in

Expulsion de réfugiés syriens : le lamentable show de Ménard à Béziers ! (vidéo)

A Béziers plus qu’ailleurs, la devise républicaine « Liberté, Egalité, Fraternité » est foulée aux pieds par un maire misérable, Robert Ménard, qui n’en finit pas de jouer les cadors du populisme, drapé de son écharpe tricolore aux couleurs d’une préférence nationale martiale, inhumaine et aux relents néo-fascistes des plus nauséabonds. Un avant-goût du pouvoir FN, en somme !

Sa surenchère démagogique n’a pas de limites, et après son odieux fichage d’enfants musulmans,  Ménard, le regard noir et le visage fermé, a poussé l’abjection jusqu’à se mettre en scène dans une traque lamentable de réfugiés syriens sur ses terres, surjouant l’édile moralisateur, autoritaire, insensible à la détresse humaine et farouchement hostile à la présence de ces familles déracinées et démembrées dans sa bonne ville de l’Hérault. Proprement honteux !

Les régionales approchent à grands pas, et Ménard, le maire islamophobe qui met en berne les valeurs d'humanisme, arpente sa ville de long en large, se faisant fort de ne pas reconnaître tous ses administrés et de refouler des Syriens, ces nouveaux damnés de la terre.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Florence Aubenas : «La France doit reconnaître sa part d’arabité»

L’Aïd al-Adha (fête du sacrifice) aura lieu le jeudi 24 septembre 2015