in

De nouveaux témoignages accusent Eric Zemmour, ses employeurs continuent de le soutenir

Dans une enquête de Mediapart, plusieurs femmes révèlent avoir subi des violences sexistes et sexuelles de la part d’Eric Zemmour. Malgré ces accusations, aucune enquête n’a été ouverte concernant le polémiste.

Alors que plusieurs femmes ont accusé Eric Zemmour de violences sexistes et sexuelles, qu’il a été condamné pour provocation à la haine envers les musulmans, et qu’il a été vu à la manifestation organisée à l’appel de plusieurs syndicats de policiers le 19 mai à Paris, le polémiste ne craint nullement pour sa place : il a même été conforté par ses employeurs, indique Mediapart ce dimanche.

(…)

Publicité
Publicité
Publicité

Parmi les témoignages de violences sexistes et sexuelles, Mediapart cite notamment l’histoire d’une jeune attachée de presse qui, en 2018, reçoit le SMS d’Eric Zemmour : « J’attendrai que vous m’invitiez chez vous pour vous violer ! »

Une autre femme relate avoir été « embrassée de force, mais très franchement ». Pas moins de six personnes  témoignent des comportements inadaptés du polémiste. La réponse d’Eric Zemmour à Mediapart ? « Vous pouvez très bien m’adresser vos questions, mais je ne répondrai pas. »

L’Alsace

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Pourquoi les thèmes de prédilections d’éric zémmour ne sont pas crédibles.

    La tribune des militaires a l’air de conforter Eric zemmour dans ces mises en garde contre les soi-disant conquêtes territoriales des islamistes et des auteurs des violences urbaines. Mais ces affirmations ne viennent-elles pas compléter la liste des théories conspirationnistes qui tente d’interpréter, depuis quelques années, un monde de moins en moins perceptible ? Violence, terrorisme, crise climatique, mondialisation, face à l’absence de réponses concrètes de la part des gouvernants, certains opportunistes comme éric zemmour ou manuel vals en profitent pour s’engouffrer dans la brèche. Mais malgré la grande culture de l’éditorialiste, peu de solutions concrètes émanent de sa rhétorique. D’ailleurs, pourraient-ils seulement prouver que des groupuscules ont réellement pour intention de conquérir des territoires ? Y-a t’il eu des revendications ? Non. Y-a t’il un porte-parole ? Non. Y’-a t-il un programme, un blog ou une quelconque trace écrite qui viennent corroborer ce genre d’accusations ? Ces fameuses conquêtes de territoires et guerres civiles n’ont jamais été revendiquées par qui que se soit, il n’a jamais été démontré qu’une organisation régionaliste ou indépendantiste allait dans de ce sens.

    Quête d’identité, éducation, et développement, voila les véritables pistes à approfondir pour mettre fin à ces fléaux.

    Mais en ce qui concerne les questions d’identités, Mr zemmour n’est pas non plus très convaincant sur ce terrain là. Lui qui a pourtant une grande connaissance de l’histoire de France, a visiblement mis de coté, dans ces analyses, toutes les influences étrangères qu’a connu l’hexagone, en commençant par sa fondation, en affirmant que les prénoms étrangers n’y ont pas leur place.

    A t’il oublié que Clovis était un barbare venu du nord de l’Europe et que son nom, ainsi que son ancêtre merovée, qui donnera le nom des mérovingiens resterons dans l’histoire de France ?
    Et le nom de toutes ces villes françaises ( Lyon, Nice, région de l’Alsace..) qui ont été laissées par des influences étrangères ? Pourquoi n’invitent-ils pas les Corses à changer tous ces noms Italiens présent sur l’île de beauté, héritage de l’ancienne république de gêne ? Pourquoi enfin, n’invitent-ils pas les millions de ressortissants français vivant à travers le monde à modifier leur prénom afin de mieux s’intégrer à leur pays ? Nous voyons là que les positions du journaliste sont purement arbitraires et n’incarnent pas du tout l’histoire et l’identité de la France, qu’il prétend défendre. Tous ces noms étrangers que le journaliste aimerait bien voir disparaître ne sont que l’héritage du passé historique et colonial de la France.

    Le développement raisonné de la nation et du monde, voila la question brûlante qui pourrait répondre aux problèmes de désindustrialisation, de problèmes sociaux et de terrorisme que rencontrent les nations du monde.

    Le journaliste n’a pas vraiment de solutions concrètes à proposer, mais a en revanche, un coupable tout désigné : la gauche.

    Elle serait, selon lui, responsable de la décadence de la France, mais lui, qui a du mal à regarder le monde en face et dans son ensemble, y comprendrait peut-être que cette mondialisation a touchée l’ensemble des pays du monde, notamment avec l’essor des pays d’Asie. La privatisation qu’il impute à francois mitterand s’est pourtant poursuivi avec jacques Chirac et nicolas Sarkozy, qui n’ont d’ailleurs pas fait grand-chose pour inverser la tendance. Cela revient à accuser la société Amazon de jeff bezos d’être responsable de la fermeture de nombreux commerces dans le monde, mais cet aboutissement n’est que le résultat du modèle économique et libérale que la plupart des sociétés on choisi.

    Alors quel développement pour demain ?

    Il s’agit peut-être, de simplement redéfinir nos besoins alimentaires et matériels, ainsi que de redéfinir les services et les infrastructures essentiels aux sociétés humaines afin de les distinguer de ce qui ne l’est pas, et que toutes les autorités compétentes fassent preuve de courage et de bon sens en interdisant, en limitant ou en taxant toutes les activités qui produisent des effets néfastes sur la planète, sur les être humains et sur les organismes vivants, et en même temps de développer localement les activités essentielles qui ne sont pas suffisamment présentes sur l’agglomération.

    En matière de commerce internationale, nous devrions privilégier les matières premières minérales, végétales et animales qui sont in-équitablement réparti à travers le monde, les biens de premières nécessités ainsi que le produits artisanaux. Tout le reste peut être produit localement.

    Une utopie ? Peut-être, en tout cas, jeff bezos l’a été dans ces débuts, éric zémmour en revanche, en a sûrement besoin…

    http://jonasdjeser.unblog.fr/

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La foi (al Imane) ou le siège de la « connaissance-éthique »

« Islam assassin », « musulmans dehors »: Bron: des tags nazis et islamophobes découverts sur une résidence étudiante à Bron (69)