in

Chine: Les musulmans Ouïghours auront leur propre magazine

Les 13 millions de musulmans du Xinjiang région autonome ouïghoure située  au nord-ouest de la Chine, auront leur propre magazine. L'Association régionale islamique et l'Institut islamique du Xinjiang ont lancé ce bimestriel dont l'objectif est de mieux faire connaître l'islam dans ses dimensions, historiques culturelles et  spirituelles. Publié dans 3 langues, dont le mandarin et le Kazak, la parution de ce magazine ne doit pas faire cependant oublier le sort effroyable qui est réservé aux musulmans Ouïghours victimes d'une répression féroce du gouvernement central chinois.

Durant le mois de Ramadan 2015,  l’influent Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) avait exigé dans une lettre adressée au président chinois de cesser de martyriser les Ouïghours, mais aussi de nier la réalité d’une politique répressive aussi cruelle que criante. "La capacité des musulmans du Xinjiang de pratiquer librement leur foi est totalement entravée par les autorités locales qui s’évertuent par la force à interdire le jeûne du Ramadan dans le cadre de la vaste répression qui s’exerce contre les pratiques religieuses islamiques et les traditions musulmanes locales", avait vivement déploré le directeur général de l'association, Nihad Awad, en condamnant "Ces actes de répression perpétrés contre l’islam et les fidèles Ouïghours n’ont pas de limites, et vont jusqu’à harceler et rendre hors-la-loi les hommes qui se laissent pousser la barbe et les femmes qui portent le voile ou des tenues islamiques".

Il avait  également désapprouvé fermement "l’interdiction faite aux jeunes Ouïghours, de moins de 18 ans, d’étudier le Coran, leur famille écopant de très lourdes amendes en cas de flagrant délit de lecture des versets coraniques." 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kenya : des musulmans sauvent des chrétiens menacés par des jihadistes

Yassin Salhi, l’homme qui avait décapité son patron s’est suicidé