in

Ghannouchi, président du Parlement Tunisien : “La normalisation des liens entre le Maroc et Israël nous a choqués !”

« Nous avons été choqués par le choix du Maroc de normaliser les liens avec Israël« . C’est ce qu’a assuré le président du Parlement et chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi relevant que le Maroc est sorti de l’unanimité arabe concernant cette question.

Dans une interview accordée au journal « Assabah » publiée dans son numéro paru ce vendredi 18 décembre 2020, Ghannouchi a affirmé que la Tunisie rejette la normalisation à l’unanimité officielle et populaire et appuiera les droits légitimes du peuple palestinien.

« Nous jugeons que ce sera plus judicieux à présent de travailler sur la consolidations des relations fraternelles entre les pays du Maghreb arabe qui souffrent encore de l’échec du projet de l’unité maghrébine. Notre région a plutôt besoin des réconciliations historiques et de la complémentarité entre les peuples et pays du Maghreb arabe et non pas d’attiser davantage les conflits« , relève Ghannouchi.

Publicité
Publicité
Publicité

Pour rappel, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi avait assuré que la normalisation avec Israël n’était pas une question à l’ordre du jour indiquant qu’il n’a pas été approché par l’administration américaine dans ce sens.
Il avait, par ailleurs, assuré que le Maroc avait opté librement pour cette normalisation soulignant que la Tunisie respectait le choix du pays frère tant aimé, selon ses dires. Il convient de signaler que le Maroc a rejoint la liste des pays arabes ayant normalisé leurs liens avec Israël. L’annonce a été faite par le président sortant des États-Unis, Donald Trump, dans la soirée du 10 décembre 2020.

Notons qu’Ennahdha avait vivement dénoncé, en août dernier, la décision des Emirats arabes unis de normaliser ses relations avec Israël considérant que cela constituait une violation des droits du peuple palestinien et un appui à l’occupation sioniste.

Lire la suite sur Réalités TN

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Karmiel au nord d’Israël: toutes les écoles refusent d’accueillir des élèves arabes (reportage Arte)

La Constitution algérienne, un mille trous