in

Déjà 5 millions de vues sur Instagram pour Abdul, le jeune rappeur palestinien

MC Abdul, (de son vrai nom  Abdalrahman Alshantti), n’a que 12 ans, mais la sortie de sa première chanson officielle,  « Shouting at the Wall »,  sur l’angoisse des familles palestiniennes à Gaza, depuis les bombardements israéliens de mai dernier – qui ont fait 200 morts et plus d’un millier de blessés – connaît un énorme succès.

Le label et la société de distribution de musique ont été fondés en 2010 par l’Américano-palestinien Ghazi Shamiand, et ont leur siège à San Francisco. Ce dernier a sorti des tubes de stars du hip-hop Tyga (Taste), Fat Joe (All the Way Up) et XXXTentacion (Look at Me).

Publicité
Publicité
Publicité

Une vraie reconnaissance pour le talent d’Abdul, qui a généré plus de cinq millions de vues sur Instagram au cours des quatre premiers jours, ainsi qu’une rediffusion du producteur vedette américano-palestinien DJ Khaled.

Publicité
Publicité
Publicité

EuroPalestine

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il serait intéressant que les arabes qui ont normalisé pour ne pas dire autre chose de vulgaire avec l’entité sioniste visionne ce clip ! Je vous rassure Monsieur les Emirs et Roi ne vous inquiétez rien ne poussera sous le pantalon en écoutant ce gosse.
    Vive la Palestine.
    Un jour un savant musulmans connu a dit concernant la Palestine ” Nous ne devons pas aider les palestiniens au motif que ce sont leur terre mais au contraire les defendre car c’est leur droit “

  2. Un enfant de douze ans car sachant qu’il ne peut prendre les armes choisi un micro pour nous dire toute sa révolte intérieur et sa souffrance .
    Abdul conscient de la lutte que doit mener son peuple pour ne pas disparaître nous fait ressentir toute la cruauté de la situation que vivent les palestiniens.
    Israël ne veut pas ma paix ,ne l’a jamais ml ais voulu et ne la voudra jamais

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’Arabie Saoudite veut devenir une nation de ski, sans neige !

Le supplice de Djamel Bensmaïl : un crime d’Etat ?