in

Google déplore un ’bug” concernant la disparition de la Palestine de ses cartes

Eh bien voilà, il suffisait de le signaler ! les plus de 200.000 internautes qui ont protesté contre l’effacement de la Palestine sur la carte Israël/Palestine de Google, viennent d’avoir gain de cause. Il s’agissait d’un "bug" et tout va rentrer dans l’ordre.

Comme quoi, on a toujours raison de s’exprimer !

Google voulait se passer du mot "occupation" et de tout ce qui s’y rapporte (Cisjordanie, Jérusalem Est, Gaza….). Mais sa crédibilité en tant que source géographique (et autres…) vient d’être sérieusement mise à mal, et Google ne peut se le permettre.

Même si les investissements de Google en Israel et son acquisition de l’application israélienne de navigation "Waze" ne sont sans doute pas étrangers à ce "bug", comme ont fait remarquer des analystes.

Et de rappeler que Waze, la fameuse application israélienne a été à la source d’un événement grave cet hiver. Deux soldats israéliens, suivant les conseils de Waze, s’étaient retrouvés perdus avec leur véhicule dans le camp de réfugiés de Qalandiya, entre Ramallah et Jérusalem, ce qui a amené l’armée d’occupation à intervenir dans le camp, de peur d’une capture, et à tuer Iyad Amr Sajdiyeh, un Palestinien de 22 ans qui n’y était pour rien.

Source :  MondoWeiss

CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’ambassadeur saoudien à l’ONU condamne la visite d’un ex-général saoudien en Israël

Le maire de Cannes interdit le port du burkini sur les plages