in

Une clinicienne musulmane brise les tabous autour de la sexualité en islam

Une clinicienne musulmane brise les tabous autour de la sexualité en islam

Une clinicienne musulmane brise les tabous autour de la sexualité en islam Rencontre avec Nadia El Bouga, sage-femme et sexologue clinicienne, auteure du livre paru aux éditions Grasset, "La sexualité dévoilée" écrit en collaboration avec Victoria Gairin.

Publié par Oumma.com sur mercredi 28 février 2018

Rencontre avec Nadia El Bouga, sage-femme et sexologue clinicienne, auteure du livre paru aux éditions Grasset, “La sexualité dévoilée” écrit en collaboration avec Victoria Gairin.

71 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Non la France n’est pas pluriculturelle, elle s’est construite autour d’une seule langue et c’est l’essentiel : tout dérive de là, y compris notre amour pour la raison, notre goût pour la nuance et la complexité. N’écoutez pas les sirènes et slogans anglo-saxons que mêmes les Britanniques et les E-U d’Amérique sont en train de répudier… la meilleure façon de faire avancer la paix, le bien-être et la coopération entre les peuples est de respecter cette chaîne d’adhésion normale, naturelle et bénéfique : la famille, le terroir, la nation, la civilisation commune (Occident ou Europe mais ailleurs la civilisation indienne, ou la civilisation arabo-musulmane…), la communauté internationale, l’appartenance à l’humanité pour être au monde, à toutes les échelles et selon tous les degrés de richesse, sans amputation de soi… C’est pour ça que les notions d’Oumma et droit communautaire ou l’idée que les femmes se voilent chez nous n’ont rien à faire ici, à terme, elles sont étrangères à notre grammaire et notre vocabulaire de vie. Ceux qui veulent passer en force sont des envahisseurs et doivent être traités comme tels… Le libéralisme a donc des limites. Et ceci n’empêche ni le progrès ni l’usage des sciences et techniques les plus pointues ni l’amitié entre les peuples, aucune contradiction avec la force de l’idée de nation.

  2. 1-Dieu, derrière ce mot qu’est-ce que chacun y met ?
    Dieu est-il séparable de son Œuvre (c’est à dire l’Univers dont l’Humanité) ?
    Perso je crois (il s’agit de Foi) que non …… que l’Univers est Dieu … la Divine Nature de Spinoza

    2-Question plus terre à terre, question de liberté individuelle, dérangeante
    “Si une personne décide d’embrasser l’Islam, c’est par d’elle même, pour elle-même et après avoir raisonné.”
    La proposition inverse est-elle acceptée par les autres musulmans ?
    C’est à dire :
    “Si une personne musulmane décide d’embrasser le catholicisme, c’est par d’elle même, pour elle-même et après avoir raisonné.”
    Nous sommes dans un monde sans frontières au niveau des informations et les citoyens de temps à autre sont informés des misères faites aux musulmans devenant chrétiens dans les pays où la religion musulmane domine.
    Notre France était comme cela avant 1789, les non catholiques n’y avaient même pas d’existence, pas d’état civil …. pas de cimetières !
    La religion pesait lourdement sur le peuple des catholiques qui se sont révoltés.
    Il faut en finir avec l’image mensongère des révolutionnaires athées la plupart des révolutionnaires étaient croyants en Dieu !
    La seule pensée d’un éventuel retour en arrière, d’avant 1789, avec une autre religion, crée la peur et la peur peut créer la violence.

  3. Je confirme en tous points.
    A part ça, le rejet de l’hédonisme est lié à une vision du monde qui met les intérêts de dieu au dessus de ceux des hommes. Quand on creuse un peu, on découvre que les intérêts de dieu cadrent avec ceux des nantis, lesquels d’ailleurs ne s’imposent aucune règle à eux mêmes. Voir les cardinaux du Vatican, ou les moralistes style Dupanloup ou Ramadan.
    L’hédonisme bien compris mène à une morale pragmatique, qui cherche à concilier le plaisir des uns avec celui d’autrui. Il s’agit d’une philosophie individualiste, ce qui n’exclut pas le respect de l’autre, ou la notion de limite. L’hédonisme qualifie des objectifs rationnels, non pollués par la croyance.

    • Et bien c’est une très bonne chose.
      Par contre votre vision de la religion est celle du catholicisme. En Islam, l’aumône est le premier acte qu’un musulman doit faire en société (en direction des pauvres directement).
      Par ailleurs, l’Islam invite à profiter de la vie évidemment en goûtant aux plaisir de manière très civilisé.
      Vous écrivez : “L’hédonisme qualifie des objectifs rationnels, non pollués par la croyance.” Mais mon cher, vous avez obligatoirement une croyance ! Ne pas croire en Dieu est une croyance ! Tout est croyance ! Même l’hédonisme a sa croyance. Vous n’êtes pas plus ou moins rationnel pour autant.
      Si pour vous Dieu n’est pas une évidence, cela vous regarde en Islam.
      Vous voyez, il n’y aucune contradiction ni opposition.
      La seule différence réelle entre vous et moi est ma croyance en Dieu notre Créateur. D’ailleurs, on le dit en Islam, qu’est-ce qui rebute le plus les athées sinon Dieu. Votre désir le plus profond et ce que votre coeur souhaite le plus est que nous vous rejoignons dans votre athéisme. A ce stade, soit vous prêchez déjà des convaincus soit vous vous fatiguez car un musulman sait très bien ce que vous recherchez au final. Même en cherchant toutes les argumentations possibles et imaginables, vous êtes piffés à 100 km. Au moins, on apprend à se connaître bien qu’il y ait d’autres manières de le faire.

