in

Du rififi chez les djihadistes: Daash accuse Al-Qaïda de trahir la cause

 

Les relations entre Daash – L’Etat islamique en Irak et au Levant – et Al-Qaïda s’enveniment : le cheikh Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’organisation en Syrie accuse maintenant Ayman al-Zawahiri de trahir la cause djihadiste.

« Al-Qaïda n’est plus aujourd’hui une base pour le djihad » dit-il, « Son leadership est devenu un marteau pour casser le projet d'Etat islamique… ses dirigeants se sont détournés de la bonne voie… Partout, ils ont divisé les rangs des moudjahidine ».

Dans une précédente intervention, Abou Mohammed al-Adnani avait déclaré « Tout le monde combat Daash et tout le monde l’accuse d’être hostile envers tout le monde ». Il demandait qu’on lui dise clairement quelle organisation avait été attaquée par Daash « en premier », et il concluait : « Celui qui laisse L’État islamique tranquille, l’État islamique le laissera tranquille, sans conditions ».

Depuis la constitution du Front islamique par l’Arabie Saoudite, on assiste en Syrie à des batailles rangées entre islamistes. Le nombre de tués dépasserait le millier. Daash est accusé par ses concurrents d’exactions et d’être à l’origine des combats, voire de faire le jeu du régime de Bachar al-Assad. Impossible à vérifier sur le terrain… En février dernier, Al-Zawahiri avait déclaré que Daash «n'est pas une branche d'Al-Qaida» et donc « pas responsable de ses actions».

France-Irak Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dubaï : le batteur du groupe Scorpions insulte les “musulmans mal-éduqués “

L’impensable retour de Michèle Alliot-Marie : “Je vais perdre de l’argent en allant au Parlement européen”