in

Fusillade de Strasbourg: une jeune fille envoie un message aux musulmans

Dimanche, au cours de l’hommage aux victimes de la fusillade de Strasbourg, une jeune fille est intervenue, tenant des propos qui ont ému le public présent place Kléber.

“J’aimerais que les méchants deviennent gentils et que les gentils restent gentils”, a-t-elle appelé de ses voeux, avant de transmettre un message à la jeunesse française, et “en particulier à la frange islamique de la nation que, comme antidote à la radicalisation, c’est l’éducation, l ‘instruction, le savoir, la culture et l”ouverture sur le monde. Vive l’amour et vive la liberté !”, s’est-elle exclamée.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

4 commentaires

  1. Ah oui et en quoi le discours de cette petite fille est il raciste?il y a un milliard de musulmans sur terre mais pour vous il y a un milliard de gens bien ; pas un seul sur ces un milliard ne peut etre une brebis galeuse!;on ne demande pas a la communaute musulmane de s’excuser! seulement de reconnaître qu’il y a des brebis galeuses dans cette communautè ;ce que font bien volontiers certains oumanautes ouverts et tolérants qui font honneur a la communaute musulmane(ils se reconnaitront!)

  2. Les musulmans n’y sont pour rien dans cet attentat…au contraire, les musulmans sont les premières victimes de toutes ces tueries et ces guerres voulues par les tenants du choc des civilisations et ayant pour projet un nouvel ordre mondial….SUIVEZ MON REGARD!
    CETTE FILLE EST UTILISEE ET ON LUI A ECRIT CE QU’ELLE DEVAIT LIRE! N’EST CE PAS BHL LE SEMEUR DE TROUBLES?

    • C’est vrai à chaque attentats ,nous les musulmans on se fait tout petit de peur qu’on nous pointe du doigt, comme si c’était toute la communauté qui a organiser l’attentats, alors on nous fait croire qu’il faut s’exprimer voire s’excuser pour un crime que les musulmans n’ont pas commis, c’est fatiguant à la fin.

Written by Saïd Branine

Publicité

Mina Zeki, égérie du Parti libéral d’Australie : “Je suis une femme, une musulmane et une migrante”

Etats-Unis : les ouvriers somaliens d’Amazon exigent de meilleures conditions de travail