      En Islam, on dit que votre relation avec Dieu vous regarde. C’est entre votre créateur et vous, personne n’a à intervenir. Pas de prosélytisme en Islam. On ne prêche pas, on “évengélise” pas, nous n’avons pas de missionnaires, on informe tout au plus si on nous questionne. Si une personne décide d’embrasser l’Islam, c’est par d’elle même, pour elle-même et après avoir raisonné.

  4. Il me semble que vous évoquez la conception caricaturale de l’hédonisme brossée par les adversaires de cette philosophie.
    En fait l’hédonisme est est une doctrine philosophique selon laquelle la recherche du plaisir et l’évitement du déplaisir forment des impératifs catégoriques.
    L’évitement du déplaisir conduit naturellement à une hygiène de vie drastique.
    Tout abus de plaisir conduisant fatalement au déplaisir.
    On pourrait lister les plaisirs et en face les déplaisirs correspondant à chaque plaisir …
    En fait cette doctrine conduit au plan pratique dans la vie quotidienne à une vie ascétique.

    • Parfait ! C’est comme épicure et la mauvaise compréhension qu’on peut en avoir. A chacun sa définition du plaisir et du déplaisir dans une liberté de pensée et d’être.
      En suivant votre définition, un musulman peut parfaitement être un hédoniste épicurien. Il n’y a donc pas de contradiction ni d’opposition en réalité.

  5. Si ça peut vous consoler, la lutte contre l’hédonisme n’est pas le seul fait de l’Islam. Entre Sens Commun et les évangéliques, les orthodoxes russes, et les catholiques polonais, on n’est pas mieux loti. Si les religions se contentaient de prêcher la charité, je ne les critiquerais pas.
    C’est d’ailleurs souvent, aussi, le fait de la religion musulmane, qui prône l’hospitalité et la solidarité.
    Vous pensez que Dieu se préoccupe vraiment à ce point des poils de tête? Un type qui a créé 200 milliards de galaxies, et qui s’intéresserait à un sujet aussi trivial?

    • Dieu se préoccupe de toutes ses créatures, il est l’Omniscient.
      Les musulmans demandent simplement aux hédonistes de leur foutre la paix. Allez au cap d’agde vous défouler, vous avez pleins d’endroits pour faire parler vos moeurs vous savez. Vous y trouverez entre autres pleins de maghrébines si ce n’est que ça qui vous fait tant envie.

      • Petit rappel: Je défends des principes, entre autres, celui de la liberté individuelle. Et je préfère la Bretagne au Cap d’Agde, un endroit passablement laid. Sinon, peu m’importe que les gens soient nus ou couverts des pieds à la tête.
        Si je me suis autorisé à critiquer le voile, c’est juste au motif que ce vêtement symbolise à mes yeux la radicalisation religieuse d’une communauté qui avance en marche arrière. C’est aussi parce qu’il est imposé dans certains pays.
        Enfin, il serait peut être temps que votre dieu omniscient apprenne à lire et à écrire, de même que ses messagers. Si ça peut vous consoler, Jésus aussi, ainsi que ses apôtres, étaient analphabètes. Ca jette quand même un doute.

    • Réflexion à prendre avec un peu d’humour !
      Avant de s’occuper de l’Islam “l’Occident” s’est occupé, surtout en France, entre 1789 et 1905, avec des hauts et des bas, d’une autre religion dite “du Livre” la religion Catholique.

      • Sauf que l’Islam était présent en France en 1905. Mosquée de Paris créée fin 19ème. Il ne foutait simplement pas la merde comme les catholiques qui massacraient les protestants.
        Un peu d’histoire vous fera le plus grand bien.

        • J’ai en effet besoin comme tout le monde de me perfectionner sans cesse.
          Au 19ème siècle c’est un enclos au Père Lachaise pour les enterrements qui a été donné à l’Ambassade de l’Empire Ottoman, Empire musulman colonisateur d’autres musulmans et des chrétiens de l’Europe et de temps à autre massacreur des uns et des autres comme tous les colonisateurs depuis l’aube de l’Histoire connue de l’Humanité !
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Chios
          ou
          http://kabyleuniversel.com/2016/07/24/presence-ottomane-en-algerie-une-colonisation-halal/
          Revenons à la Mosquée de Paris
          “Mosquée de Paris créée fin 19ème” ….. que non …. que non
          « La décision de construire la mosquée de Paris, première mosquée construite en France métropolitaine, se concrétise après la Première Guerre mondiale pour rendre hommage aux dizaines de milliers de morts de confession musulmane qui avaient combattu pour la France » « Elle est inaugurée le 16 juillet 1926, en présence du président Gaston Doumergue et du sultan du Maroc Moulay Youssef »

          • Le projet a débuté fin 19ème concernant la mosquée de Paris :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_mosqu%C3%A9e_de_Paris#Le_projet_de_1895
            Cela indiquait bien une présence (très minoritaire j’en conviens) de musulmans sur le territoire français. On mettra de côté l’Algérie.

