in ,

De New York à Philadelphie, les musulmans américains prient pour George Floyd et pour la paix sociale

D’une ampleur sans précédent, à l’aune de l’émotion incommensurable que sa mort atroce n’en finit pas de susciter dans l’Amérique de Trump, et par-delà l’Atlantique, les obsèques du supplicié George Floyd, dont le cercueil fut transporté par une calèche tirée par des chevaux blancs, ont eu lieu hier, mardi 9 juin, à Houston.
Entre larmes, douleur et indignation, son retour tragique aux sources, dans ce Texas qui l’a vu naître et grandir, quinze jours après avoir été écrasé sous le genou de l’oppression policière la plus effroyable, a rassemblé des centaines de personnes qui l’ont accompagné vers sa dernière demeure, au cimetière de Pearland, où il repose désormais auprès de sa mère. L’ultime voyage de George Floyd vers sa terre natale a bouleversé des milliers d’Américains, notamment de confession musulmane.

Avant que ne résonne, dans l’église bondée de Fountain of Praise, une oraison funèbre poignante prononcée par le révérend Al Sharpton, à laquelle se sont mêlés son propre cri de colère contre « la Malfaisance en haut lieu », ainsi que les voix indignées de la famille du défunt, réclamant « justice pour Big George », les appels enflammés à « s’attaquer au racisme qui blesse l’âme de l’Amérique», et la critique cinglante de Brooke Williams, sa jeune nièce éplorée – « Certains disent qu’il veulent rendre leur grandeur à l’Amérique. Mais, quand est-ce que l’Amérique a été grande ?» – des images ont fait forte impression sur la Toile. Ce sont celles de citoyens musulmans en train de se recueillir.
De New York à Philadelphie, ils ont été en effet nombreux à répondre à l’appel à prier pour George Floyd et pour la paix sociale recouvrée. Un vibrant appel lancé par leurs frères et sœurs issus de la très active communauté musulmane afro-américaine, historiquement connue pour être à l’avant-garde de la lutte contre le racisme.

View this post on Instagram

Publicité
Publicité
Publicité

#AScoopOfThoughts: The Black Muslim community in #America has always stood against racism with one of the most famous examples being the iconic #MalcomX. For many, #GeorgeFloyd’s murder echoed the killings of many that lost their lives to racist violence. Here’s how the new generation is responding to this injustice. #BlackLivesMatter

A post shared by Scoop Empire (@scoopempire) on

Alors qu’une immense clameur de protestation populaire s’élevait aux quatre coins du pays, des centaines de musulmans se sont prosternés, dans l’espace public, en mémoire du martyr du racisme anti-Noirs et en faveur de la concorde nationale, entourés de concitoyens non musulmans pleins de bienveillance, venus leur témoigner leur soutien.
Dans une Amérique qui, malheureusement, est loin d’avoir exorcisé ses vieux démons, et dont l’actuel président n’a pas exprimé la moindre compassion pour George Floyd, le souvenir de Malcolm X et de Muhammad Ali, les deux figures musulmanes mythiques du mouvement noir aux Etats-Unis, et de leur combat pour l’émancipation, la justice sociale et contre les violences policières, reste très vivace.

Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Aux sources du racisme

Racisme: deux des adolescents arrêtés à Vitry-sur-Seine témoignent