in

Championnat arabe de football des U17 : la Palestine gagne le bras de fer contre Israël

Le bras de fer footballistique entre la Palestine et Israël qui a fini par faire fléchir l’intransigeance israélienne est suffisamment rare pour être salué. Comme l’a rapporté le site l’Equipe,la Palestine s’était tournée, jeudi, vers la FIFA pour intercéder auprès des autorités de l’Etat hébreu qui refusaient d'autoriser plusieurs équipes arabes, rattachées à la Fédération d'Asie de l'Ouest, de se rendre dans les territoires palestiniens occupés pour participer au Championnat arabe des moins de 17 ans.

Venir à bout de l’obstination d’Israël, quel que soit le terrain miné, tient la plupart du temps du combat du pot de terre contre le pot de fer, sauf sur la pelouse du Championnat arabe où la célèbre inflexibilité israélienne, qui n'avait cure de retarder le début de la compétition, a finalement rendu les armes devant les interventions de trois poids lourds : «Le président de la Fédération d'Asie de l'Ouest (WAFF), le Prince Ali Bin al-Hussein et le vice-président de la FIFA sont intervenus avec l'UEFA pour régler la question», a indiqué le secrétaire général du WAFF Fadi Zureiqat à l'AFP.

«Israël a capitulé et a donné l'autorisation pour des permis d'entrée à toutes les équipes et aux officiels, a insisté ce dernier, avant de préciser : «Les délégations sont prêtes à partir pour la Cisjordanie par le point de passage du roi Hussein. La WAFF va se réunir ce soir (vendredi) pour décider du programme officiel, à la suite du report».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël recrute des étudiants pour les transformer en agents secrets du Net

Le Caire, “la mère du monde” (reportage)