in

Coronavirus: Bernie Sanders prévient sur la menace catastrophique de la pandémie à Gaza

Le sénateur américain Bernie Sanders a souligné dimanche la menace catastrophique de la pandémie de COVID-19 dans la Bande de Gaza. « Les Palestiniens de Gaza sont déjà confrontés à l’épreuve qu’est le blocus. Maintenant ils gèrent le coronavirus », a twitté le candidat démocrate à la présidentielle.

Son tweet incluait un lien à une déclaration de Gisha, un groupe israélien de défense des droits humains, qui répète qu’Israël est responsable de la santé des deux millions de personnes bloquées dans la Bande de Gaza. Sanders est l’un des huit sénateurs qui ont signé une lettre au Secrétaire d’état Mike Pompeo la semaine dernière, enjoignant au gouvernement Trump de rétablir l’aide humanitaire américaine aux Palestiniens. Elle a été initiée par les sénateurs Elizabeth Warren du Massachusetts et Chris Van Hollen du Maryland.

La lettre note que le budget des États-Unis pour 2020 inclut 75 millions de dollars d’aide humanitaire aux Palestiniens.

Publicité
Publicité

Mais malgré cette dotation, le gouvernement de Trump « n’a pas reconsidéré sa politique de cesser toute assistance bilatérale aux Palestiniens », ni sa décision de couper toutes les subventions américaines à l’UNRWA (l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient), l’agence des Nations unies qui fournit des services de base en santé et en éducation à des millions de réfugiés palestiniens, a noté le bureau de Warren.

« Étant donné l’expansion du coronavirus en Cisjordanie et à Gaza, la vulnérabilité extrême du système de santé de Gaza et la poursuite de la retenue de l’aide américaine au peuple palestinien, nous nous inquiétons de ce que le gouvernement échoue à prendre toutes les mesures raisonnables pour aider à lutter pour cette urgence sanitaire publique dans les territoires palestiniens », indiquent les sénateurs.

Les législateurs demandent que Pompeo explique avant le 3 avril ce que le gouvernement fait « pour aider à fournir au peuple palestinien un accès à des soins adéquats, des équipements médicaux et des personnels et d’autres ressources pour combattre la menace d’un crise sanitaire majeure de coronavirus ».

Beaucoup d’organisations palestiniennes et internationales et des experts de la santé ont mis en garde contre une catastrophe imminente, si la pandémie atteint la population de Gaza où le système de santé, l’eau et l’assainissement et l’économie ont été sévèrement dégradés par trois attaques militaires israéliennes majeures, et un siège rigoureux au cours des dernières années.

Publicité
Publicité

Lundi, 115 cas de coronavirus avaient été confirmés en Cisjordanie occupée et dans la Bande de Gaza. Dans ces cas, neuf sont à Gaza parmi les personnes en quarantaine.

Dimanche, le ministre de la Santé dans les territoires a confirmé qu’il n’y avait pas eu de nouveaux cas détectés et qu’il n’y avait de preuve d’une propagation au sein de la communauté.Ali Abunimah, cofondateur de The Electronic Intifada, est l’auteur de The Battle for Justice in Palestine, paru chez Haymarket Books. Il a aussi écrit : One Country: A Bold Proposal to end the Israeli-Palestinian Impasse. Les opinions exprimées sont les siennes seules.

Traduction : CG pour l’Agence Média Palestine

Source : The Electronic Intifada

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. A nouveau la chienne cryptosioniste se discrédite en tenant des propos infâmes , mettant en avant son égoïsme patholologique , en faisant ainsi l’impasse sur le statut réel de prison de Gaza sous la domination et le joug de ses voisins barbares envahisseurs.Faut -il lui rappeler à cette chienne obtuse et bornée pourquoi la Chine et la Russie viennent en aide à l’Italie et à d’autres pays de l’Occident incapables de faire face à la pandémie en raison du délabrement de leur infrastucture sanitaire et hospitalière..

  2. On devrait leur envoyer des masques et du gel…. On n’en a pas non plus? Boutin de juiffistes!
    A part ça, pas impossible que les gazaouis soient protégés par la fermeture de leurs frontières. Il n’empêche que le blocus sur les médicaments est une monstruosité que rien ne justifie.

  3. Il ferait mieux de s’ occuper de la catastrophe qui va s’ abattre sur les États Unis, comme on dit, ” charité bien ordonnée, commence par chez soi !

    • Cheyenne

      Toujours là même technique de poltron juifiste dès lors quand on dénonce les crimes commis par les colons juifistes en Palestine occupée.
      Quand tu viendras nous saouler avec ta shoah on te répondra de voir déjà le cas de la mouche tsé-tsé qui est en souffrance…

      • Barracuda : C’est comme toi, dénoncer, c’est tout ce que vous savez faire, en attendant, il ne faut pas qu’il vienne pleurer, il fait la course pour la présidentielle aux USA, il a du prendre des leçons de clientélisme, chez les politiques Français !
        Maintenant, pour moi, la Shoah, tu peux te la mettre ou je pense !
        Je pense avoir été bien clair, les problèmes arabo juif, je m’en cogne !

        • Cheyenne

          T’es bien un juifiste toi, tu n’assume même pas d’être pro sionistan alors que tes commentaires le confirment.
          Allez dégage petit sayan, t’es grillé

    • BRAVO Bernie , ça c’est justifié de demander de l’aide car tout ces autres chiens qui cantonnent et attaquent le peuple Gazaoui dans un espace restreint avec leur blocus ne méritent qu’une seule chose c’est que le Coronavirus les emportent tous !!!

    • cheyenne12 : les Palestiniens aimeraient récupérer leur chez soi justement. Avec vous les sionistes ce serait plutôt “charité bien ordonnée commence par voler la terre des autres”.

      • un “humaniste” comme vous devrai savoir qu’il n’y a pas d’étranger sur cette terre, et que chacun est chez soit là ou il se trouve.

    • Très juste. Bernie est en pleine campagne électorale mais complètement à côté de la plaque en ces temps de pandémie. C’est limite indécent de poursuive son cheval de bataille pour racoler les minorités en ce moment. S’il croit qu’aujourd’hui il est audible par le peuple américain, c’est qu’il est définitivement atteint de sénilité. Je lui suggère d’aller à Gaza. Il sera certainement entendu et peut être même pourra-t-il se rendre utile sur place. Ah oui j’oubliais tous les islamo gauchistes (« the place to be ») mais personne ne peut y rentrer. Moi je dis, manque de réelle volonté et place aux actes après les paroles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Coronavirus : avec plus de 3 870 décès, les États-Unis se préparent à “des jours difficiles”

François Blanchecotte, président du syndicat national des biologistes, évoque un vaccin “dans un an, à peu près”