in

Disparition d’Abdelwahab Meddeb

Vaincu par un cancer foudroyant, dépisté en juillet dernier, l'écrivain et universitaire franco-tunisien Abdelwahab Meddeb est  mort dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris, à l'âge de 68 ans.

L’annonce de son décès a été diffusée sur les ondes en deuil de France Culture, où l’intellectuel éclectique qu’il était, tout à la fois romancier, essayiste, scénariste, traducteur et poète, animait et produisait depuis 1997 l’émission « Cultures d’islam ».

Amoureux de la langue de Molière, ce féru de littérature française entra à la Sorbonne en 1967 pour enrichir son cursus universitaire par des études de Lettres et d’Histoire de l’Art, avant, des années plus tard, de prendre la direction éditoriale des Editions Sindbad pendant plus de 13 ans (1974-1987), où il n’a eu de cesse de promouvoir les écrits des grandes figures du soufisme  (Ibn'Arabi, Hallâj, Rûmî…) et les ouvrages d’auteurs arabes contemporains (Tayeb Salih, Naguib Mahfouz, Sonallah Ibrahim, Adonis…). Parmi les nombreuses cordes à son arc, Abdelwahab Meddeb était également aux commandes de la revue internationale et transdisciplinaire "Dédale". 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le choc en Californie : une mosquée criblée de balles à l’aube

Allal, le héros marocain surgit des inondations (vidéo)