in

Le cofondateur du mouvement BDS, Omar Barghouti détenu depuis dimanche par Israël

Le matin du dimanche 19 mars, les autorités fiscales israéliennes ont fait irruption dans la maison d’Omar Barghouti, éminent défenseur palestinien des droits de l’homme et cofondateur du mouvement BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) pour la liberté, la justice et l’égalité du peuple palestinien. Ce jour-là ils ont détenu et interrogé Omar et son épouse Safa pendant 16 heures. Omar subit actuellement son quatrième jour d’interrogatoire.

On trouvera ci-dessous la réponse du comité national palestinien de BDS (BNC) à ces développements et aux efforts systématiques du gouvernement israélien pour criminaliser le mouvement BDS, intimider ses militants et bloquer la libre expression.

Un éminent défenseur palestinien des droits de l’homme, cofondateur du mouvement BDS, Omar Barghouti, a subi pendant des années menaces intensives, intimidation et répression par une variété de moyens de la part du gouvernement d’extrême droite d’Israël, particulièrement depuis que celui-ci considère le mouvement BDS comme une « menace stratégique » envers son système entier d’injustices contre les Palestiniens.

Lors d’une conférence en mars 2016 dans Jérusalem occupée, plusieurs ministres du gouvernement israélien ont menacé Omar et des défenseurs clés des droits de l’homme de BDS de mesures sévères, incluant « l’élimination civile ciblée »un euphémisme pour un assassinat civil. Le ministère des affaires stratégiques a établi l’an dernier une « unité de salissure », comme l’a révélé le quotidien israélien Haaretz. Ce travail de cette unité est de ternir la réputation des défenseurs des droits de l’homme et des réseaux liés à BDS.

C’est dans ce contexte que doit être comprise l’investigation du département fiscal israélien concernant Omar et son épouse Safa. Ayant échoué à les intimider par la menace de révoquer le permis de résident permanent d’Omar en Israël et après que l’interdiction effective de voyager imposée à Omar n’a pas réussi à bloquer son travail pour les droits de l’homme, le gouvernement israélien en a été réduit à fabriquer une affaire relative à un prétendu revenu d’Omar hors d’Israël pour ternir son image et l’intimider.

Le fait que cette investigation inclut une interdiction de voyager et arrive quelques semaines avant le déplacement prévu d’Omar Barghouti aux États-Unis pour recevoir le Prix Gandhi pour la paix (Gandhi Peace Award)conjointement avec Ralph Nader dans une cérémonie à l’université de Yale prouve son véritable motif : la répression.

Le fait que le gouvernement israélien a rendu publiques les inventions incendiaires contre Omar seulement 24h après son arrestation pour interrogatoire montre sans aucun doute que le véritable objectif de l’investigation est de ternir sa réputation.

Aucune mesure de répression, si extrême soit-elle, exercée par Israël contre le mouvement BDS ou ses défenseurs des droits de l’homme et son vaste réseau de soutiens, ne peut arrêter ce mouvement pour les droits de l’homme. L’intimidation et la répression peuvent à peine affecter un mouvement populaire qui croit dans les coeurs et les esprits des gens, les encourageant à faire ce qu’il faut : se tenir du bon côté de l’histoire, contre le régime fanatique d’Israël, un régime d’apartheid, d’occupation et de nettoyage ethnique, et pour la liberté, la justice et l’égalité du peuple palestinien.

Ce dernier chapitre désespéré dans la répression et l’intimidation exercée par le gouvernement israélien contre Omar Barghouti est pourtant l’indicateur le plus fort de l’échec du régime israélien d’occupation, de colonialisme et d’apartheid à ralentir l’impressionnante expansion du mouvement BDS pour les droits palestiniens.

