in

Coronavirus : des craintes se font jour au sujet des Ouïghours détenus dans des camps d’internement

Alors que l’épidémie du coronavirus 2019-nCov se révèle chaque jour plus meurtrière en Chine, et que le bilan macabre qui nous provient de Pékin ne cesse de s’alourdir – en l’espace d’un mois, déjà 908 personnes sont décédées et plus de 40 000 autres sont contaminées – des voix s’élèvent pour faire part de leur vive inquiétude au sujet des Ouïghours, et notamment de la sécurité de leurs membres privés de liberté, derrière les murs des centres de détention où ils ont disparu, à l’écart du monde.

Internés de force dans des camps extra-judiciaires qui échappent aux regards et à toute règle juridique, que va-t-il advenir de plus d’un million d’entre eux, à l’heure où le virus, apparu subitement en décembre sur un marché de Wuhan (selon la version officielle), n’en finit pas de faire des victimes ?

La question lancinante taraude actuellement James Millward, un éminent professeur d’histoire chinoise à l’Université de Georgetown. Bien qu’éloigné de la Chine, ce dernier surveille à distance, mais de très près, la politique de répression systématique menée contre la minorité musulmane martyre du Xinjiang, et son point d’orgue, l’internement de masse, afin de mieux en dénoncer la cruelle inhumanité.

Publicité
Publicité

Déjà soumis à l’arbitraire le plus absolu, ses craintes que le traitement, qui leur est ou sera réservé, soit effroyable s’intensifient de jour en jour. Même si, pour l’heure, rien ne permet d’indiquer que le coronavirus a franchi les grilles de l’enfer concentrationnaire où ils sont plus d’un million à croupir, l’insalubrité des lieux et les conditions de vie déplorables qu’ils y subissent font craindre le pire à James Millward.

« Des conditions exiguës, une mauvaise hygiène, un système immunitaire froid et stressé, et la volonté politique de ne rien faire, cela pourrait être une catastrophe majeure », a-t-il alerté récemment. Et ce n’est pas l’information révélée par Radio Free Asia, selon laquelle deux hommes Ouïghours, âgés de 52 et 47 ans, ont été à leur tour infectés jeudi 23 janvier dans la province autonome du Xinjiang, qui est de nature à apaiser ses tourments.

« La Chine devrait faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher la propagation du virus de Wuhan dans tous les camps, car les conséquences seront catastrophiques, entraînant peut-être la mort de dizaines de milliers de Ouïghours détenus arbitrairement au cours des trois dernières années », a exhorté pour sa part Dolkun Isa, le président du Congrès mondial ouïghour en exil en Allemagne.

Publicité
Publicité

Contrastant avec l’anxiété générale, Tim Grose, un expert de la Chine au sein du Rose Hulman Institute of Technology, situé dans l’Indiana, se refuse à croire que le coronavirus fera des ravages à l’ombre des barreaux. « Je ne vois comment cela pourrait se produire, surtout que les autorités chinoises sont déterminées à rendre les camps aussi humains que possible. Une seule chose pourrait tout faire dérailler : si la Chine échouait à traiter le virus », a-t-il assuré, avec un petit bémol toutefois : « Si le virus se propageait dans les camps, je ne pense pas que Pékin le ferait savoir ».

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. A mon frère Baraa, salam. N’êtes-vous pas tout de même excessivement dans le parti-pris aveuglant sur ce coup? Oui, il y a médiatisation importante, est-elle apropriée ou pas? Le nouveau virus épidémique tue moins que chaque année la grippe saisonnière en France, mais la grippe saisonnièe ne tue pas tout le monde, il y a des traitements, il y a une vaccination pas efficace à 100% mais assez efficace. Les dégâts sont limités pour l’instant mais grâce aux mesures énergiques et vigilantes de la gouvernance Chinoise, sans ces mesures, l’épidémie étant pour l’instant sans traitement convainquant ferait beaucoup plus de victimes et s’étendrait davantage. Je trouve moi que pour l’instant la médiatisation est assez apropriée, même si je regrette qu’on ne souligne pas assez la stabilisation de l’épidémie qui atteint probablement son sommet ou son plateau culminant. On ne peut pas la traiter médiatiquement comme la grippe saisonnière de laquelle on peut se soigner et qu’on sait prévenir. D’ailleurs la grippe dite saisonnière ne tue pas directement, elle tue par des surinfections bactériennes secondaires opportunes, des gens âgés, faibles immuno-déprimés. La nouvelle épidémie semble-t-il tue des gens dans la force de l’âge, je ne sais si la chose est directe ou indirecte. En Chine même la médiatisation est certainement très importante, imagine-t-on pareil ralentissement économique sans grand danger épidémique?

