in

Désintox. Non, il n’y a pas eu d’agression « séparatiste » à Belfort sur un jeune musulman fils de policier

Le fait divers a agité la droite pendant les fêtes. Un jeune de 20 ans, musulman, tabassé à Belfort car il aurait fêté Noël et serait fils de policiers ? De Gérald Darmanin à Eric Ciotti et Nicolas Dupond-Aignan, tous ont dénoncé en boucle cette “agression” et le “séparatisme”. Au risque de communiquer à tout prix. « À Belfort, un jeune homme agressé parce qu’il aurait fêté Noël et ne serait pas un “bon arabe”. Circonstance “aggravante” : être fils de policiers », tweete le ministre de l’Intérieur. Ils reprennent une dépêche AFP et une information des Dernières Nouvelles d’Alsace. Problème: les journalistes ont écrit à l’affirmative en s’appuyant sur “une source policière” anonyme. Et sans contacter le procureur.

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Un troisième “printemps arabe” aura forcément lieu

Covid-19: Amnesty appelle Israël à fournir des vaccins aux Palestiniens