            Mais ce sont des détails car je vous rejoins qu’à la différence de tous les pays musulmans où la présence chrétienne a toujours exité, la présence musulmane a toujours fini par être exterminée en France sans garder aucune minorité. Peut-être acceptera-t-elle la diversité cette fois-ci.

            L’unique général et bastion a avoir soutenu le dernier tsar furent musulmans, le communisme athée anti-religieux aura eu raison de tout ce beau monde. De nos jours, la Russie a 20 millions de musulmans.

          • @ Malik 3 mars 2018 à 21 h 19 min
            il y a toujours eu très peu de musulmans en France Hexagonale c’est tout à fait vrai jusqu’au années 1960.
            J’ai noté la présence de kabyles dans les mines de Liévin vers 1860 mais c’était très peu 10 à 20 !
            La France de l’Ancien Régime avant 1789 était hostile à tout ce qui n’est pas Religion Catholique.
            Les pays majoritairement de religion musulmane sont hostiles à ce qui n’est pas musulman et c’est souvent inscrit dans leur Code Pénal, ce qui permet une persécution.
            Ils peuvent être comparés sur ce point à la France de l’Ancien Régime.
            exemple :
            http://observalgerie.com/actualite-algerie/societe/algerie-6-mois-de-prison-chretien-accuse-de-perturber-foi-dun-musulman/
            ou
            https://www.bladi.net/marocain-prison-conversion-christianisme.html

          • @Philoderme
            Pas de prosélytisme en Islam. Tant que les chrétiens ne cherchent pas à évengéliser à tout va, ils vivent très bien en terre d’Islam. En Islam, on appelle ça la liberté de croire car c’est Dieu qui vous comble de ce bienfait personne d’autre. Cela vaut également pour les autres religions, musulmans compris.

      • Sans parler du fait que ni l’occident ni l’Islam ne représent un bloc monolithique. Je dirais plutôt que sans les crapules de l’occident type Hyllari qui a reconnu en être l’une des instigatrices idéologiques :
        L’Islam serait nettoyé ou n’aurait jamais connu daesh.

  6. Pour répondre à toutes les objections…
    Il n’y a pas “des féminismes”, mais un seul: Celui qui pose l’égalité entre l’homme et la femme.
    Vous l’admettez, ou pas.

    • Surtout, les femmes n’ont pas besoin d’un @Patrice qui parle en leur nom. C’est fini le patriarcat qui infantilise les femmes. Elles choisissent ce qu’elles veulent. Que vous l’admettiez ou pas.

    • Alors disons qu’il n’y a qu’un seul féminisme :le modèle occidental puisque vous décrétez que le voile est une régression!
      “Les droits de la femme commencent là où la liberté d’expression commence”.Donc vous ôtez à la femme voilée le droit d’exprimer sa liberté de se vêtir comme elle le désire?
      Dans quel foutu monde on vit !Les attentats succèdent aux guerres,des morts par milliers,l-horreur au quotidien,le chômage de masse,la désinformation en continue,la misère sociale.On invente des conflits et on nous apprend a blâmer les victimes.Les survivants, ceux qu’on nomme pudiquement « les réfugiés »ou cyniquement « les migrants », forment des hordes de déshérités, jetées sur les routes; rejetées par les politiciens et leurs ouailles. Des gueux qui quémandent leur survie et que les forces de l’ordre chassent comme des lapins des parcs et des jardins.
      Le voile est un os à grignoter ,la tolérance une notion préhistorique et désuète.
      C’est affligeant.N’avons nous pas d’autres chats à fouetter?
      Dieu n’existe pas quand on y croit pas mais il suffit d’y croire pour qu’il existe.
      Laissons le vivre par égard pour ceux qui n’ont pas d’autre perspective ici-bas.C’est une marque de mansuétude de notre part.

  7. “En fin, en Iran, il a 1000 x moins de viole, de meurtre, …de suicide des femmes….qu’en France”

    En effet. Car, en France, ce crime est sanctionné… Je veux parler du viol. Pour ce qui est des meurtres ou des suicides, merci de documenter.
    Mais je note surtout le fait que certaines femmes iraniennes en ont ras le cul des ayatollahs, et jettent le voile aux orties. Seriez-vous d’accord avec les vieux cons qui les envoient en prison?
    Apparemment, oui.

    Et au nom des libertés, en plus!
    La liberté de penser que contraindre autrui est légitime.

    Ben non.

    • Êtes-vous déjà allé en Iran ? Vous semblez y avoir beaucoup vécu apparemment pour en tirer des traits et des conclusions aussi stéréotypés.

      • Vous savez qu’être athée en Iran, c’est la prison et la torture. C’est curieux d’ailleurs comme nous sommes considérés dans les pays musulmans. Des gens très progressistes en quelque sorte.

        • PR1, voyagez un peu, cela vous fera le plus grand bien. Et pas qu’une semaine hein.
          La plupart des français expatriés dans les pays du golf sont très contents de leur salaire et de la vie qu’ils y mènent. Ils incitent tous leurs collègues à y faire carrière.
          Si vous avez des petites finances, vous pourriez aller découvrir l’hospitalité marocaine, c’est pas cher.
          Mais je vous invite plutôt à aller faire un tour en Afghanistan, cela vous réjouira de voir vos progressistes à l’oeuvre.

