in

Deux cas ont été enregistrés à Alger : le variant britannique détecté en Algérie

Les cas positifs au variant mutant du Sars-Cov-2 ont été identifiés à Alger.

Comme il fallait s’y attendre, le variant anglais du virus Sars-CoV-2 a été détecté, le week-end dernier par l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), chez deux personnes testées positives à la Covid-19 à travers les tests RT/PCR. Une détection faite à l’issue des nombreux séquençages des échantillons lancés dans le cadre des investigations et de la surveillance du virus au niveau de l’unité à Sidi Fredj, qui dispose de deux séquenceurs.

Il s’agit d’une jeune infirmière exerçant à l’hôpital psychiatrique de Chéraga, à Alger, testée positive au variant anglais, actuellement en isolement, et d’un jeune homme qui a été prélevé au niveau de l’IPA, où il s’est rendu pour faire son test PCR. Ces deux cas, indique-t-on, ont pu avoir le temps de contaminer des personnes de leur entourage.

Publicité
Publicité
Publicité

Les résultats des analyses ont confirmé la présence du variant britannique chez ces deux personnes.

L’information confirmée

La confirmation est tombée il y a deux jours, selon une source bien informée. «Le séquençage génomique a été effectué sur plusieurs tests PCR positifs qui présentaient des doutes. Des analyses sont toujours en cours», affirme notre source pour justement identifier d’éventuels autres cas du variant britannique, qui est plus contagieux et qui inquiète sérieusement les spécialistes.

Publicité
Publicité
Publicité

Selon toujours la même source, l’origine de ces contaminations au variant anglais n’est pas encore identifiée. «D’après les premiers éléments en notre possession, l’infirmière de l’hôpital de Chéraga n’aurait pas voyagé ces derniers temps dans les pays où le variant anglais est en progression. Une enquête épidémiologique est menée par le service d’épidémiologie et de médecine préventive (Semep) de l’hôpital pour identifier les cas contacts, isoler et rechercher le cas zéro. Concernant le deuxième cas, aucune information précise n’est encore disponible pour le moment», signale notre source, qui appréhende une progression massive des contaminations dans les prochains jours avec ce nouveau variant très contagieux.

Lire la suite El Watan

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’attaque d’un hôpital pour enfants à Gaza

L’islamo-gauchisme : une affirmation politicienne sans fondement scientifique !