in

Interdire le voile islamique à ses employées n’est pas discriminatoire, dit la justice européenne

Le port du voile était à l’agenda de la Cour de justice de l’Union européenne au Luxembourg. Les juges avaient été saisis par deux femmes musulmanes vivant en Allemagne, interdites de porter le voile islamique au travail. L’une était employée d’une pharmacie, l’autre puéricultrice.

Elles n’ont pas eu gain de cause, la justice européenne estimant qu'”interdire le port du voile n’était pas discriminatoire”. Pour les juges, bannir “les signes religieux, politiques ou philosophiques peut être justifié : l’employeur veut ainsi projeter une image de neutralité à l’égard de la clientèle ou éviter des conflits sociaux”.

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je me demande si on pourrait dans les pays hyper-musulmans présenter des signes de non-musulmanisme ?

    Au hasard, l’Iran, l’Arabie, l’Aghanistan, le Pakistan (pays sympa), où règne une liberté de fer.

    Quand je vois tout ça, je préfère ne pas être musulman. Et je m’inquiète pour l’intégration de plus en plus problématique de ceux qui arrivent chez nous.

    Tout ça finira mal.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Panorama de la pensée musulmane moderne

Des femmes musulmanes indiennes “à vendre” sur une application