in

Ceux qui ont protesté contre Fourest à la Fête de l’Humanité parlent

Elle a tous les médias à ses pieds, on consulte ses oracles religieusement, elle passe d’un mensonge à la calomnie, comme de l’islam au mariage homosexuel, avec la légèreté et l’aisance que lui confère son statut très privilégié d’intouchable parmi les éditocrates du parisianisme, Caroline Fourest s’est encore illustrée par une contre-vérité magistrale au sujet de la manifestation protestant contre son intervention à la Fête de l’Humanité.

Clamant à qui voulait l’entendre, vidéo à l’appui, d’un grotesque achevé, qu’elle a été “agressée”, victime de “groupes violents”, cherchant par la terreur à museler “la libre critique de la religion”,  Caroline Fourest attaque, comme à son habitude, en déformant la réalité qui est tout autre.

La preuve en images, les principaux manifestants, parmi lesquels figure le philosophe Pierre Tévanian, parlent sans détour, expriment leurs griefs, et apportent la contradiction étayée à celle qui n’apprécie guère qu’on la lui impose, ce que d’ailleurs les organisateurs de la Fête de l’Huma avaient bien compris en lui offrant une tribune pour soliloquer et non pour débattre.

Quant à notre site qui a été accusé des pires maux par Caroline Fourest et le Parti de Gauche, nous les mettons au défi de repérer un des membres de notre équipe sur ces images : un impossible défi, car nous n’y étions pas !!!

A partir de 8’40, chacun appréciera la teneur des cris émanant de l’organisation de l’événement et des supporters de Fourest : “Vous n’êtes pas chez vous ici ! Oust ! Vous dégagez !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Etats-Unis rient jaune devant le coup médiatique de Charlie Hebdo

Caricatures : quand Malek Chebel raconte n’importe quoi