,

Charlie Hebdo : la liberté d’expression frappée en plein coeur

Les mots sont impuissants à exprimer la profonde émotion qui a gagné la rédaction de notre site Oumma.com au cours de ce mercredi 7 janvier funeste, la stupeur des premiers instants laissant très vite place à l’épouvante devant une scène de crime abominable, tragique point d’orgue du pire scénario catastrophe qui pouvait inaugurer ce début d’année, quelques jours à peine après avoir ardemment souhaité qu’elle soit placée sous les meilleurs auspices.

Face à l’attentat innommable et d’une odieuse lâcheté, commis par des monstres de sang froid, qui a criblé de balles Charlie Hebdo et tué comme des mouches douze personnes, dont quatre de ses caricaturistes historiques et emblématiques, ainsi que deux policiers, toute l’équipe Oumma condamne avec force ce palier terrifiant franchi dans la violence extrême, en ayant une pensée très émue pour les victimes. Nous nous associons à l’immense douleur des familles et de nos confrères rescapés de l’horreur, sous le choc et orphelins.

Si, au paroxysme de la controverse déclenchée par les caricatures du Prophète publiées par Charlie Hebdo, nous avons pleinement exercé notre droit de réponse dans le cadre du débat démocratique, nous faisions alors usage de la liberté fondamentale de pouvoir critiquer la liberté d’expression telle qu’elle avait pris forme sur le papier. La liberté de critiquer n’est nullement restreindre ou mettre en péril la liberté d’expression, elle impose juste de se poser les bonnes questions dans un Etat de droits, propice à l’expression de toutes les opinions, si chère à Voltaire.

En ces heures particulièrement sombres, et alors que les cœurs et les frontons républicains sont en berne, l’étendard de la liberté d’expression, à laquelle nous sommes, comme l’ensemble des Français de confession ou de culture musulmane, foncièrement attachés, doit plus que jamais flotter au-dessus du pays des Lumières en signe de résistance à l’obscurantisme et à la barbarie, deux fléaux que l’islam réprouve formellement au profit de la sacralisation de la vie humaine et de la propagation des valeurs de droit, de justice et de paix. Nous saluons, à cet égard, l’appel vibrant à l’unité nationale lancé par le président Hollande. 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mans: La mosquée des Sablons visée par des grenades et une balle (vidéo)

Des manifestants déchirant le Coran en pleine manifestation dédiée à Charlie Hebdo ont été éjectés