Le comité national palestinien BDS ((BNC) est le plus grand regroupement de la société civile palestinienne. Il conduit et soutient le mouvement global Boycott, désinvestissement et sanctions. Visitez le sitewww.bdsmovement.net et suivez @BDSmovement

 Traduction: Catherine G. pour BDS France

11 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Mr Barghouti a profite des largesses d’Israel d’origine Qatarie il a epouse une arabe
    israelienne pour pouvoir s’installer en Israel jusqu’ici rien a redire,seulement ce Mr a oublie de payer ses impots,agissant comme les chefs de l’OLP c’est a dire s’enrichissant sur le dos des autres,bref il se croyait dans un pays arabe,mais non Mr
    marghouti Israel c’est un pays de droit et tout le monde est loge a la meme enseigne,
    aussi pas la peine de crier on a attrape un voleur c’est tout qui s’est enrichi malhonnetement

    • Bonjour,
      En toute bonne foi, Il y a beaucoup d’israelien qui sont en “garde à vue” 4 jours parce qu’ils ont oublié de payer leurs impôts ?
      Il est normal de vouloir défendre son pays ou un pays dont on se sent proche, mais nier l’évidence de l’injustice ne fait que renforcer le sentiment anti-israelien.

    • l’occupation, la colonisation, le blocus, la spoliation des terres palestiniennes, l’épuration ethnique à Jérusalem-Est…pour un pays de droit, c’est joli..

    • Ils veuillent quoi exactement Barghouti et son clan?
      Israel est un des états les plus réussis au monde.
      Le territoire est tout petit. Comparez à la Jordanie.
      Qu’on fiche la paix à israel. Et qu’on s ‘óccupe un peu de la
      Syrie:
      Entretemps personne dans le monde civilisé est á la recherche des gens
      qui voilent leurs femmes pour mieux pouvoir lorgner sur celles des autres.

      • Israel est un des états les plus réussis au monde…

        quelle bonne blague, un état qui arrête des enfants de 8 ans.. est trèèès civilisé..

        Barghouti et son clan veut le respect et l’application des droits élémentaires du peuple palestinien…

  2. Erreur d’Israel, qui dans son égarement va faire d’Omar Barghouti une victime, c’est dommage pour M Barghouti mais ça dévoile les dérives et la nature du régime Israelien depuis l’assassinat de Rabin en 1995 (par l’extréme droite Israelienne). Israel qui se targuait d’être la seule démocratie de ce territoire a de plus en plus de mal à cacher la nature réelle de ce qu’est cet état : Un état colonial, dernier avatar du nationalisme Européen ; Un état d’apartheid (selon votre ethnie et votre religion, le traitement des citoyens est différencié) ; un état religieux (Le droit familial est de la compétence des religieux).
    La modernité que le SIonisme a tenté d’incarner jusque dans les années 70 n’a été qu’un feu de paille, et les courants progressistes du Sionisme (ils ont existé) sont aujourd’hui mis sous sourdine.
    Le peuple Israelien ferait bien de se réveiller, la roue est en train de tourner et ce qu’ils font subir à une partie de leurs citoyens et à aux palestiniens va devenir de plus en plus intolérable aux yeux du monde. D’autant plus, si la lutte pacifique et médiatique(mouvement pacifiste) prend le relais de la lutte armée qui a montré ses limites.

  3. Encore une fois messieurs vous débattez sur un sujet qui ne laisse pas de place à un débat. Vous le savez Israël est un Etat Sioniste raciste qui occupe un pays qui n’a jamais été le sien, n’hésitant pas à commettre en toute impunité des crimes contre l’humanité un peuple sans défense. Israël est un Etat terroriste qu’il faut combattre et résister !
    Malheureusement, lorsque des intellectuels qui dénoncent les exactions ils sont emprisonnés ou il sont assassinés.

  4. …et lorsque que c’est un membre éminent de l’ONU qui rend compte d’un rapport accablant pour israël, il est obligé de démissionner sous la pression de l’abominable trump et de sa cohorte de valets…et même j’ajouterai suite à la demande expresse de sa hiérarchie directe, je veux nommer le piteux guterres !

    • Et quand c’est le Secrétaire Général de l’ONU lui-même qui déclare que l’Onu s’acharne de façon anormale sur Israël sous les pression des pays musulmans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le maire de Londres Sadiq Khan invite à ne pas céder à la panique

Belgique: un homme arrêté après avoir tenté de foncer sur la foule en voiture