    Mon frère, s’agissant du sort des Ouygours, je vais te surprendre, je trouve moi que les Occidentaux ont faut beaucoup plus cas des Thibétains alors que le dommage était moindre, et moindre la colonisation de la province, tandis que là c’est du massif. J’ai eu droit autrefois à une quantité de demandes de signatures de pétitions en faveur des Thibétains, que je refusais, je n’ai reçu aucune proposition en faveur des Ouygours du Turquesthan Oriental. Est-ce leur Islamité qui en est la cause de cette afligeante assymétrie de traitement? Je le crains, hélas. Quant à utiliser le monde Musulman contre la Chine, je n’en vois pas le moindre début de concrétisation. Exemple, les Musulmans pouvaient agir en faveur des Rohingyas, eh bien en Arabie, des Rohingias qui ont accédé au sol d’Arabie sont tenus en geôle, l’Arabie n’en veut tout simplement pas. Pro-Américaine en diable pourtant et Occidentaliste et Sioniste un max, l’Arabie ne défend pas les Rohingias, comment ferait-elle quoi que ce soit pour les Ouygours? Tu me convaincrais plus aisément que la jeunesse dorée d’Hong Kong s’inscrit sottement dans un agenda étranger artificiel, sans grand succès, ceux-là on les a désignés comme démocrates pardis, les Ouygours pour autant que je sache n’ont pas encore cette décoration. Donc je n’exclue pas du tout qu’il y ait des agendas étrangers anti-Chinois à Hon Kong et autrefois au Tibet, je doute que les Ouygours ne souffrent que d’un mal artificiel. Effectivement, dans cette province, il y aurait éventuellement les germes d’un séparatisme authentique avec la hardiesse et l’endurance voulue, pas de jeunesse corée Occidentaliste qui tienne justement, j’apréhende donc que la Chine, sur crainte préalable peu ou infondée ne livre à ce peuple qui l’a dominée jadis un combat pour ainsi dire préventif d’éradication ou d’assimilation forcée, assimilation de masse et déportation c’est criminel. C’est un vrai grand-remplacement pour le coup. Politique préventive et ou opportuniste de saisie de certaines richesses qui se trouvent dans cette région au détriment de ses habitants. L’ethnie majoritaire Rane, donc le plus grand nombre des Chinois a un nationalisme différenciel, souvent vaincue de minorités plus guerrières, la majorité ou se soumet à eux ou les soumet et les tient à distance. En quoi ce n’est pas du tout nouveau.

    Comprendre les Ranes ce serait les porter à une politique dépourvue d’ethnico-nationalisme. Douter des informations préoccupantes au sujet des Ouygours ne tient pas, ça dure depuis trop longtemps, le phénomène est trop massif, excuser la Chine au lieu de l’appeler à s’élever au niveau de l’égalité citoyenne n’est pas très sain. Les médias Occidentaux ont souvent tort, mais sur l’affaire des Ouygours qui a moindre succès que le Thibet et son chef confessionaliste d’ailleurs je les trouve réservés au contraire par confessionalisme justement!

    Croissant de lune.

  2. Franchement qu’est ce que ça peut nous foutre que quelques chintoks qui vénèrent la religion la plus barbare du monde soient rééduqués pour fuir l’islam et acquérir un peu d’humanité, c’est plutôt une bonne nouvelle, non ?

    • @water water. Absolument nous y sommes : si Dieu existe il a tout créé, donc le bien comme le mal. Et si vous êtes croyant, il ne peut y avoir 2 vérités. C’est exactement ce qui nous sépare. Vous ne pouvez croire qu’en une vérité absolue. Moi je suis persuadé que toute vérité est relative car la vérité n’est qu’un mot, un concept.

