in

Christine Kelly, l’animatrice de “Face à l’info” sur CNews : l’alibi parfait d’Éric Zemmour ?

Femme, noire, ex-sage du CSA, Christine Kelly est la caution idéale pour faire passer les saillies racistes d’Éric Zemmour. Malgré les critiques, l’animatrice de “Face à l’info” sur CNews assume.

« Je vous adore, mais arrêtez d’avaler [les] couleuvres lâchées par Zemmour le facho. — Je vous adore, arrêtez de penser pour moi. » Il y a dans cet échange avec l’un de ses téléspectateurs, le 5 mai sur Twitter, tout Christine Kelly. Du tac au tac, de l’humour, et son agacement, surtout, d’être perçue comme le faire-valoir du polémiste le plus clivant du PAF. Difficile pourtant de dissocier la journaliste de 51 ans de celui par lequel elle est revenue dans la lumière.

Publicité
Publicité
Publicité

À l’écran, elle l’appelle « mon d’Artagnan », et lui « ma chère ». De sa voix douce, que jamais elle n’élève, elle l’interroge : « Où va la France ? La déconstruction est fort avancée. On se sait malades, mais comment s’en sortir ? » Devant sept cent mille fidèles en moyenne, chaque soir, dans Face à l’info, sur CNews, elle déroule un tapis rouge à ses obsessions, du « grand remplacement » à « la France islamisée ». Ses timides prises de distance, précédées d’un délicat « Je peux ? » ou « Vous permettez ? », réjouissent ses fans. Ses contempteurs, eux, se désespèrent de sa passivité. « Elle a vendu son âme au diable », tacle un ancien compagnon de route.

Publicité
Publicité
Publicité

Télérama

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salam, avions-nous besoin de cet article pour soupçonner de la mise en scène au moins partielle dans les interviews et débats télévisés, surtout ceux de cet hytrion et sa comparse? N’importe qui tiendrait les équivalents des propos d’Eric Zemmour, violentistes, d’appels à la haine voire pire, serait fiché S, interdit de médias, presque certainement mis en résidence surveillée voire en prison, s’il se fut agi d’un autre bien entendu, avec des propos semblables, des articles et tribunes semblables mais envisageant d’autres souffre-douleurs. Exemple, Eric Zemmour sous ce rapport n’est pas mieux qu’Alain Soral, celui-là d’ailleurs, ses vidéos faisaient beaucoup plus de vues que celles de Zemmour, admettons que ce soit équivalent, c’est une concession que je fais aux partisans de Zemmour, eh bien Alain Soral est en prison, condamné à de lourdes amendes et dédommagements, Eric Zemmour qui se donne pour dissident n’est nullement inquiété, l’argent lui tombe dans les mains, face à lui les indignations ont la molesse voulue de ceux qui encouragent à la hardiesse. Pauvre Kelly.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Politiques, experts, médias : où nous entraînent-ils? Entretien avec Pascal Boniface, auteur du roman « Le bateau ivre »

Le taux de mortalité par covid 3 fois plus élevé chez les Israéliens d’origine palestinienne