    • Les statistiques sont à prendre en compte avec des pincettes et beaucoup d’esprit critique dans tous les pays, y compris en France !!!!
      Jusqu’à il y a peu en France les femmes venant déclarer un viol n’étaient pas toujours bien reçu …
      Dans les pays où pour une femme être violée entraîne en sus de son déshonneur celui de toute une famille il y a évidemment peu voire pas du tout de plaintes officielles.
      et puis !!!!
      http://www.rfi.fr/afrique/20120317-maroc-le-suicide-une-adolescente-mariee-son-violeur-provoque-emotion-protestation

      • Au japon, une fille qui accepte de se retrouver seule avec un mec et qui se fait violer, on lui dit : “ben tu n’avais qu’à pas te retrouver seule avec lui quand elle va au commissariat”.
        Je ne vous entends pas dénoncer ces dérives…

        • L’un n’excuse pas l’autre évidemment !
          En France et en Europe le nombre de bouddhistes et de taoïstes est négligeable par rapport à celui des chrétiens catholiques/orthodoxes et des musulmans (ou éduqués dans les cultures correspondant à ces religions).

  8. Qu’est-ce que l’extrémisme sinon une une extrémité par rapport à un milieu.Qui peut ;sans prétention;se targuer de décider où se situe ce milieu?
    Les mots répondent toujours à une expérience;voire une réalité humaine.
    Les iraniennes qui rejettent leur voile ne sont pas plus féministes que celles qui luttent pour le garder.
    Seul l’objet de leur combat diffère.Le femme devenue objet pour les besoins d’une quelconque publicité est elle féministe ou pas?
    La base même du féminisme est la recherche de l’égalité et fait fi des préjugés .Il n’y a pas UN féminisme mais DES féminismes car tout dépend sur quel point de l’axe vous vous placez.

    • Vous vous trompez.
      Les droits de la femme commencent là où la liberté d’expression commence. Si elle désire devenir un objet sexuel, c’est juste son problème. Si elle désire mener une vie débridée, tant qu’elle ne nuit pas à autrui, c’est son problème.
      Si elle préfère la compagnie d’autres femmes, c’est son problème.
      La liberté des uns commence là où s’arrête celle d’autrui.
      Tel est le principe qui base les Droits de l’Homme à l’occidentale.
      Désolé.
      Je suis un occidental assumé.
      Le Coran n’est pas supérieur à mes yeux à la justice..
      Dieu n’existe pas.
      Les croyances favorisent l’intérêt des nantis.
      C’est tous sauf une critique du fascisme.
      Bref.

      • “C’est tous sauf une critique du fascisme.” Tout est clair à vous lire.

        Dans votre recherche de l’égalité et haute moralité athée, vous écrivez :
        “””Si elle désire devenir un objet sexuel, c’est juste son problème. Si elle désire mener une vie débridée, tant qu’elle ne nuit pas à autrui, c’est son problème.
        Si elle préfère la compagnie d’autres femmes, c’est son problème.
        La liberté des uns commence là où s’arrête celle d’autrui.”””

        Et si elle désire vivre sa spiritualité en vivant de manière docte et en portant le foulard comme la vierge marie le fit ? Et si elle désire se coiffer à la punk, teindre ses cheveux ou raser son crâne ?

        Bon à vous lire, je suis sûr qu’il n’y a rien qui vous dérange sauf si pour vous, être libre, c’est avoir uniquement certains moeurs. Dans ce cas, votre athéisme est une religion qui ne dit pas son nom.

        Cordialement,

    • En attendant, les femmes musulmanes sont des ventres qui engendrent de nouveaux musulmans. C’est le but de leur existence tel que le prévoit la religion, non ?

      Mais les choses changent au contact d’autres cultures (surtout si on vit chez les kouffars) et ça embête bien les musulmans les plus stricts…

      • C’est une femme musulmane qui a créé la deuxième université et la première bibliothèque au monde.
        D’ailleurs, vous ne semblez pas respecter grand chose pour parler ainsi. Il ne faut pas oublier que les choses changent pour tout le monde au contact d’autres cultures et c’est une très bonne chose. J’espère qu’un jour vous apprendrez le respect et la civilité.

  9. Quand une femme voilée cause sexualité et féminisme, on s’attend au pire, et on est rarement déçu.
    – Evoquer le statut de la femme musulmane sans mentionner le fait qu’elle n’est qu’un “complément” de l’homme, sous la férule du père, des frères, ou du mari…
    – Zapper les mariages forcés, les viols, et la répression sexuelle…
    – Oublier de condamner l’obligation de porter le voile, et pour cause.
    – Oublier dans la foulée de dénoncer les innombrables interdits sexuels islamiques, à commencer par ce qui touche à l’homosexualité…

    Bref, notre “clinicienne voilée” a manifestement une mémoire très sélective. Quant à la considérer comme féministe, revenons sur terre.
    Les iraniennes qui vont en prison pour avoir retiré leur voile sont féministes. Les tunisiennes qui défient les salafistes sont féministes. Cette femme est juste musulmane. C’est tout sauf une critique. Mais pas féministe. Ne galvaudons pas les mots.
    Sinon, possible que je confonde féminisme occidental et féminisme tout court. Je l’assume.
    Là, je devine qu’on va me parler de Caroline Fourrest et des Femen.

