in

Face à la haine anti-islam, une manifestation multiconfessionnelle de soutien à la mosquée de Phoenix

La haine ne passera pas par eux, des centaines d’habitants de Phoenix, résolus à faire régner la concorde en Arizona, se sont dressés lundi contre l’islamophobie attisée par John Ritzheimer et son armada de bikers, dans un bel élan de solidarité multiconfessionnelle envers la mosquée locale qui fut la cible, vendredi 29 mai, d’une démonstration de force sans précédent.

Trois jours après une incursion fracassante sur le parvis du lieu de culte, au bruit de motos rugissantes et aux cris de slogans fielleux, ils ont été nombreux à converger vers l’enceinte sacrée musulmane sous les bannières de la tolérance religieuse et du vivre-ensemble, certains arrivant même les bras chargés de fleurs aux douces effluves, afin de porter la bonne parole à leurs concitoyens et frères en Dieu musulmans  : « L’amour est plus fort que la haine ».

Emmenée par le Révérend Erin Tamayo, directeur du Réseau de Foi dans la région, qui a repris son bâton de pèlerin pour prôner l’unité contre la division, une foule hétéroclite, composée de chrétiens, juifs et musulmans, a fait cause commune en scandant : « Nous sommes mieux ensemble, et ensemble, nous sommes forts, même si nous sommes différents ».

Ces mots de l’apaisement sont allés droit au cœur de la communauté musulmane de Phoenix, tandis que ses représentants, fort agréablement surpris, se félicitaient de l’ampleur de l’événement interconfessionnel et des messages de sympathie qui inondaient leurs boîtes mail.  «Cette haine est l’exception. Nous n’avons pas tous la même foi, mais quand la liberté de culte est mise en péril par une vaste entreprise de démolition, la communauté des croyants, dans son ensemble, serrera toujours les rangs pour défendre cette liberté fondamentale », a commenté Oussama Shami, président du Centre communautaire islamique de Phoenix, en se disant plein de gratitude et rassuré à la fois.

« Je n’aurais jamais pu imaginer une telle mobilisation et aussi immédiate », s’est exclamé l’un des responsables de la grande mosquée de Phoenix, exprimant là un sentiment largement partagé par ses pairs, tous se disant comblés au-delà de leurs espérances. « Cette effusion d’amour, juste après l’expression de la haine violente et décomplexée, est une vraie source d’inspiration », a-t-il ajouté avec une émotion très perceptible.

Les nombreux dignitaires religieux, notamment chrétiens et musulmans, qui se sont succédé à la tribune devant un auditoire qui les écoutait religieusement, ont condamné, à l’unisson et avec la même virulence, la manifestation anti-islam organisée par Jon Riztheimer, et l’invasion inadmissible de la mosquée de Phoenix à laquelle elle a donné lieu, qualifiant cette agression islamophobe caractérisée d’« horrible ». « Ce fut la scène la plus horrible que j’ai jamais vécue », s’est indigné le pasteur Bob Merlu, encore sous le choc, et qui est aujourd’hui couvert d’éloges pour avoir vaillamment formé un bouclier humain entre l’armée de bikers et la mosquée.

Cette magnifique journée du lundi 1er juin, créatrice de liens indéfectibles sur la précieuse passerelle de la compréhension mutuelle, s’est conclue sur une note résolument positive, chassant les idées noires, ainsi que le souvenir d’un vendredi noir, de sinistre augure. “Nous sommes ici pour construire des ponts de compréhension au-dessus des torrents de haine, sur lesquels l’amour pour toutes les communautés et populations doit triompher“, a clamé haut et fort Paul Eppinger, directeur exécutif du mouvement interreligieux, en assurant que tout sera mis en œuvre pour consolider ces ponts face à ceux qui s’évertuent à les détruire ou les empêcher d’émerger, sur leurs grosses cylindrées ou avec leurs gros sabots de semeurs de chaos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Convention sur l’islam: “une idée à la con” de Sarkozy selon Joann Sfar (vidéo)

Dalil Boubakeur a assisté à la réunion poudre aux yeux de Sarkozy sur l’islam de France