in

En Tunisie, la police ferme le siège du Conseil supérieur de la magistrature

Le siège du Conseil supérieur de la magistrature à Tunis a été encerclé par la police lundi, après la décision du chef de l’État Kaïs Saïed de dissoudre cet organe de supervision judiciaire. Son président, Youssef Bouzakher, a déploré une mesure “illégale” et assuré que le Conseil “continuera(it) à exercer ses fonctions”.

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le Musée Islamique d’Australie connaît un grand succès

Manifestations en Palestine contre les nouvelles taxes imposées par l’Autorité Palestinienne (vidéo)