in

François Mitterrand était très mal à l’aise “dans une mosquée et avec l’islam en général “

Le très islamophobe magazine Valeurs actuelles s'est empressé de publier en exclusivité certaines révélations de  l’essayiste Jean-Claude Barreau,  ancien conseiller de Mitterrand à l’Élysée, puis de Pasqua et Jean-Louis Debré à l’Intérieur,  qui  s’apprête à publier, le 14 janvier, aux éditions de L’Artilleur Liberté, égalité, immigration ? La France à l’heure du choix. 
 
Jean-Claude Barrau qui a également été des dirigeants  de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides ( rappelle avec jubilation Valeurs actuelles), rapporte également cette confidence de Mitterrand, datant de 1985 : « Je me sens très mal à l’aise dans une mosquée et avec l’islam en général. » C’est le même Mitterrand, « loin, dit-il, de partager “l’immigrationnisme” de ses troupes », qui l’avait aussi convaincu de rejoindre Pasqua, l’année suivante : « Mon cher Barreau, allez donc chez ce terrible monsieur Pasqua que j’estime beaucoup, lui dit-il. C’est un vrai républicain. D’ailleurs, j’approuve la politique à la fois ferme et modérée qu’il s’apprête à conduire sur l’immigration. »
 
Voir vidéo François Mitterrand et la guerre d'Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : une championne d’escrime voilée rêve de concourir aux JO de Rio

Une progression de 274% des actes anti-musulmans au Royaume Uni