in ,

Annulation du Hajj (pèlerinage à la Mecque): l’Arabie saoudite n’a pas encore pris de décision

Abdullah Ahmad El Abdan, l’ambassadeur d’Arabie Saoudite au Sénégal, qui s’est exprimé hier au cours d’une conférence de presse (voir vidéo ci-dessous),  a tenu a rappelé qu’aucune décision n’ a été prise concernant l’annulation du Hajj, le pèlerinage à la Mecque (cinquième pilier de l’Islam)  qui aura lieu du 29 juillet au 2 août 2020. Les autorités  saoudiennes attendent l’évolution de la situation sanitaire avant de pouvoir se prononcer définitivement  sur une éventuelle annulation ou pas.

Allocution de l’ambassadeur d’Arabie Saoudite au Sénégal au sujet du Hajj 2020…INFO HARAMAIN VOYAGES

Publiée par Haramain Voyages sur Lundi 23 mars 2020

Publicité
Publicité

 

Rappelons que face à  la propagation mondiale du coronavirus, l’Arabie saoudite avait dû se résoudre à une décision très rare : la suspension temporaire de l’entrée des pèlerins venus en Terre sainte accomplir la Omra, afin de « prévenir l’arrivée du nouveau coronavirus dans le royaume », ainsi que des voyageurs munis d’un visa de tourisme et particulièrement ceux issus des pays dits « à hauts risques ».  Il y a quelques jours, les mêmes autorités saoudiennes avait décidéde fermer totalement l’accès à la mosquée du Prophète (Al-Masjid Al-Nabawi) située à Médine. Elle est considérée en islam comme la seconde mosquée la plus sainte après le Masjid al-Haram à La Mecque, et avant la mosquée Al Aqsa à Jérusalem. Dotée d’une superficie de plus de 160 000 m2, la mosquée du Prophète (Saws) peut accueillir plus de 250 000 fidèles.

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. DE TOUTES FACONS DEJA MORTS EGYPTE IRAK ACTUELLEMENT INONDATIONS VENTS VIOLENTS BIENTOT MAROC TUNISIE ALGERIE ET TREMBLEMENTS DE TERRE PLUS FAMINES GUERRE ALORS LE PELERINAGE A L EAU INFOS WWW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Coronavirus: Pour le ministre de la Santé, la chloroquine peut être donnée aux patients hospitalisés dans un état grave et sur décision collégiale des médecins.

Coronavirus: L’Algérie autorise le recours à la chloroquine