in

François Hollande présente ses vœux aux musulmans de France

Le Ramadan se termine, laissant place à la période traditionnelle des vœux, la présidence de la République y allant de son message placé sous le signe de la bienveillance, de la sollicitude et de la cohésion sociale, avec cette petite piqûre de rappel laïque qui revient à certains fondamentaux plutôt allègrement bafoués.

"A l'occasion de l'Aïd-el-Fitr, qui consacre la fin du mois de Ramadan, j'adresse tous mes voeux de bonheur, de santé et de réussite aux musulmans de France", signe François Hollande dans un communiqué. "Je souhaite que cette fête du pardon, du partage et du souci de l'autre, contribue à la concorde, dont notre Nation a tant besoin", poursuit-il, après avoir souligné le caractère "indéfectible" de la laïcité, "qui assure la liberté de conscience comme elle garantit la liberté religieuse".

"Je tiens à réaffirmer mon attachement à l'égalité républicaine, qui protège tous ses citoyens et résidents, sans discrimination. La laïcité, qui assure la liberté de conscience comme elle garantit la liberté religieuse, demeurera indéfectiblement la règle de notre République", écrit-il.

Les belles promesses sonnent toujours bien, sauf quand, à l'épreuve du pouvoir, elles finissent par être aussi grinçantes qu’un vœu pieux… En cette période propice aux bonnes résolutions, comment ne pas prendre au mot celui qui assure être l’antithèse de Sarkozy, en appelant à la stricte application de la laïcité telle que définie par la loi de 1905, loin de sa version dogmatique et dévoyée qui prévaut aujourd’hui, et qui pollue sciemment les valeurs républicaines derrière lesquelles elle s’abrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hommage rendu par la direction du MRAP à Mouloud Aounit lors de ses obsèques

La bourde de Bachar al-Assad lors de la prière de l’Aïd El-fitr