    • Patrice, … nous sommes en France.

      Si tu veux parler des iraniennes, tu peux aller en Iran.

      En fin, en Iran, il a 1000 x moins de viole, de meurtre, …de suicide des femmes….qu’en France

      • Pas besoin de viols. Il y a les mariages qui durent quelques heures, c’est une coutume chiite. On est en pleine hypocrisie. Tout est fait pour que l’homme puisse faire dégorger son poireau.

        ” nous sommes en France” ?

        Justement, nous sommes en France…

        • Il n’aura pas fallu longtemps pour que les masques tombent et que leroy et patrice laissent apparaître leurs peurs, leurs fantasmes face à l’islam en particulier et leurs préjugés vis à vis des religions en général…! (voir ci-dessous)
          Rassurons-les donc…
          Nous sommes en France, en 2018. La constitution de la Ve République garantit à tous les citoyens de vivre leur religion librement, y compris dans l’espace public.
          Elle garantit à tous les citoyens et les citoyennes l’égalité de tous devant la loi, la liberté de croire ou de ne pas croire.
          Donc arrêtez de vous faire peur, il n’y a aucun méchant croyant qui va venir vous violer ou essayer de vous obliger à quoi que ce soi…!!!
          Comme cela a toujours été le cas depuis des siècles, la France s’est enrichie au cours des dernières décennies de l’arrivée de migrants. Eux-mêmes ou leurs enfants sont devenus français. Fatima, Youcef, Fatou sont désormais des prénoms aussi français que Pierre, Paul ou Manuel…
          Certains sont croyants, d’autres ne le sont pas, mais tous et toutes vont continuer à construire leur avenir dans leur pays…
          Libre à vous cher Patrice, d’être athée, mais tous les Français croyants, musulmans, catholiques, juifs, protestants…vont continuer à l’être et à vivre leur religion comme le leur permet la loi de 1905 et la constitution.
          Il va falloir vous y habituer…!
          Pour cela je vous conseille de poser un instant vos peurs de côté et d’aller rencontrer et dialoguer plutôt que de vous complaire dans vos préjugés pêchés à la télévision ou sur le Net…
          Je vous souhaite de belles rencontres.

      • Lorsque l’on traite le problème du voile, on ne peut zapper le fait qu’il est obligatoire dans certains pays, à l’instigation de ceux qui réclament le droit de le porter en France.
        Perso, je suis opposé aux contraintes vestimentaires, qu’il s’agisse de l’obligation, ou de l’interdiction d’arborer telle tenue.
        Je suis aussi favorable à la liberté sexuelle, sans limitations, dès lors qu’on ne nuit pas à autrui.
        Autre chose.
        Les viols ne sont pas comptabilisés en Iran, entre autres ceux qui sont commis dans les prisons par les Gardiens de la Révolution. De toute façon, porter plainte pour viol dans ce pays voue la plaignante au suicide social, dans le meilleur des cas. Idem dans les pays Wahhabite, au Pakistan, en Afghanistan, etc, etc. Dans ces deux derniers pays, la plaignante est incarcérée systématiquement.
        Enfin, si le voile n’a pas la même signification symbolique en France, où il est devenu un étendard communautariste, il n’en demeure pas moins un symbole lié à la honte du corps, et à la domination machiste. Curieux choix, en tant que symbole d’une révolte communautaire, que celui d’un instrument vestimentaire stigmatisant le corps féminin.
        Ceci dit, toutes les religions luttent contre l’hédonisme des pauvres. Les pauvres sont fait pour bosser.

    • @Naejess Très bien répondu. Ils ont du mal à comprendre qu’en France, les femmes décident ce qu’elles veulent.

      @Patrice
      Ce n’est pas aux hommes de dicter la façon de s’habiller à une femme. Vous avez un grand choix pour trouver votre âme soeur. Parce qu’à essayer de mélanger tout et n’importe quoi pour imposer votre vision aux femmes, on peut le faire tout autant quitte à friser le ridicule de vos propos. Elle m’a effectivement déçu de ne pas parler :
      – des femmes athées qui tombent le piège de la pornographie ;
      – des femmes violées en europe de l’est et prostituées en europe de l’ouest ;
      – des prédateurs athées aux phillipines et en europe de l’est;
      – des femmes bais..s et jetées comme des chaussettes ;
      – des nudistes vs les fantômes ;
      – des femmes frappées, discriminées et insultées parce qu’elles portent le foulard des soeurs chrétiennes.

      Et dans la foulée, oublier de parler du machisme et des prédateurs sexuels des athées infestant toutes les couches d’une société en omettant de dénoncer les jeremestars homos qui éduquent nos enfants tout en ayant une histoire de pédophilie sur le dos.

      Elles vous le répètent toutes, leur corps n’est pas votre objet. Alors foutez-leur la paix ! La “bonne” sexualité n’est l’apanage d’aucune culture car elle concerne d’abord l’Homme , ses désirs et ses perversions. Vous n’arriverez jamais à la simplifier sinon à tomber dans des extrêmismes douteux.

