c’est lui qui a gagné.
      Les mecs viennent pour décrédibiliser-orienter et pas pour lever les ambiguïtés, ni pour satisfaire les curiosités et encore moins pour éclairer les citoyens: Le moule est dressé et on doit y passer.
      Rien qu’à voir la gueule, tu changes si tu veux t’épargner un ulcère et ne pas perdre ton temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Invité par le président Macron aux Mureaux, Yassine Bellatar finit en garde à vue

Les avocats de Tariq Ramadan demandent le dépaysement de la procédure