in ,

Etats-Unis : deux sœurs musulmanes oeuvrent en faveur de la diversité culturelle dans les bibliothèques

Férues de lecture, au point de se muer en vrais petits rats de bibliothèque des heures durant, dès que leur emploi du temps scolaire le leur permet, Zena et Mena Nasiri, deux jeunes sœurs très complices, se plongent avec délectation dans les livres depuis leur prime enfance.

Inséparables, ces deux adolescentes américaines de confession musulmane, âgées respectivement de 17 et 15 ans, sont des lectrices insatiables qui cherchent à assouvir leur soif de savoir, d’évasion et de découverte en dévorant avec le même plaisir des œuvres romanesques, des BD ou encore des sagas historiques.

Jusqu’au jour où, assises dans la grande bibliothèque de Rochester, leur ville natale située au cœur du Michigan, elles ont fait un amer constat qui leur a fait littéralement tomber leur livre des mains : il n’y a jamais aucun personnage d’envergure qui leur ressemble au fil des pages qu’elles tournent, à savoir féminin et d’obédience musulmane. Pas même en filigrane…

Publicité
Publicité
Publicité

Alors, comment combler cette lacune criante qui contraste avec l’intérêt croissant de la jeunesse musulmane Outre-Atlantique pour les œuvres littéraires, et son aspiration grandissante à se voir représentée de manière valorisante dans les livres et sur grand écran ? Dès lors, la question lancinante n’a cessé de trotter dans la tête de Zena et Mena, les deux sœurs mettant un point d’honneur à lui apporter la meilleure réponse.

Cette réponse, qui a jailli comme une étincelle dans leur esprit et porte l’appellation évocatrice de « Girls of the Crescent » ou « Les Filles du Croissant », a pris la forme d’une organisation à but non lucratif dont la vocation est de collecter des livres, mais pas n’importe lesquels… Uniquement ceux mettant à l’honneur des héros et héroïnes musulmans et qui, après avoir été remis gratuitement aux districts scolaires, ainsi qu’aux bibliothèques municipales et régionales, seront exposés sur leurs étagères.

Publicité
Publicité
Publicité

Unanimement encensées pour les belles vertus de leur action, à la fois éducatives et favorisant la diversité dans des lieux privilégiés de la vie culturelle, Zena et Mena n’en reviennent toujours pas du succès rencontré et de l’engouement qui se cristallise autour d’elles.

« C’est juste incroyable ! Nous avons reçu une telle réponse positive et enthousiaste de la part de la communauté musulmane, ici à Rochester mais aussi à l’étranger. Une grande mosquée locale nous a invitées à venir parler de notre projet à plusieurs reprises et a soutenu notre démarche en nous faisant une précieuse donation ! », se sont-elles exclamées en chœur lors d’un entretien à la presse américaine.

« Lorsque nous avons remis des livres à des collégiens et lycéens musulmans, nous avons vu briller leurs yeux, alors qu’ils feuilletaient les pages et voyaient leur religion et leur culture mises en valeur. Nous espérons vivement que tous nos dons produiront ce même effet sur les jeunes musulmans, désespérément en quête de représentation », ont-elles confié en esquissant un large sourire.

Fortes de leur notoriété naissante et désireuses de poursuivre sur leur lancée, Zena et Mena Nasiri s’apprêtent à laisser courir leur plume sur la page blanche. Leur ambitieux projet livresque retracera la trajectoire de femmes musulmanes éminentes, d’hier et d’aujourd’hui. Et c’est à quatre mains, forcément, que les deux sœurs plus que jamais en osmose s’essaieront à l’écriture de leur tout premier ouvrage.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le démenti d’une rappeuse saoudienne: « Je n’ai pas été arrêtée, mais convoquée pour des raisons administratives »

Irak : nouvelles manifestations contre le pouvoir malgré le coronavirus