      On est en France, alors restons-y pour le bonheur et la liberté de toutes et tous.
      Mon avis personnel qui ne regarde que moi et que je ne cherche à imposer à personne est que la liberté de chacun est à respecter. Il n’y a que les extrêmes (nus vs fantômes) qui me dérangent. Et je fais confiance à l’Etat pour réguler ce genre de comportement pour le moins sectaire et il y arrive très bien.

      ps : vous confondez votre féminisme “occidental” avec la vision de “certains hommes athées” qui font de la femme un produit nu-marketing. Parce que les soeurs chrétiennes occidentales, on aimerait bien les entendre à ce sujet. Vous semblez moins vous en préoccuper en tout cas.

      • “La liberté des uns s’arrête là où commence celle d’autrui”.
        A l’aune de cette sentence, qui base la DUDH, il est évident qu’on ne peut que condamner le prostitution forcée, le viol, et les agressions sexuelles.
        On peut aussi condamner les interdits vestimentaires. Je n’ai jamais défendu l’interdiction du voile, qui constitue un abus. Il n’empêche qu’une personne qui porte cet accessoire infamant ne saurait être tenue pour une féministe, à moins de compléter “féministe” via un adjectif signifiant: “sans plus”.
        Je note aussi le fait que vous condamnez l’homosexualité, en l’assimilant au passage à la pédophilie, alors que cette pratique ne dérange personne. Comme vous dites: “On est en France”. La loi se préoccupe de l’intérêt général, pas de celui de dieu.
        Enfin, la vieille scie des “femmes devenues des produits marketing” n’abuse plus personne. Dans la réalité, ce prétexte vise à justifier des interdits inutiles.

        • Je ne condamne pas l’homosexualiaté en l’assimilant à la pédophilie ! L’histoire de jeremstar regarde la justice et tout n’était pas fondé apparemment (je n’ai que très peu suivi l’affaire dans tous les cas). Cela faisait partie des arguments aussi ridicules que les autres pour démontrer l’inconsistance de vos propos qui généralisent, stéréotypent et stigmatisent. La sexualité de chacun est l’affaire personnelle et intime de chacun !

          Et bien entendu (vous n’aviez pas à vous justifier) que je savais d’avance que vous condamnez cela.

          Je condamne autant que vous les pays qui imposent un style vestimentaire.

          Par ailleurs, je ne suis absolument pas d’accord que vous ôtiez le féminisme aux femmes portant le foulard. D’abord parce que cela les regarde, ensuite parce que vous connaissez mal leur valeur.
          La première religieuse à avoir défié le patriarcat est la Vierge Marie. Elle mit le hijab et força (pacifiquement) la porte de la “maison de Dieu” pour y prier à l’égale des hommes. Par cela, elle rappela que Dieu autorise depuis toujours les femmes à le prier directement. Cela impliquait également, de fait, la participation de la femme à tous les sujets de la société.

          Les femmes musulmanes ont beaucoup donné à l’Islam et aux sociétés en général, renseignez-vous. Elles ont été en perte de vitesse pendant un certain temps. Elles sont en train de reprendre leur juste place qu’elles avaient. Je les salut toutes au passage.

          Cordialement,

    • Bonjour Patrice,
      Vous venez de nous donner un bel exemple de patriarcat : un homme occidental prétend dire aux femmes du monde entier ce qu’est le féminisme !!!
      Pourquoi ne pas plutôt demander aux femmes ce qu’elles en pensent ?
      Qu’en disent-elles ? “Le féminisme c’est défendre le droit pour toutes les femmes de choisir leur vie sans pressions extérieures, le droit de ne pas être discriminées dans leur vie quotidienne et professionnelle”.
      Visiblement vous semblez ignorer que beaucoup de femmes portant le hijeb sont féministes, qu’elles décident de leur vie librement, sans être “soumise à leur entourage…à moins que vous préfériez nier une réalité qui vous dérange ?
      Je vous suggère donc de sortir de vos préjugés et de vous renseigner. Vous pouvez par exemple consulter le site http://www.cfpe2004.fr/accueil/.
      Vous pouvez également lire le livre dirigé par Zarha Ali Féminisme islamique, aux éditions La Fabrique, dans lequel s’expriment des musulmanes, féministes marocaines, égyptiennes, indonésiennes, européennes…qui dénoncent les faits que vous évoquez.
      Quand à Mme El Bouga que vous accusez “d’avoir la mémoire sélective”, qu’en savez vous ? L’avez vous interrogée à propos des faits que vous évoquez ?
      Non bien entendu, vous laissez entendre qu’elle approuverait les viols, les mariages forcés etc…sans le début d’une preuve. Le procès d’intention c’est là votre manière de défendre les femmes et d’être “féministe” sans doute…!
      Avec des “amis” comme vous, les femmes et les féministes n’ont pas besoin d’ennemis…!
      Elles ont raison de vous dire : “Ne nous libérez pas, on s’en charge”
      Bon courage mesdames !

      • Je pense avoir déja répondu, mais j’ajouterais qu’il n’a jamais été dans mes intentions d’imposer quoi que ce soit aux femmes.
        Je dénie juste le titre de féministe à une femme qui puise ses analyses dans la religion. Ca va faire 2400 ans que la religion s’oppose à l’hédonisme, tout en maintenant la femme dans un statut d’infériorité. Ca vaut pour tous les monothéismes, et pour l’hindouisme. Et je doute que le bouddhisme soit plus tolérant.
        A part ça, les femmes font ce qu’elles veulent, du moins, en occident, et en général. (Les femmes corses ne sont pas mieux loties que les pakistanaises…).

