in

Une bannière “Stop au génocide” à Bilbao, une mise en scène choc à Montmartre, le soutien à la Palestine s’impose partout !

Soccer Football - Women's Champions League - Final - FC Barcelona v Olympique Lyonnais - San Mames, Bilbao, Spain - May 25, 2024 A Palestine flag is displayed before the match with a message reading "stop genozide EU don't be an accessory" amid the ongoing conflict between Israel and Hamas REUTERS/Vincent West

Il essaime et fait des émules aux quatre coins du globe, il cherche à provoquer des sursauts de conscience sur tous les terrains, dans toutes les arènes, sous les fenêtres de l’Eurovision de la honte, devant les enseignes indigestes de McDonald’s et de KFC, jusqu’aux marches de la Maison Blanche, de Cannes, d’Universités prestigieuses, et s’illustre même au balcon du Parlement italien, le soutien indéfectible à la Palestine et à la population suppliciée de Gaza s’impose partout !

A Paris et à Bilbao, au sommet de la butte Montmartre comme sur la verte pelouse du stade San Mamès, ce samedi 25 mai aura été émaillé de deux grandes actions de solidarité pro-palestinienne, marquantes à bien des égards.

Si la première s’est distinguėe par une mise en scène choc devant la Basilique du Sacré-Coeur, haut lieu du tourisme mondial, la deuxième a créé l’événement lors de la très attendue finale de la Ligue des Champions féminine de l’UEFA entre le FC Barcelone et l’Olympique Lyon, en déployant une bannière sur laquelle figurait en toutes lettres : « Stop au génocide» et « UE ne soyez pas complice ».

Publicité
Publicité
Publicité

C’est peu dire que le soutien sans faille à la Palestine a fait sensation en ce samedi de la fin du mois de mai, veille d’un nouveau massacre abominable perpétré par Israël contre un camp de réfugiés palestiniens, près de Rafah.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Gaza: massacre contre des déplacés à Rafah

L’ONU instaure une Journée de commémoration du génocide de Srebrenica, au grand dam des Serbes