  3. Les assassins assassinent t ne savent pas pourquoi ils assassinent et les victimes ne savent pas pourquoi elles meurt?
    Ceci est le triste signe de la fin des temps qui s’approchent à pas de géant et que la plupart des êtres perçoivent sans pouvoir qualifier ce sentiment!

  4. Radio Free Asia est financée directement par le gouvernement des USA, alors si ce média parle au nom des Asiatiques ou des musulmans, autant demander à Kol Israël de parler au nom des Palestiniens. `Trêve de plaisanterie maccabre !, le Xinjiang est pratiquement aussi loin de Wuhan que l’est Moscou de Paris donc l’épidémie a peu de chances de s’étendre jusque là, vu en plus que l’accès à la province de Wuhan est verrouillé. Par ailleurs, on peut s’interroger sur le dangerosité de l’épidémie de coronavirus qui a certes fait plus de 900 morts, mais chaque année, l’épidémie de grippe en France en fait environ 10 000. Du coup, toutes sortes de rumeurs courent sur l’origine de l’épidémie (un laboratoire américain ? un labo chinois? une erreur humaine ? une mutation ? etc. ) ou encore, sur sa surexploitation médiatique par des intérêts politiques, le gouvernement chinois voulant selon certains, voir « on live » comment fonctionne le contrôle du territoire et la mobilisation de la population en cas de menace et de conflit (vu la tension extrême actuelle régnant entre Washington et Pékin), voire montrer aux USA que la Chine est en pleine possession de ses moyens de défense et de mobilisation. Un hôpital construit en l’espace d’une semaine par exemple. Quoiqu’il en soit, pour le moment, à part quelques pays musulmans comme le Pakistan ou la Malaisie, le monde musulman n’est encore une fois que spectateur, ce qui permet aux USA de s’en servir comme d’une balle de pingpong politique et médiatique, et il en sera ainsi tant que les musulmans ne seront en état de démêler le vrai du faux par eux-mêmes et de voir qui sont leurs alliés potentiels et qui sont leurs ennemis stratégiques. C’est-à-dire quand ils auront restauré leur esprit critique, leurs médias indépendants des grosses puissances extérieures et l’indépendance de leurs Etats, ce qui pour le moment est un rêve pour presque tous les pays musulmans existant. Pire, quand un Etat musulman devient presque indépendant, et quelque soit son régime politique, alors il est systématiquement détruit, en partie par des mains musulmanes aux services des grosses puissances, Irak, Libye, Syrie, Yemen, Soudan, Afghanistan, Mali, etc.

  5. Les chinois internaient les Ouïghours.
    Maintenant, le chinois interne le chinois, par la force des choses.

    C’est une guerre biologique contre cette nation, une auto destruction.
    Tant mieux.

    • waterwater : Il est clair, que les valeurs que vous vehiculez de l’ islam sont abjectes, on nous parle d’ amour et de paix, alors que vous, vous réjouissez de la mort de personnes; Vous étes immonde, et vous osez critiquer ceux a qui vous ressemblez !

      • Cheyenne, si le virus est sur terre c’est que Dieu l’a voulu non ?
        C’est mérité on ne mange pas une créature de Dieu le pangolin, ridicule vous êtes petit homme.

        • Remarque intéressante. Doit on en déduire que Dieu a aussi voulu le conflit israélo palestinien ? Visiblement il l’autorise. Peut être aussi que le pire virus que la terre ait connu est l’Homme, placé au sommet de la Création selon votre religion. A méditer …

          • Z ou zaratoustra.

            Le vérité universelle est simple, très simple : Allah a crée le bien et le mal,. Allah porte le nom le créateur. Cette vérité n’est pas pratique.

            La vérité révélatrice, Allah ordonne à l’homme de combatte le mal. Cette vérité est pratique.

            Si on travaille avec la première vérité, on va droit au mur.

      • Vous faites erreur,
        II y a sentiment et sentiment déplacé.
        Il y a ceux qui meurent pour se reposer et il y a d’autres qui meurent pour laisser les gens se reposer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Les Etats-Unis célèbrent les contributions des musulmans noirs

Vers un affrontement direct entre la Syrie et la Turquie?