  10. Le voile n’est pas une invention de l’Islam.

    Dans la législation humaine trop humaine, en matière sexualité, une maison de prostitution veut dire ,
    les femmes profs et les hommes clients.Aucun politicien n’a pensé à faire le contraire.

    C’est une question sur laquelle tout le monde est d’accord ,les religieux et les athées. Pourquoi?

      • Le voile existait bien avant Marie, il remonte à la Mésopotamie où ce sont les prostituées qui devaient se voilées, il peut être porté de différentes manières selon les régions, pour se protéger du soleil et poussières pendant des travaux agricole ou autre, le voile devant la bouche et nez pour se protéger du sable ou le voile seulement pour un rendu esthétique, celui là ne couvrait pas entièrement les cheveux, tombé sur l’épaule, n’était pas noué et souvent accompagné d’un décolleté, c’était celui de l’époque du prophète en arabie…autant de manière différentes et de rendus différents, le vêtement c’est culturel.

        • Qui dit tradition ne dit pas forcement revélation.
          Le voile existe toujours et jusqu’à la fin des temps.
          Son emploi bien qu’il devrait être religieux, il reste traditionnel.

          Dans le deuil, une femme met le voile.
          Dans la joie, elle refuse de le mettre et c’est justement ça qui doit changer.

    • Je vais utiliser le langage direct comme le fait Nadia El Bouga dans ses émissions.
      Étant médecin j’estime que le langage de vérité est le seul susceptible d’éviter frustrations et souffrances psychologiques.
      Toutes les femmes se masturbent un jour ou l’autre.
      Il en est de même pour les hommes.
      Les doigts ou les sextoys = idem
      Les religions et les cultures qui en découlent prétendent parfois, quand elles sont mal assimilées, interdire une pratique naturelle faisant partie avec d’autres pratiques de la sexualité des humains.
      Ces interprétations normatives arbitraires dites religieuses, je dirais pseudo religieuses, ne font que culpabiliser les humains qui reçoivent ces “messages”.
      Ces interprétations normatives peuvent favoriser des frustrations et parfois, heureusement rares, des déviations sexuelles portant préjudice à autrui (harcèlements, viols etc.).

    • Pendant ce temps, au Maroc, pays majoritairement musulman, il y a 1000 avortements qui s’y pratiquent par jour.

      Pendant ce temps, les musulmans de sexe masculin demeurent en tête des consommateurs de pornographie sur le WEB.

      Pendant ce temps, c’est plus facile de pointer les autres du doigt que de se regarder soi-même en face.

      Dans toutes les communautés, croyantes ou non, monothéistes ou non, laïques ou non, il y a de bonnes personnes respectables et des ******, ces dernières étant celles qui atteignent les autres de la langue avec des propos xénophobes et discriminatoires.

      Je suis musulmane, mais je ne nous considère pas mieux que les autres pour autant, surtout lorsque je constate que certaines de mes sœurs portent ce genre de commentaire très déplacé; gênant.

      • Tu crois que ceux qui se soumettent à Dieu swt sont les égaux de ceux qui s’en détournent et obstruent ou empêchent sa croyance ? Tu te trompes.
        Nous sommes tous égaux sur terre, c’est la loi de Dieu qui l’a voulu ainsi, mais certainement pas dans l’au-delà ni aux yeux de Dieu swt.

        Les mauvaises paroles sont effectivement proscrites en Islam et un musulman a déjà beaucoup à faire pour lui et son entourage. Néanmoins, cela n’empêche pas de recommander le bien et de blâmer le mal. C’est la meilleure des qualités que Dieu a reconnu chez les musulmans.

        Tu écris : “Pendant ce temps, les musulmans de sexe masculin demeurent en tête des consommateurs de pornographie sur le WEB.”
        Ah bon ?!! Alors déjà, je ne sais pas d’où tu sors cette assertion foireuse. Avant de dire des bêtises, renseignes toi avant.
        Non seulement les pays musulmans sont très mal classés mais en plus tu oublies qu’il n’y a aucun “musulman de sexe masculin” qui produit ce genre de saloperie.

  11. Il faudrait inviter B de la Villardière à regarder cette vidéo, à aller rencontrer des femmes musulmanes… Ca lui éviterait peut-être de dire des bêtises… 🙂

    • Il n’a pas de problème avec les femmes musulmanes, seulement le voile et c’est deux choses différentes, à moins que vous pensiez que seulement celles qui se couvrent la tête, sont croyantes.

      • Madame,
        personne ne vous fait de procès d’intention, alors qu’on cesse de faire des procès d’intention aux femmes voilées en particulier et aux musulmans en général.
        Si vous êtes croyante, ce que vous laissez entendre, alors vous devinez aisément que lors du jugement dernier, chaque personne aura à rendre compte individuellement de ce qu’elle a fait ou de ce qu’elle a refusé de faire.
        il n’ y aura pas de médias, ni d’avocats ni d’apprenti-sorciers.
        N’aggravez pas votre cas, en écrivant, en tenant des propos ou en laissant entendre ou faire croire que le port du foulard(je ne parle pas du niquab ou bourka) n’est pas une prescription d’Allah soubhanahou wa taala.
        Par votre comportement,, par vos affirmations, vous donnez raison aux détracteurs , de l’islam.
        Mais vous avez le droit de ne pas porter le foulard mais laissez les autres faire ce qu’elles ont envie de faire.
        Amicalement.

