in

Deux Saoudiennes arrêtées pour avoir épousé plusieurs hommes

La polygamie étant plus répandue en Arabie Saoudite, il est  plutôt rare de constater  des cas de polyandrie (sa version féminine), de surcroît lorsqu’il s’agit de  musulmanes mariées avec plusieurs hommes. Le dernier cas  connu date de 2012 et concernait une marocaine  mariée à deux hommes, l’un résidait en Belgique et l’autre en Suède.

Un nouveau « cas » de polyandrie  s’est  déroulé   en Arabie Saoudite où deux femmes  ont été arrêtées. La Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice  –  plus communément appelée '' police religieuse '' –  a interpellé  un groupe de Saoudiens  organisateur  de ces  mariages,  dans un pays où  la polyandrie est  strictement  interdite par l’islam.  

Le groupe est accusé d’avoir aidé deux femmes Saoudiennes déjà mariées à s’unir à d’autres hommes. L’enquête a révélé que le groupe en question  détenait un complice qui se chargeait de valider les mariages illégaux. Les prévenus risquent des peines très lourdes dans cette monarchie  régit par la Sharia (loi islamique issue du Coran et la  Sunna).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Produits Halal: pourquoi tout le monde s’y met (vidéo)

Un soldat israélien perd son duel face un pneu de camion (vidéo)