in

Des personnalités se mobilisent pour la libération de Mourad Dhina

Des défenseurs des droits de l’homme, politiciens, journalistes et universitaires demandent à la France la libération du Directeur exécutif d’Alkarama

Alkarama, 01 Février 2012

De nombreuses personnalités françaises et internationales ont signé une pétition adressée au Premier ministre français François Fillon pour lui demander de ne pas procéder à l'extradition du Dr Mourad Dhina et de le libérer immédiatement.

Directeur exécutif d'Alkarama et opposant politique au régime algérien, le Dr Dhina a été arrêté le 16 janvier dernier à Paris; il est détenu depuis plus de deux semaines à la Prison de la Santé à Paris dans le cadre d'une procédure de demande d'extradition lancée par les autorités algériennes pour des motifs sans aucun doute politiques.

Le 26 janvier dernier, onze ONG françaises et internationales avaient adressé une lettre ouverte à la primature française pour demander la libération immédiate du Dr Dhina. Aujourd'hui, ce sont des dizaines de personnalités du monde entier qui ont signé la pétition « Libérez Mourad », à présent disponible sur le site web qui lui est dédié dans le cadre d'une campagne organisée pour demander sa libération www.freemourad.org/petition. Avant même l'ouverture du site, la pétition avait pu déjà recueillir plus de soixante signatures.

« Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu'il soit libéré », a déclaré Haitham Al-Maleh, membre dirigeant de l'opposition syrienne et lauréat du Prix Alkarama 2010 avant de signer la pétition. L'avocat algérien Me Abdennour Ali Yahia, la défenseuse des droits de l'homme égyptienne Aida Seif Al-Dawla et le militant réformateur saoudien Dr Said Bin Zair, lauréats 2009 et 2011 du Prix Alkarama, se sont également ralliés au mouvement de soutien en faveur de la libération du Directeur exécutif d'Alkarama.

La pétition a en outre recueilli le soutien d'anciennes figures de l'opposition devenues aujourd'hui membres des gouvernements nouvellement constitués, telles que Hourya Mashour, Ministre des droits de l'homme yemenite, qui affirme: «Je défendrai les droits de l'homme, les droits de l'homme pour tous».

François Burgat, Olivier Roy, George Joffe, François Gèze et autres personnalités du monde universitaire se sont ralliées aux défenseurs des droits de l'homme d'Algérie, du Yémen, de Tunisie et d'Egypte pour demander la libération du Dr Mourad Dhina. « Le soutien élargi dont bénéficie cette pétition, appuyée par des signataires de tous pays et de toutes tendances politiques est l'expression d'un véritable élan de solidarité en faveur du Dr Mourad Dhina. », affirme Rachid Mesli. Et d'ajouter: « la pétition « Libérez Mourad! » s'inscrit dans le cadre du "sit-in virtuel" organisé sur la toile pour demander la libération de Mourad Dhina, campagne grâce à laquelle l'histoire de la détention du Dr Dhina continue d'être diffuser partout dans le monde. »

Alkarama se joint aux signataires de la pétition et demande aux autorités françaises de libérer immédiatement le Dr. Dhina et de cesser de donner suite aux mandats d'arrêts internationaux émis par des régimes autoritaires pour des motifs politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’escalade islamophobe

Le jet de chaussures de Palestiniens sur Ban Ki-moon, le patron de l’ONU