        • Je pense que nous n’avons pas le même avis sur le sujet et je ne m’étalerais pas dessus, je n’empêche personne de faire ce qu’il veut je dis juste qu’une personne qui critique le port du voile ne veut pas forcément dire quelle a un problème avec la femme musulmane ou l’islam en lui même, je vous signale que tous les musulmans ne partagent pas le même avis sur la question et c’est tant mieux.

          • sur le port du voile tout le monde a le même avis c est une obligation pour la femme un ordre de Dieu subhanahu wa taala. Seules les femmes d’un certain âge et ménopausées ne sont plus obligées de le mettre. hadana llah

        • Nous pourrions vous en demander autant, mon frère, de ne pas prétendre ce qu’Allāh n’a pas demandé; comme le port du voile sur la tête de la femme, tout comme la circoncision des petits garçons qui est une autre pratique introduite par les 1ers innovateurs de l’Islam.

          Celui qui change la Législation d’Allah, en décidant ce qui est licite et ce qui ne l’est pas, et s’associe ainsi à Allah dans Sa Législation. Allah a dit : « Le Jugement n’appartient qu’à Allah »
          Sourate 6 – verset 57

          « Allah n’associe personne à Son Commandement »
          Sourate 18 – verset 26

          Allah a dit : « Auraient-ils des associés qui leurs ont légiférer des règles à suivre qu’Allah n’a jamais voulu? Or, si l’arrêt décisif n’avait pas été prononcé, il aurait été tranché entre eux. Les injustes auront certes un châtiment douloureux »
          Sourate 42 – verset 41

          Allah a dit : « Ou bien auraient-ils des associés (à Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises?»
          Sourate 42 – verset 21 

          Suite à ce que certains changent les Lois d’Allah : « N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu’on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu’on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Tâghoût, alors que c’est en lui qu’on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l’égarement »
          Sourate 4 – verset 60

          Le prophète ﷺ a dit : « Nul obéissance à une créature si c’est pour désobéir au Créateur »
           (Rapporté par Al Imam Ahmed dans son masnad)

          Le Prophète ﷺ nous a mis en garde contre cela en disant: 
          «Gardez-vous des pratiques nouvelles apportées à la religion, car toute pratique nouvelle est une innovation et toute innovation est un égarement» 
          (Rapporté par Tirmidzi). 

          Al Nissa 119. [Iblis dit] “Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altèreront la création d’Allah”. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente.

          Alors attention à vous; car Allāh n’apprécie guère que ses créatures ordonnent de nouvelles règles en son Nom, surtout celles qui ne se trouvent nulle part dans son Noble Qur’an.

          • La circoncision du nouveau-né a été quant à elle instaurée par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Al fitra (la saine nature) comporte cinq qualités : al khitan (la circoncision), al istihdad (le fait de raser les poils du pubis), le fait de couper les moustaches, le fait de couper les ongles et le fait de raser les poils des aisselles » (Al Boukhari et Muslim). La circoncision fait donc partie de la fitra de l’homme.

      • Bonjour Laila,
        B de la Villardière a un problème avec les faits. Il affirme : “une femme qui porte un hijeb c’est une régression”. Il affirme donc que porter le hijeb serait pour les femmes revenir à une forme de soumission.
        Ceci est une contrevérité et c’est grave pour un journaliste.
        Concernant les femmes en France où la très grande majorité des femmes musulmanes qui portent le hijeb le font par choix. Il suffit d’aller à le rencontre de ces femmes et de les écouter.
        Lorsque l’on prend la peine de les écouter c’est ce qu’elle disent. C’est pour elle une façon de vivre leur foi et leur relation à Dieu.
        Par contre je n’ai jamais entendu une femme portant le hijeb dire qu’elle était meilleure musulmane qu’une musulmane qui ne le portait pas.
        Quand des gens affirment cela, ce sont le plus souvent des hommes…:)
        Beaucoup de musulmans, y compris de nombreux théologiens, partagent l’idée que le port du hijeb relève du choix de chaque croyante.
        C’est ce que garantissent les lois de la République. Laisson chaque croyant(e)s vivre sa foi comme il ou elle l’entend.

  12. Cette femme a bien parlé , je rajoute qu’il ne faut pas confondre tradition et religion.
    Qui dit tradition ne dit pas forcement religion.
    Quant à la sexualité, cette femme a oublié un détail, et c’est tout à fait normal sinon elle ne serait pas une femme.

    Je vais vous dire l’autre version celle des hommes. Quand on commet l’adultère, on est dans le péché et on doit rendre compte à dieu.
    Il est tout à fait normal et dans l’ordre des choses, qu’on soit récompensé par dieu , quand on a un rapport sexuel avec sa femme.

    Quant au détail de la sexualité, chaque couple est un cas à part, la sexualité ne se dit pas , se fait, plus on en parle, plus on l’a dessoude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noor et Alaa, petites soeurs piégées dans l’enfer de la Ghouta

Tariq Ramadan de nouveau hospitalisé