in ,

Coronavirus: L’Algérie autorise le recours à la chloroquine

Le ministère de la Santé vient de valider un consensus national de prise en charge des cas de Covid-19, selon l’évolution de l’état de santé de chaque personne, après consultation du Conseil scientifique pour le suivi du Covid-19, installé la semaine dernière rapporte le quotidien El Watan.

Trois schémas thérapeutiques sont validés pour prendre charge les patients présentant les premiers symptômes du Covid-19 (fatigue, rhume), aux cas sévères qui nécessitent des soins en réanimation, en passant par les cas modérés ayant besoin de soins hospitaliers, notamment la chloroquine. Le traitement, actuellement en plein essai clinique dirigé par le Pr Didier Raoul, infectiologue à l’hôpital de Marseille, une molécule prescrite contre le paludisme, est «efficace», selon lui, contre le Covid-19.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
    • n’importe quoi ?! le gouvernement et ses portes paroles scientifique affiliés à des grands groupes pharmaceutiques, vous diront que le Kaletra 100 fois plus cher est préférable… et vous, nous, petits cerveaux éduqués par la TV, ben on dit amen. Je félicite l’Algérie et le Maroc qui traitent leurs patients avec la chloroquine. L’apprentissage de la médecine est excellente dans le Maghreb, même si en Algérie, les moyens de l’exercer sont honteux avec des hôpitaux d’une pauvreté, d’une crasse et d’une puanteur immonde. Alors je suis ravi que L’Algérie prenne la bonne décision pour sauver ses citoyens. En France, on a l’un des meilleurs chercheur en maladies infectieuses, le professeur Raoult, consultés par des groupes de recherches du monde entier, même les USA ont suivi la piste de la chloroquine, qui semble être une piste encourageante après des essais concluants sur un test de 24 patients, et ces journalistes (type BFM ou CNEWS, toujours les mêmes…), qui bossent pour sauver le gouvernement, nous disent que ce n’est pas sûr, pas fiable… sont-ils scientifiques ?! Cela fait plus de 40 ans que le professeur Raoult fais de la recherche sur les virus, alors écoutons un savant mondialement reconnu, plutôt qu’un journaliste qui ose parler de de gilets jaunes casseurs et de terroristes palestiniens! Quand on est en guerre on jette des cailloux s’il le faut, on attend pas d’voir des canons! n’écoutez pas les chaines infos, elles sont toutes à la solde du gouvernement, on s’en est tristement aperçus durant la crise des gilets jaunes… Des journalistes dignes de ce nom, pas seulement français, mais étrangers aussi, font du bon boulot. A vous de chercher l’info, la vraie! Les enjeux sont trop importants pour accepter l’info des medias mainstream, ils y a trop d’intérêts en jeux pour leur patrons (bolloré, niel, weill, drahy, bouygues), qui ont tous soutenu macron et qui lui sont proches, voir très proches pour certains, alors… Belle lettre de ce médecin, qui ne sera pas entendue hélas.

  1. La Chine avait également mis en place le traitement. Il marche ! Désormais, c’est le Maghreb. Bientôt les USA. Et en bonne dernière, la France alors que l’expert mondial est Français. Cela nous indique que la France n’est plus souveraine dans ses décisions. La bataille Lévy-Buzyn vs Raoult est significative à plus d’un titre. On voit bien que bigpharma-banques-médias se frottent les mains et cherchent le profit plus que l’intérêt général. Heureusement que Raoult a la carrure internationale nécessaire pour leur faire front. Démission de Buzyn et de Lévy, et bientôt une victoire de Raoult. Bigpharma et les banques ne se feront rien, ciao les milliards qu’ils comptaient se faire sur le dos des êtres-humains.
    En France, ils retardent pour essayer de trouver des médicaments sous brevet pour se faire de l’argent. Burk ! C’est une honte.

    • Je pense que vous vous trompez pour ce qui est du complot, y compris les laboratoires pharmaceutiques ont beaucoup plus à perdre avec cette crise qu’ils n’ont à gagner, une grande partie des banques vont également se retrouver au tapis après la crise sanitaire, notamment les banques d’affaire.
      C’est juste qu’en France, comme ailleurs, on a des dogmes, parmi ces dogmes, le principe de précaution qui marche en matière d’alimentation, d’environnement mais pas pour faire face à des pandémies ou la doctrine devrait être d’une autre nature : réactivité et expérimentation. Il ne s’agit pas d’être dans les excés inverses et de faire n’importe quoi mais de trouver les points d’équilibre.
      Quant à Buzyn, elle n’est plus au ministère, et elle est plutôt désavouée en ce moment et M Levy je ne le connais pas, on sort son nom comme ça, sans doute parce qu’il est juif, pour faire le buzz complotistes (c’est plus efficace avec un nom juif) alors que c’était un illustre incconnu , il y a quelques semaines.
      Bien à vous.
      Faisons attention à ne pas jeter la première pierre, les boucs émissaires sont faciles à pointer du doigt : Chinois, jeunes des banlieues qui ne respectent rien, lobby pharmaceutique… La raison demande un effort de chaque instant, d’autant plus lorsqu’on est face à l’inconnu.
      Salamalikoum , Allah i chafi, Allah i Hdi ljamii
      Paix sur vous que dieux soigne et qu’il apaise la communauté des humains.

  2. En général, les états qui se jettent les yeux fermés sur ce médicament, c’est qu’ils n’ont pas de plan B pour protéger la population, pas assez de tests, pas assez de lits de réanimation etc… Bref système de santé défaillant.
    Trump a acheté tous le stock de TEVA (société israélienne), le Maroc a acheté tout le stock de SANOFI à Casablanca.
    Maintenant c’est le tour de l’Algérie …

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Annulation du Hajj (pèlerinage à la Mecque): l’Arabie saoudite n’a pas encore pris de décision

La mise en cage de Gaza par Israël est une recette pour que le coronavirus crée un désastre