in

Facebook et WhatsApp responsables des divorces en Arabie Saoudite

L'Arabie Saoudite s'inquiète  sérieusement du nombre sans cesse croissant de divorces. Le ministère de la Justice avance le chiffre  de 33 964 divorces  en 2014. L'usage des réseaux sociaux est mis en cause par  des chercheurs saoudiens, notamment au niveau des jeunes couples où le mari  passe des heures à s'y connecter,   donnant  ainsi à son épouse le sentiment d'être délaissée. Facebook et WhatsApp sont cités comme étant à l'origine de plus des 25% des divorces dans ce pays selon Mustafa  Al-Males, conseiller conjugal et familial.

 Selon une étude saoudienne, ces réseaux sociaux  qui permettent plus facilement des relations extra-conjugales sont  également responsables de plus de 20% des divorces.   Face à ces chiffres jugés dramatiques dans un pays ultra-conservateur, le Conseil de la Choura, qui  est l'organe consultatif officiel de l'Arabie  Saoudite a décidé de réagir en proposant des formations spécifiques avant le mariage. Les religieux sont également sommés d'intervenir afin d'éduquer  la jeunesse contre les méfaits  des réseaux sociaux qui les éloignent  des valeurs  morales de l'Islam selon les autorités saoudiennes.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fichage: Spéciale dédicace à Ménard !

La Chine oblige les commerçants ouïghours à vendre de l’alcool pour broyer leur résistance