in

Des femmes musulmanes indiennes « à vendre » sur une application

Dimanche dernier, des dizaines de femmes musulmanes en Inde ont découvert qu’elles avaient été mises en vente en ligne.

Hana Khan, une pilote de ligne dont le nom figurait sur la liste, a déclaré à la BBC qu’elle en avait été avertie par un ami qui lui avait envoyé un tweet. Le tweet l’a conduite à « Sulli Deals », une application et un site Web qui avaient pris des photos de femmes accessibles au public et créé des profils, décrivant les femmes comme des « affaires du jour ».

La page d’accueil de l’application contenait la photo d’une femme inconnue. Sur les deux pages suivantes, Mme Khan a vu des photos de ses amies. Sur la page suivante, elle s’est vue elle-même. « J’ai compté 83 noms. Il pourrait y en avoir plus », a-t-elle dit à la BBC. « Ils avaient pris ma photo sur Twitter et il y avait mon nom d’utilisateur. Cette application a fonctionné pendant 20 jours et nous n’étions même pas au courant. Ça m’a fait froid dans le dos. »

Publicité
Publicité
Publicité

L’application prétendait offrir aux utilisateurs la possibilité d’acheter un « Sulli », un terme argotique péjoratif utilisé par les trolls hindous de droite pour désigner les femmes musulmanes. Il n’y avait aucune vente aux enchères réelle, le but de l’application étant simplement de dégrader et d’humilier.

Mme Khan a indiqué qu’elle avait été prise pour cible en raison de sa religion. « Je suis une femme musulmane qui a été vue et entendue », a-t-elle souligné. « Et ils veulent nous faire taire ».

GitHub – la plateforme web qui hébergeait l’application open source – l’a rapidement fermée à la suite de plaintes. « Nous avons suspendu les comptes des utilisateurs suite à l’enquête sur les rapports de telles activités, qui violent toutes nos politiques », a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Publicité
Publicité
Publicité

BBC

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Interdire le voile islamique à ses employées n’est pas discriminatoire, dit la justice européenne

L’apartheid en échec: le match Beitar Jérusalem- FC Barcelone est annulé